Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2016

Des encens et des hommes, une très longue histoire. Ateliers d’initiation avec anne Raffin en juillet et en août 2016.

"Des encens et des hommes, une très longue histoire"... Première séance jeudi 21 juillet 2016 à 15h00.

anne raffin.jpgAnne Raffin, spécialiste en ce domaine vous ouvre les portes, le temps de ces séances, du monde des encens.

Elle va vous présenter la grande histoire et aussi les petites sur ces substances qui ont toujours accompagnées l'être humain au cours des temps. Donc petit tour du monde des pratiques de l'encens de la préhistoire (ça va nous rajeunir) à nos jours et ses usages multiples: religion, soins, parfums..

L'occasion de préciser aussi ce que regroupe exactement cette famille des encens; résines, arbres, substances minérales, autres, les noms génériques, les KK beurk et les naturels.... avec présentation des différents types d'échantillons et des substances utilisées.

Pour finir sur la question légèrement importante (on en parle pas mal en ce moment), sur encens et danger pour la santé. Que pouvons nous brûler chez nous sans nous empoisonner avec conseils pratiques et idées faciles à mettre en oeuvre.

Avec , à la clef et pour finir, une initiation à la fabrication de ces encens proprement dits. (même que vous pourrez vous enfumer à la maison avec ce que vous allez fabriquez ce jour là...)

Ouvert aux plus de 12 ans.

Effectifs minimum : 4 personnes et maximum : 12 personnes

De 12 à 16 ans : 12 euros

Pour les plus de 16 ans : 15 euros

Trois dates, au contenu similaire, vous sont proposées pendant cet été 2016 :

       - jeudi 21 juillet 2016 de 15h00 à 17h0

       - jeudi 4 août 2016 de 15h00 à 17h00

         - jeudi 18 août 2016 de 15h00 à 17h00

Vu le nombre limité de places, merci de vous inscrire préalablement que nous puissions nous organiser en conséquence, soit en nous envoyant un mail soit en nous appelant au 0298997258.

Anne Raffin qui possède une formation d'aromatologue et de fabrication de cosmétiques naturels, a pris le temps d'étudier cette substance, son histoire, ses origines diverses, sa signification et son utilisation à travers le temps et les différentes cultures, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, l'Inde, le Japon et autre monde Celte.... Elle a lancé sa propre ligne de produits "Parfums d'Encens" première filière certifiée bio aujourd'hui (en vente dans toutes les très bonnes librairies).



 

06/07/2016

A la découverte des plantes de l'été: première sortie botanique de l'été avec Laure Salaün jeudi 28 juillet 2016 à 14h30

laure salaun.jpgCet été, nous vous offrons une nouvelle fois l'occasion de vous initier au monde des végétaux avec les sorties botanique animées par Laure Salaün histoire de découvrir et d'apprendre à identifier les plantes qui nous entourent.

L'occasion également d'aborder les vertus thérapeutiques et usages alimentaires de ces plantes de l'été.

Trois dates sont proposées à ceux et celles qui habitent par ici ou ne sont que de passage en ces vacances estivales.

Premier rendez-vous, donc, à l'autre rive  le jeudi 28 juillet 2016 à 14h30...prévoir 3 bonnes heures.

Ouvert aux plus de 6 ans. Nombre d'inscrits maximum 15, minimum 4. Il vous en coûtera 10 euros (5 euros de 6 à 12 ans)

Prévoir, le cas échéant, un peu d'équipement pour marcher en terrain humide (ah!!) et en cas d'un tout petit peu de pluie (oh!!) mais vraiment au cas où!!!

Sur réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Retenez dès maintenant les dates prévue le reste de l’été, aux mêmes horaires et mêmes conditions :

  • - Jeudi 11 août 2016 de 14h30 à 17h30
  • - Jeudi 25 août 2016 de 14h30 à 17h30

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

30/06/2016

Ouverture pendant les vacances d'été 2016...

Donc, cette année, le beau temps a décidé de démarrer avec les vacances scolaires... super!!

L'occasion pour nous de vous rappeler qu'à compter du mercredi 6 juillet 2016 jusqu'au 31 août 2016 nous serons ouverts tous les jours de 11h00 à 21h00....

Pas besoin donc de réfléchir particulièrement pour venir...

Nous vous rappelons aussi que nous servons à manger à n'importe quelle heure de la journée.... pas très compliqué non plus ça!!!

Alors au plaisir...

L'équipe

29/06/2016

INFORMATION!!!! Réédition du "Monts d'Arrée" d'Hervé Bellec chez géorama...

Pour votre information et pour le plus grand plaisir de ceux et celles d'entre vous qui nous l'ont demandé et redemandé l'année passée.... Le livre "Monts d'Arrée" d'Hervé Bellec (Textes) et de Jean-Yves Guillaume (photos) vient tout juste d'être réédité chez Géorama... On en a pris un gros paquet alors n'hésitez pas à passer le prendre ou à le réserver.... Pour mémoire je vous remets le texte que j'avais écrit à l'occasion de sa sortie en 2013...

"Donc Hervé Bellec, écrivain dans tous ses états, accompagné de son complice en photos, Jean-Yves Guillaume vient, ce samedi 25 mai 2013, nous présenter "Monts d'Arrée", son dernier livre, à partir de 18h00...même qu'il y aura un pot de l'amitié à partager pendant qu'il nous en lira certains passages. Vous y êtes toutes et tous invités!!

