Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/10/2018

ici on chante Aimé Césaire avec Likouala le samedi 20 octobre 2018 à 18h30

Le 17 avril 2008 disparaissait Aimé Césaire

Celui-ci sera à l'honneur au café-librairie "L'autre-rive" avec ces chants et lectures autour du Cd “Likouala dit et chante le Coeur Bruissant – Passages du Cahier d’un retour au pays Natal ” d’Aimé Césaire.

Récital en voix parlée – voix chantée avec Brigitte Kloareg, Mireille Fafra et Mary-Anne Roberts. Trois artistes pour faire résonner ses textes et son message (pratiquement que des voisines qui chantent l'universel!).

Ce sera le samedi 20 octobre 2018 à partir de 18h30 (prévoir une petite heure)... Après, discussion avec les artistes autour d'un verre... Le CD sera bien sûr disponible à cette occasion.

 Prix libre au chapeau.

Sur Réservation en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail.

 

cesaire cloarec1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CD “Le coeur bruissant”

L’association brestoise Eskemm, avec le soutien de la Ville de Brest, a souhaité faire vivre son oeuvre poétique à travers des récitals associant Césaire et d’autres poètes dont les messages lui font écho, tel ici Jean Metellus. Cet enregistrement fait suite de ce travail de mémoire et de dialogue interculturel.

Ce spectacle à trois voix propose, à l’occasion du dixième anniversaire de la mort d’Aimé Césaire, une célébration de son oeuvre et un remerciement pour son héritage exceptionnel.

Le Cahier d’un retour au pays natal, publié en 1939, sait mettre des mots sur des réalités difficiles à exprimer et à imaginer.

La rencontre entre Brigitte Kloareg et Mary-Anne Roberts dans les années 1990 avait donné corps par le chant et la parole à ces réalités, porteuses d’émotions. Le travail en voix chantée et voix parlée avec Mireille Fafra a révélé une dimension nouvelle, elle aussi riche en émois.

"Mary-Anne Roberts qui avait partagé avec moi le répertoire de son île (Trinidad) pendant les années 1990 à Cardiff où nous étions voisines, a entrouvert la voie vers la compréhension du Cahier d’un retour au pays natal.
Mireille Fafra, autre voisine en Bretagne, chez qui se sont faites nombre de mises en musique et moi-même avons longtemps travaillé en voix parlée ~ voix chantée.

J’ai souhaité faire résonner ensemble ces trois voix, tour à tour proches et éloignées, et enfin réunies.
Un récital en voix parlée – voix chantée, pour faire résonner les textes et le message d’Aimé Césaire.

Ce récital s’est structuré au fil d’échanges riches et d’émois prégnants entre artistes-voisines, en Bretagne et au pays de Galles, au cours des vingt-cinq dernières années."

Mises en musique originales par Brigitte Kloareg

Chants en créole, pidgin et langues mélangées africaines/amérindiennes

aimai cesaire kloareg2.jpg

L I K O U A L A

Brigitte Kloareg est une chanteuse bretonne, très influencée par 20 ans passés dans les îles britanniques. Elle intègre à sa pratique chantée multilingue, danse, conte et poésie - en particulier la ronde chantée, le Kalevala et la poésie des Caraïbes. Les rencontres sont le point de départ de ses projets, comme ici. Elle a rencontré Mary-Anne Roberts en 1993 à Cardiff et Mireille Fafra en 2008 à Moëlan. Leur rencontre à trois date de février 2017.

Mary-Anne Roberts vient du monde du théâtre et de la danse avant de laisser le chant prendre une plus grande place dans sa pratique après avoir rencontré Brigitte Kloareg avec qui elle a tout d’abord chanté un répertoire gallois avec le groupe vocal Sanffêrian. Trinidadienne, vivant à Cardiff, Mary-Anne interprète, avec bonheur et humour, les calypsos et autres chants de son île natale. Elle travaille également sur la matière musicale ancienne du pays de Galles (Manuscrit Robert ap Huw).

Mireille Fafra est une comédienne et metteuse en scène belge, wallonne amoureuse de la Bretagne. Elle a collaboré avec Brigitte Kloareg dans un cadre poétique pour un récital sur l’exil et des lectures de poésie galloise. Leur travail en commun sur Césaire remonte à 2010. A nouveau Liégeoise, Mireille a reçu en 2017, avec le trio ‘Les Insoumises’, le prix Passeur de mémoire, décerné par le Parlement wallon, pour leur pièce de théâtre : De l’ombre à lumière, sur les femmes dans la Résistance.

 


 

 

 

Les commentaires sont fermés.