Je ne présente plus Hervé Bellec qui nous a souvent fait le plaisir de venir dire ses livres ici, à l'autre rive, seul ou accompagné de son pote guitariste, Soïg Sibéril....Et ça a toujours été super, car Hervé Bellec, c'est sûr, est un écrivain...Un de ceux qui savent tricoter serré avec les mots pour nous faire la maille fine des bonnes histoires...des nouvelles, des chroniques, des romans entrelacés...  des portraits de gens, une sacrée galerie, du ciselé, du cousu main, des états d'âmes qui savent nous toucher. Des, entre autres choses, "Garces d'étoiles", des monts d'arrée 1.jpeg"Nuits blanches" , des "Bon dieu pour les ivrognes", des "si c'est ma femme je suis pas là!!" et autres "demain j'arrête d'écrire".... Heureusement c'est même pas vrai (toujours des promesses!!!) et cette fois-ci c'est un livre sur les Monts d'Arrée qu'Hervé Bellec nous a mijoté... Un livre qui manquaient jusqu'à maintenant.. ce genre de beau livre, mélange de textes et de photos, qu'on m'a tellement demandé en tant que libraire et dont je ne pouvais que dire qu'il restait à écrire.... Avec bien sûr des paysages, des magies foudroyantes et des gens. Vous savez, de ces petites choses tétues et tenaces qui font que ces lieux sont vivants. Depuis toujours et pour longtemps. Hervé Bellec dans tous ses bouquins sait bien faire ça. Nous parlez de vie. Et dans celui-ci, de la vie luxuriante des Monts d'Arrée qui n'a pas finie d'étonner... Ici sont des trésors!!!

Petite présentation du bébé par l'éditeur lui même (Géorama) qui sait aussi de quoi il parle:

"Débarrassons-nous une fois pour toutes des idées reçues : les Monts d'Arrée ne seraient que des terres brumeuses, humides, miséreuses et isolées. C'est entendu. N'y pousserait qu'une lande rase constellée de quelques arbres chétifs soumis au diktat des vents. Raison pour laquelle, sans doute, sont nées ici des légendes tenaces et parfois mortifères. Impossible de faire un pas sans être bousculé par un korrigan ou une lavandière de la nuit… Oui, finissons-en avec ces clichés à la peau dure. Les Monts d'Arrée méritent plus que ça. C'est un pays, un vrai pays où vivent de vrais gens qui pour rien au monde ne redescendraient dans le pays d'en-bas. Les sources y jaillissent à foison ainsi que les projets, les énergies, les volontés… On ne vous l'avait pas dit mais les Monts d'Arrée sont un volcan qui n'est pas prêt de s'éteindre..."

à suivre donc

Les auteurs :

Hervé Bellec est né en 1955. Après avoir été successivement musicien puis patron de bar, il enseigne aujourd’hui l’histoire et la géographie à Brest. Il a publié de nombreux romans et nouvelles ayant pour théâtre la Bretagne dont il sait à merveille traduire les ambiances. Ses récits de voyages, servis par un style littéraire alerte et une profonde humanité, lui valent toujours un large succès auprès des lecteurs. Il nous livre ici sa passion pour les hautes terres d’Armorique qu’il parcourt de long en large depuis de nombreuses années.

Jean-Yves Guillaume est photographe et fondateur, avec son épouse Dominique, du studio Guillaume Team à Brest riche de centaines de milliers de clichés glanés à travers la Bretagne, son terrain de prédilection. Inspiré par la beauté des espaces naturels, il saisit à merveille l’atmosphère des lieux, des paysages et nous dévoile ici ses plus belles photographies sur les Monts d’Arrée.

 

 

26/06/2016

Nouvelle exposition ave les oeuvres de Gwenaël Salaün.... Vernissage concert de jazz le samedi 2 juillet 2016 à 18h00 ...avec Gwenaël Salaün aux percusions et Tony Pagano au saxophone

gwenael1.JPGNouvelle exposition à compter de ce samedi 2 juillet 2016 avec les peintures et dessins de Gwenaël Salaün, un artiste qui nous vient de Morlaix... des tableaux imposants... jeux de couleurs, de la lumières ou des reflets... transparences... de quoi nous faire voyager vers une autre perception du monde qui nous entoure...

Vernissage auquel vous êtes bien entendu convié ce samedi 2 juillet 2016 à partir de 18h00... vernissage en musique car Gwenaël Salaün ne se contente pas de peindre...il musique aussi... des percussions...du Jazz qu'il viendra nous faire découvrir avec son compère Tony Pagano au saxophone... et ça vaut le détour (allez donc l'écouter sur son site pour vous faire une idée) http://www.tony-pagano.com/musicien.html

Les oeuvres seront visibles jusqu'au 29 juillet prochain.

Pour des questions d'organisation merci de nous dire si vous comptez venir en nous envoyant un mail.... (pas de téléphone car nous sommes absents cette semaine.)

 gwenael 3.JPG

Gwenaël Salaün - 1960, vit à Morlaix.

http://gwenaelsalaun.blogspot.fr/

Célébrant la fertilité du chaos, il peint et dessine, dit-il “l'enregistrement de notre environnement. J'échantillonne à travers les différents médias ma sélection d'images, les résidus, les reliquats de notre culture, pour constituer mon fond et réaliser un montage directement sur la toile au pinceau”.

Résultat ? Des fonds badigeonnés largement de tons mats mais lumineux, des silhouettes transparentes, des visages insolents ! Tout cela cavale et crie, se fond en se superposant, proclamant ainsi un état d'urgence d'adaptation. Vivre, c'est se métamorphoser. Salaün parle de notre monde sans le dénoncer et bien davantage en l'enchantant. Trop de choses vont trop vite ? ces peintures l'admettent, mais, ce faisant, invitent à l'apprivoiser. N'ayons pas peur.
Françoise Monnin
- Artension n°43,  p.36,  Septembre / Octobre 2008, http://www.artension.fr

25/06/2016

Dimanche 03 juillet 2016 à partir de 14h30: Signature "des vents m'ont dit (extraits)" de Xavier GRALL mis en images par Gérard DUCOS aux éditions "les oiseaux de papier"

Ce dimanche 03 juillet 2016 à l'autre rive, Gérard Ducos revient nous présenter son travail sur "Les vents m'ont dit" qui, après qu'il en ait tiré une centaine d'exemplaire fin 2015, à compte d'auteur (pièces de collection maintenant!), vient de voir ce travail reconnu puisqu'il vient d'être édité par "les oiseaux de papier" à Rennes sur un format un peu différent, certes, mais de très belle facture. Ce qui va permettre au plus grand nombre que vous êtes d'accéder à ce petit bijou.

C'est la deuxième fois que Gérard s'attaque à l'oeuvre de Xavier Grall... Même pas peur de transformer la puissance des mots de Grall en encre degérard 3.jpg Chine...

Son premier opus introuvable aujourd'hui "la fête de nuit" était déjà un travail remarquable.

Celui-ci, reprenant des extraits de ce livre magnifique de Grall l'est encore plus à mon sens. Sous son nouveau format il ne vous en coûtera que (que) 17 euros... ben dis donc!!

En attendant je vous pose  l'introduction de ce livre que Gérard m'a demandé de lui écrire....

"Les vents m'ont dit.

Dans ce pays les vents ont, de tout temps, su parler à ceux qui veulent bien les écouter… Xavier GRALL était de ceux-là. Les vents lui ont dit….


ducosgrall.jpgL’éclat d’un souffle sur la lande… La lumière éclatante du temps qui passe… Le pressentiment d’une présence… La vibration intime de la terre… Les mots de GRALL… Leur ciselé, leur trame intime, leur musique, leur énergie.

En un mot leur justesse.

Grall nous balade ici le long de ses chemins creux au gré du souffle de sa poésie. Suivons le ! Etrange rencontre, en vérité, que l’émotion et la joie à la lecture de ses pages de magie projetée là par Arzel, le barde, l’intercesseur. Des pages qui parfois, ouvrent en nous, une porte enfouie au plus profond. La révélation.

J’ai rencontré depuis Gérard DUCOS, un voisin, de Scrignac, poète dans tous ses états, musiciens mais aussi encreur….Quelqu’un qui transforme les mots de Grall en encre de chine. Un autre passeur.

La force du trait ou sa nudité se marient parfaitement, ici, avec le richesse du propos. Il suffit de parcourir sa « fête de nuit » introuvable aujourd’hui.

L’encre de chine, le noir sur le blanc, couleurs de ce pays, rend tellement bien ces sentiments. Ici le souffle calme et délicat de quelques simples traits suffit mais, s’il le faut, une tempête de grands coups de pinceaux noircit parfaitement le propos.

Les Vents m’ont dit….. ces images de notre monde.

« Le vrai est beau » Grall le pensait.

Ce que contient ce livre est beau….

Pour le reste à vous de voir!"

Si ces vents vous disent, venez donc pousser notre porte ce dimanche 3 juillet... Grall vous attend (mais c'est Ducos qui signe!)

24/06/2016

Reporté le jeudi 3 septembre 2015: A la découverte des plantes de l'été: dernière sortie botanique de l'été avec Laure Salaün à 14h30

Cet été, c'est une nouvelle fois l'occasion de vous initier au monde des végétaux avec les sorties botanique animées par Laure Salaün histoire de découvrir et d'apprendre à identifier les plantes qui nous entourent. L'occasion

laure salaun.jpgégalement d'aborder les usages thérapeutiques et alimentaires éventuels de ces plantes de l'été.

Trois dates étaient prévues pour ceux et celles qui habitent par ici ou ne sont que de passage en ces vacances estivales.

Dernier rendez-vous, donc, à l'autre rive  le jeudi 27 août 2015 à 14h30...prévoir 3 bonnes heures.

Ouvert aux plus de 6 ans. Nombre d'inscrits maximum 15, minimum 4. Il vous en coûtera 10 euros (5 euros de 6 à 12 ans)

Prévoir, le cas échéant, un peu d'équipement pour marcher en terrain humide (ah!!) et en cas d'un tout petit peu de pluie (oh!!) mais vraiment au cas où!!!

Sur réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Retenez dès maintenant la dernière date prévue le jeudis 27 août 2015, mêmes horaires et mêmes conditions.

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

 

 

20/06/2016

Cinquième KULA de livres à l'autre rive le samedi 25 juin 2016... Mais qu'est ce donc là ??

Nous vous invitons à participer,au cinquième Kula de livres de l'Autre rive!! (déjà!!)

Je sais, un Kula???? ça peut paraître, à priori, un peu obscur  mais rien de grave, on va vous expliquer...

Vous avez un livre ou des tas qui ne vous parlent plus et qui encombrent vos étagères alors venez les changer pour en ramener des qui vous parlent et qui vont pouvoir encombrer lesdites étagères ainsi libérées ... Cinquième Kula de livres ce samedi 25 juin 2016 toute la journée, à partir de 11h00 jusque plus tard dans la soirée...

Mais au fait c'est quoi ce truc là??? ça nous vient de Mélanésie (la porte à coté quoi!) sur le principe de la redistribution sans autre profit que la circulation des biens..vraiment étrange... j'ai essayé kula 2.jpgd'expliquer à mon banquier préféré qui s'est suicidé, le pauvre... j'ai renoncé!!! C'est donc un moment où chacun peut apporter les livres qu'il souhaite faire circuler (tous les livres, tous les publics, toutes les langues...des beaux, des moches, des petits et des gros..) et où chacun peut embarquer les livres qui l'intéressent (même s'il n'en met pas lui-même en circulation). Sans intention d'échange ou de troc donc (car déjà notion de valeur la-dedans).

Vous allez donc faire un gros tas de vos livres et piocher dedans..l'importance et la qualité du choix ne dépendra donc que de vous...ça va durer toute la journée....vous passez quand vous voulez à partir de 11h00 avec vos dix cartons de bouquins ou avec votre seul livre de poche (voire sans rien du tout!!). Bref l'acte gratuit est à l'ordre du jour ce samedi 25 juin 2016 à l'Autre Rive!!!

Vous mettez donc tout le monde dans la voiture, le chien aussi...belle-maman et beau papa éventuellement!!!! N'oubliez pas les gamins pour ceux et celles qui en ont, vous chargez à mort le coffre avec vos paquets de livres et vous venez faire ici le plein de littérature avant de repartir heureux et satisfaits vers de nouvelles aventures.. Et après avoir bu un coup, bien entendu!!!

 

Que demander de plus ?

kula1.jpeg

16/06/2016

Vendredi 17 juin 2016 à 19h30: conférence pour les nuls: Conserver les aliments....

passeur.jpg

Une petite dernière avant les vacances le vendredi 17 juin 2016 avec tout ce qu'il faut savoir pour conserver les aliments à partir de 19h30.

Des mini-conférences pour les vraiment nuls.

Il y a dans ce pays des gens qui savent des choses et puis il y en a d'autres qui savent un peu ou pas du tout... Ce qui est dingue ici, c'est que parmi les gens qui ont des connaissances, certains sont prêts à les partager... Je dis bien partager! Etrange affaire! Ils sont regroupés au sein d'une association, Les passeurs de savoirs ce qui, pour atteindre l'autre rive, nous parait tout à fait pertinent.

C'est sur de telles bases qu'ont été conçues ces mini-conférences, que nous vous proposons ici au rythme d'une tous les, à peu près, 15 jours.... Des gens qui savent des trucs viendront donc nous parler et partager ce savoir sur des thèmes très (très) variés avec nous, ceux qui comme moi sont, sur ces questions, un peu, voire beaucoup, voir complètement nuls... Mais, je vous rassure, ça se soigne!!

Déroulement:

Ces mini conférences seront ludiques et pédagogiques (si!si!) pour enfin COMPRENDRE et pouvoir poser toutes les questions sur les thèmes proposés

Organisées les vendredis soir à partir de 19h30. Elles se feront en deux parties.

Dans un premier temps, 1 heure de conférence sur le sujet et dans un second temps, un échange de questions-réponses jusqu'à plus soif... L'heure de fin sera définie par notre envie et l'heure de fermeture de la librairie (qui est aussi un bar, je le rappelle)

C'est ouvert à tout le monde et c'est gratuit....

On peut manger avant ou après mais boire aussi pendant....

Alors demandez le programme:

1- Vendredi 18 mars 2016 à 19h30: GEOMETRIE DANS LE CERCLE, le sens symbolique des figures. Depuis les bâtisseurs de cathédrales jusqu'aux publicitaires d'aujourd'hui, la géométrie est un moyen de faire passer des messages. C'est en réalité TRES simple et tout à fait passionnant.

2- Vendredi 1er avril 2016 à 19h30: LE NOMBRE D'OR, voilà bien une notion qui a fait couler des fleuves d'encre. Outil destiné à proportionner idéalement toute chose, ses applications sont innombrables. Redécouvrons ensemble son tracé, sans mathématiques, simplement par le dessin géométrique. EXTRAORDINAIREMENT simple et universel !

3-Vendredi 15 avril 2016 à 19h30: LEXIQUE: tout ce qu'il faut savoir pour enfin comprendre les artisans du bâtiment. On a tous notre jargon mais c'est pas si sorcier au bout du compte.

4- Vendredi 29 avril 2016 à 19h30: ART ROMAN et ART GOTHIQUE. Des clés simples pour différencier au premier coup d’œil l'un de l'autre. Un peu d'histoire aussi pour colorer l'ensemble.

5- Vendredi 20 mai 2016 à 19h30: LE COMPOST. Une petite promenade dans le monde du déchet végétal et organique. Enfin des informations de base pour installer et transformer nos déchets en engrais.

6- Vendredi 03 juin 2016 à 19h30: 

PHYTO-EPURATION

* C'est quoi au fait ?

* C'est traiter les eaux usées en les filtrant avec des plantes !

* Ben va falloir m'expliquer tout ça...

* T'inquiète, c'est plutôt cool !!

7- Vendredi 17 juin 2016 à 19h30: CONSERVER LES ALIMENTS. Pour en finir avec le gâchis de légumes, il suffit de quelques bases très simples. Quelques principes à connaître et faire ses conserves devient un jeu.

Vous n'avez plus qu'à vous organiser en conséquences.....

 

15/06/2016

Nous serons à l'arboretum de Huelgoat les samedi 18 et dimanche 19 juin 2016 dans le cadre de sa fête: "Un arbre en été... Les volubiles partent en vrille"

L’arboretum des Arbres du Monde au Huelgoat, est un espace dédié à la biodiversité végétale mondiale. arboretum 2.jpgIl présente à tous les publics sur 22 hectares, 3 600 espèces d’arbres et arbustes originaires de 4 continents.

Une Collection Extraordinaire, une des plus importante de Bretagne, une invitation au voyage à travers la vallée himalayenne, la flore chilienne, les eucalyptus et arbustes du bush australien, les magnolias, les rhododendrons, les chênes, les érables, ainsi que les pins, les rosiers, et la bambouseraie…

Vous êtes encore trop nombreux (même si un petit peu moins...) à ignorer l'existence même d'un tel trésor au coeur des monts d'Arrée, mêmes parmi les habitants du coin.... Et c'est bien dommage!!!

Alors, pour la troisième année consécutive, les  Arbres du Monde au Huelgoat vous proposent un week-end festif autour de la botanique : « un arbre en été.... les volubiles partent en vrille ». (raison de plus de venir si vous n'avez pas tout compris!!!)

Avec des pépiniéristes sélectionnés avec le plus grand soin, plusieurs conférences (voir programme en cliquant http://www.unarbreenete.fr/les-animations), des visites guidées du parc ainsi que des animations tout au long du week-end (musiciens, ateliers pour les enfants..)

Le café-librairie l'Autre-Rive y tiendra un stand de librairie botanique puisqu'il parait que nous possédons quelques livres intéressants

Ne nous dites pas que sur 2 jours vous n'aurez pas le temps de faire un saut.

Malo et Axelle, qui s'en occupent aujourd'hui, ont besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à rendre ce lieu magique accessible au public que nous sommes. Leur situation n'est toujours pas simple et beaucoup de choses restent à faire pour pérenniser leur travail. Ce sera aussi une occasion d'en discuter si vous venez. Et même s'ils n'ont pas encore tout le soutien nécessaire au bon développement d'un tel projet, ils continuent de porter ce beau bébé qu'est devenu l'arboretum alors que nous sommes de plus en plus nombreux à les soutenir... donc aucune hésitation à avoir, votre présence sera un encouragement pour l'équipe qui se bat pour que ce lieu puisse continuer d'exister..

Retrouvez-nous les 18 & 19 juin 2016 de 10h à 19h.

Adultes : 5€
Tarif réduit (demandeurs d’emplois, handicapés, 6-18 ans) : 3€
Gratuit pour les mois de 6 ans.

Restauration et buvette sur place

 Pour plus d'informations sur cet événement vous pouvez cliquer utilement sur les adresses suivantes

http://www.lesarbresdumondeauhuelgoat.fr/      

arboretum3.jpg

 

12/06/2016

Lise Pennec expose à l'autre rive à partir du samedi 28 mai 2016.... vernissage à 17h30

Vous allez me dire...OK!!! Mais c'est qui cette Lise Pennec qui expose à l'autre rive à partir de ce samedi 28 mai 2016???? et je vous répondrais que vous n'avez qu'à venir pour le savoir parce que parlez de ce que sont et de ce que font les artistes n'est pas si simple que ça.... en tout cas, Lise Pennec qui vient donc exposer, je le rappelle pour ceux et celles qui ne le sauraient pas encore, à partir de ce samedi 28 mai 2016, mélange beaucoup de choses pour nous donner à savourer un travail original (polymorphe et pluridirectionnel qu'y diraient au Ministère de la Culture).. les influences de la photo, du dessin et de la danse aussi, les corps, les espaces, l'ombre d'une silhouette qui se fond ou au contraire se détache... des formes à l'infini, de la couleur aussi, parfois beaucoup... des fonds qui claquent et des encres de chines qui se coltinent aux feutres de toutes les couleurs (les qui pètent bien de préférence), un coup d'ordinateur par la-dessus, et même le vrai crayon, le basique pour dessiner quoi, vous dire si tous les moyens sont bons pour exprimer ce qu'elle ressent.. pour nous le faire passer.... et c'est beau, tout simplement beau!

Après ça concerne chacun d'entre nous sur notre façon de recevoir ces choses....

Et donc, pour ceux et celles qui n'étaient pas au courant, vernissage en présence de l'artiste ce samedi 28 mai 2016 à partir de 17h30.... notre pompe à bière n'est pas tarie elle, pas de panne d'essence qui tienne la route!!!

 L'exposition restera dans et sur nos murs jusqu'au 25 juin prochain....

liz11.jpg

         

liz14.jpgliz10.jpg

 

liz 13.jpg

11/06/2016

Samedi 4 juin 2016 à 16h30.... "Grâce à elles"...le livre de et avec Sophie Degano... discussion et signature.

Sophie Degano revient....

C'est qu'elle est tenace Sophie Degano... et quand elle dit qu'elle va faire un truc elle le fait... Incroyable je vous dis!!!

Vous vous souvenez de son exposition "Grâce à elles", cette galerie de portraits (de gravures exactement) de femmes. Quelques unes, bien célèbres, et les autres qui le sont beaucoup moins et qui, pourtant, ont toutes montrée la voie.

Honnêtement, si je vous dis Georges Sand, Anne de Bretagne ou Simone De Beauvoir vous allez me dire "Ouah!! Trop facile le jeu... et on gagne quoi ???"  Je vous le concède, mais si je vous dis Marie Sophie Germain, Jeanne Villepreux ou Angélique du Coudray ça rigole déjà moins... ça rigole même plus du tout... Wikipédia au-secours ils sont devenus fous !!!! 

Et à l'époque vous aviez été nombreuses et nombreux à apprécier ce travail.

grâce 1.jpgEt bien comme prévu, Sophie vient d'en faire un livre... "ça s'appelle aussi "Grâce à elles" (une idée fixe je vous dis!) Un beau livre édité chez Ex Voto avec "60 portraits de femmes qui ont inventé leur vie et changé les nôtres" (ça c'est Sophie qui le dit). 

60 portraits gravées à jamais pour qu'on ne les oublie plus, non mais alors!!!

Et c'est Elisabeth Badinter qui en a fait la préface... Rien de moins. Un très beau texte je dois dire....ça commence par "Les femmes sont le continent noir de l'histoire..." et ça se termine par "... Que Sophie Dégano en soit chaleureusement remerciée."

Je n'en dirais rien d'autre... Pour le reste il va vous falloir venir. Désolé....

Sophie Dégano revient donc, comme promis, pour discuter avec nous de cette nouvelle étape dans son travail et dans son cheminement d'artiste... le beau bébé sous le bras (beau format, beau papier, belle impression sans parler du contenu bien sur!!) qu'elle pourra même vous dédicacer..

Elle vous propose un rendez-vous ce samedi 4 juin 2016 à 16h30.... Merci de nous informer soit par téléphone (0298997258) soit par mail qu'on s'organise en conséquence.

https://dub114.mail.live.com/mail/ViewOfficePreview.aspx?...

Nouvel aspect du travail artistique de Sophie Dégano avec cette galerie de portraits dans le livre "Grâce à elles" (éditions Ex voto).  

Des femmes, exclusivement, et françaises de surcroît, aujourd'hui disparues qui ont contribué à faire progresser notre société et dont nombre d'entre elles se sont trop souvent retrouvées enfouies dans les replis de notre histoire. Histoire qui, je vous le rappelle, est toujours écrite par les vainqueurs, les mâles en l’occurrence, vous dire le place laissée (ah Jeanne d'Arc et Jeanne hachette!).

Et pourtant c'est bien "Grâce à elles", chacune dans leur domaine, que les choses se sont passées. En ces temps de régression mondialisée, il semble plus important que jamais que ces choses soient ramenées à la lumière.

 

 

07/06/2016

Café-citoyen le dimanche 12 juin 2016. Pour un XXIème siècle paysan....cinéma à Arthus ciné de huelgoat et rencontre avec Silvia Perez Vitoria à l'autre rive

A l'heure où le système agricole connaît en France et dans le monde une crise majeure (mais pas pour tout le monde, c'est sûr) il est impératif d'alimenter notre réflexion sur des questions aussi fondamentales que de savoir comment nous allons, à l'avenir, pouvoir nous alimenter et la place qui sera faite ou que sauront se faire ou non les paysans dans ces choix si importants pour notre avenir.

paysans.jpgPour mener cette réflexion, à l'initiative du groupe "le ferment" (FA29), nous vous proposons une rencontre avec Silvia Perez Vitoria économiste et sociologue considérée (à juste titre) comme l'une des meilleures journalistes spécialiste des mouvements paysans alternatifs dans le monde... Après la publication de livres aussi importants que "les paysans sont de retour Actes sud 2005" ou de "la riposte des paysans Acte sud 2010", la publication récente de son dernier ouvrage  "Manifeste pour un XXIème siècle paysan" chez Actes Sud sera l'occasion d'échanger avec elle sur l'évolution de l'agriculture et du rôle des paysans dans les années qui viennent... de notre rôle aussi, bien entendu, dans tout ça...

Cette discussion aura lieu ce dimanche 12 juin 2016 à partir de 19h00 à l'autre rive autour du verre de l'amitié...

Avant ça, et pour illustrer le propos, nous vous proposons la projection à Arthus Ciné de Huelgoat, autre partenaire en la matière, du film "Les moissons du futur" de Marie Monique Robin (vous savez, celle qui à fait, entre autre, unmoissons.jpg film fameux sur Monsanto!!"... un film qui ouvre bien des portes sur la question à travers les témoignages de paysans, d'agronomes, d'économistes, de responsables politiques et de représentants des institutions internationales... tous impliqués dans cette révolution à venir..... à voir absolument...

Cette séance sera gratuite (ben dis donc). Projection à Arthus Ciné à 17h30

Le verre de l'amitié vous est offert aussi à 19h00 à l'autre rive...discussion ensuite avec Silvia Perez Vitoria jusque plus tard dans la nuit..

Pour une petite idée du film la bande annonce est ici   http://www.festival-alimenterre.org/film/moissons-futur

05/06/2016

ATTENTION!!! Plus qu'une seule place en après-midi...fabriquez vous même vos bijoux en argent avec Soline Désiré le samedi 11 juin 2016

men zao5.JPG

ATTENTION!!! Plus qu' une seule pour l'atelier de l'après-midi... inscrivez vous!!

Création d'un bijou en argent à travers l'utilisation des techniques les plus abordables de la bijouterie traditionnelle. Grâce à un effectif réduit (groupe de 5 personnes), vous pourrez réaliser votre bijou en toute tranquillité et avec les conseils personnalisés de Soline Désiré de l'atelier Men Zao.

Apprenez à créer votre bijou pas à pas ! Réservez votre place!

Samedi 11 juin 2016, Atelier de création de bijoux en argent au café-librairie L'Autre Rive à Berrien.

Matin (complet!) : de 10h30 à 13h00: fabrication d'une bague ouverte (2h30 - 45 euros). 
Après-midi (1 place pour débutant(e) ou ayant déjà une compétence en la matière): de14h30 à 17h30: fabrication, au choix, d'une paire de boucles d'oreilles ou d'un pendentif (3h00 - 55 euros).
Les ateliers peuvent être pris indépendamment ou à la suite (90 euros la journée).
men zao4.JPG

Arrhes : 30% du prix de l’atelier (soit 13,50 euros pour l’atelier du matin, 16,50 euros pour l’atelier de l’après-midi, 27,00 euros pour la journée). Les arrhes seront conservées pour toute annulation moins de 3 jours avant la date de l’atelier. A adresser à : Soline Désiré - Atelier MenZao, Boutique de créateurs Des Fous Des Sages, 31 rue du Mur, 29600 Morlaix ou à déposer à l'autre rive.

Un temps créatif pour soi, au coeur de la forêt d'Huelgoat. Et à l'issue de l'atelier, un beau bijou réalisé par vos mains... à garder pour soi ou à offrir à Noël !!! 

Possibilité de petite restauration sur place le midi.. vous pouvez aussi apporter votre casse croûte..

Plus d'informations sur l'atelier Men Zao et Soline Désiré à l'adresse suivante:

www.ateliermenzao.com

bijoux.jpg

15/05/2016

Cabaret d'improvisation le samedi 4 juin 2016 à 20h30 avec la troupe Drim Tim

C'est une première pour l'autre rive ce samedi 4 juin 2016... Une première fois que nous organisons un cabaret tatrimpro2.jpgd'improvisation... c'est bien sûr du théâtre et c'est la troupe Drim Tim qui nous vient de Morlaix qui s'y colle.... Un drôle d'exercice que le théâtre d'impro...pas si facile avec ce va et vient permanent entre la troupe et le public qui décide du choix des thèmes et parfois impose des contraintes supplémentaires histoire de corser le jeu...

Ils seront donc un petit noyau du DRIM TIM à relever le défi que vous, public, oserez leur lancer....

"DRIM TIM », ou tout simplement : « Drôle de Rassemblement d’Improvisateurs Merveilleux de la Troupe Interdisciplinaire Morlaisienne » est une association  créée en fin d’année 2013 dans un souci de proposer une réelle identité à l’improvisation sur Morlaix.
Depuis sa Création « DRIM TIM » essaye de mettre en valeur à la fois la pratique de l’improvisation et la pluridisciplinarité que cette activité peut engendrer. Ainsi sur scène se croisent différentes disciplines avec le théâtre bien sûr, mais aussi la musique et la danse.
Les différents improvisateurs se retrouvent tous les mercredis soirs à la MJC de Morlaix pour affûter leur répartie ettatrimpro1.png leur esprit de cohésion.
L’improvisation est l’art de s’adapter à toutes situations afin de rendre celles-ci agréables à vivre, tant pour l’improvisateur que pour l’observateur du moment.
Un cabaret d’improvisation comme nous en allons en présenter à l’Autre Rive est donc un spectacle inédit, jamais encore joué à ce jour.  Il se nourrira de l’envie du public et de l’imaginaire des comédiens. Il cherchera à provoquer du rire, de l’émotion, de la poésie, de la dramaturgie, tout et son contraire, rien n’est encore écrit. C’est le public qui choisit ce qu’il souhaite voir et les improvisateurs qui déroulent leur imagination.

Cinq comédiens sur scène pour donner vie à vos envies.

Ce sera donc samedi 4 juin 2016 à partir de 20h30. Prix libre

Réservation conseillée en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail.

 

06/05/2016

Exposition Karine Le Meur.... après la formation l'exposition le samedi 30 avril 2016 à 17h30.

Karine Le Meur fabrique donc des pigments de peinture à partir des plantes qui nous entourent mais pas que.....

Elle peint aussi avec..

Après ses deux séances de formation ici, Karine va donc exposer ses oeuvres chez nous à partir du 30 avril, date à laquelle vous êtes convié(e)s à partager le verre de l'amitié à partir de 17h30 lors de ce vernissage... Vous pourrez lui poser toutes les questions que vous voudrez sur son travail... et puis, pendant que vous y êtes, lui acheter un tableau... Si si!! ça se fait!!!

karine le meur1.jpg"La peinture Mélodie est composée d'iris violet cuit avec des feuilles de rhubarbe (chargées en acide oxalique pour fixer les couleurs sensibles et "jaunir", d'où le vert émeraude !). Que la galle de chêne produit une solide teinte caramel connue dans l'antiquité pour fabriquer l'encre des manuscrits (Book of Kells). Le jaune de la peinture est composé de géranium Robert, une petite plante au léger feuillage vert et aux fleurs roses, sauvage et médicinale, que j'aime beaucoup et qui pullule autour du moulin où je vis ; elle est connue depuis longtemps pour teindre la laine. Le bleu vient de la carotte noire cuite."

 Et puis il y a aussi moyen de récupérer le marron de l'écorce de prunier ou le bleu du chou rouge et encore bien d'autres choses. Notre milieu de vie, décidément, est riche et on ne le sait plus!

 

 

Cette exposition restera accrochée ici du 30 avril au 28 mai 2016.

05/05/2016

Sortie botanique: samedi 14 mai 2016 à 14h30... les plantes s'éclatent enfin (et nous aussi ???)

Ce coup -ci on espère que la météo sera moins capricieuse (il parait!!!) car depuis quelques jours les plantes s'éclatent littéralement (faut voire nos fleurs...) et ça sent fort son printemps... le moment d'aller leur rendre une nouvelle petite visite histoire d'écouter ce qu'elles ont à nous raconter en cette période de l'année.

Donc ce samedi 14 mai 2016 nous vous proposons une nouvelle occasion de commencer ou de poursuivre, c'est selon, votre apprentissage de ce monde des végétaux avec cette nouvelle balade botanique animée par Laure Salaün.

Apprendre à identifier les plantes en cette période de l'année. Reconnaître les fleurs, les bourgeons et autres feuilles nouvelles comestibles et toxiques. Connaître leurs histoires et leurs symboliques, les modalités de cueillettes, les usages thérapeutiques et alimentaires éventuels de ces plantes du renouveau. A tas de trucs quoi, comme d'habitude!

laure salaun.jpg

Rendez-vous à l'autre rive ce samedi 14 mai à 14h30... Prévoir 3 bonnes  heures.

Ouvert aux plus de 6 ans. Nombre d'inscrits maximum 15, minimum 4. Il vous en coûtera 10 euros (5 euros de 6 à 12 ans)

Prévoir, le cas échéant, un peu d'équipement pour marcher en terrain humide (ah!!) et en cas, fort improbable, d'un tout petit peu de pluie (oh!!) mais vraiment au cas où!!!

Sur réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

 

 

29/04/2016

ça chante avec "un coup de rouge" le samedi 7 mai 2016 à 16h30

Après le succès interplanétaire rencontré ici même en 2015 on vous en remet un coup entre les oreilles cette année encore. Et on dirait une nouvelle fois que ça s'rait comme un beau CD mais un autre que l'année passée avec cette fois-ci Hymne des femmes (1970), Petit Bonhomme (Anne sylvestre), les Archers du roi (coupderouge8.jpg1960), l'identité (Têtes raides), La léga (lutte des femmes italiennes 1900), Moré sokol (traditionnel bulgare), Dey (Toto Bissainthe 1973), Imaste dio (Mikis Theodorakis, 70), Chiffon rouge (Michel Fugain), Ya Basta (jolie Môme), Lily (Pierre Perret), Marseillaise des suffragettes (fev 1948), Marseillaise (encore) anticléricale (1893...Ben dis donc!!), La danse des bombes (Louise Michel 1871...ben dis donc dis donc!!!) et quelques autres choses du même tonneau

Mais c'est pas encore un CD... il existe toujours pas pas celui-là...

Avec un fil....rouge, ça va de soit... la lecture en trois morceaux de Matin Brun ça s'appelle...un petit conte de Franck Pavloff...une petite fable de rien du tout qui met le doigt là ou ça pourrait faire bien mal si nous n'y prenons pas garde..... ceux qui connaissent voient ce que je veux dire..les autres auront alors l'occasion de découvrir...

Et puis aussi du rouge dans les voix... dans les mots, les coeurs...et n'oublions pas les verres (très important les verres..)

Coup d'rouge ça s'appelle (ah bon, pourquoi?) Quatre elles sont. Quatre copines qui chantent pour raconter, pour dénoncer, pour lutter et pour être ensemble... pour nous empêcher de nous endormir quoi!!! du révolutionnaire féministe qu'y disaient!!!!

Ce sera samedi 7 mai 2016, elles seront là vers 16h30.... et en extérieur de préférence si le temps le permet.... mais même si le temps ne le permet pas mais ça elles ne le savent pas.. 

Si ça vous dit de venir vous réchauffer une nouvelle fois aux paroles de ces chansons dont les propos restent, toujours voire, de plus en plus, d'actualité, n'hésitez pas... invitation ouverte à toutes zéza tous pour cette fin d'après midi de mai.. sans aucun engagement... même le disque n'est pas à vendre! Pour vous dire!!

22/04/2016

Soirée sur la Palestine à L'Autre Rive Mercredi 4 mai 2016 à 20h00... film à Arthus ciné de Huelgoat "Just Play" puis verre de l'amitié et débat à 21h00 à l'Autre rive avec Bernard Chapron de l'association Al Kamandjati

just_play-300x485.pngDans le cadre du Printemps de la Palestine en Centre Bretagne organisé du 1er au 29 mai 2016 par France Solidarité Palestine, l'Autre rive vous invite le mercredi 4 mai 2016 à assister au Ciné Arthus de Huelgoat à la projection du Film "Just Play" à partir de 20h00....(entrée 4 euros en soutien à ciné Arthus, notre partenaire) suivi ensuite du pot de l'amitié à l'Autre rive (3 minutes de route) sur les coups de 21h00 et d'un débat, en relation avec ce film, avec Bernard Chapron, membre de l'association Al Kamandjati dont il est question ici...

Le film de Dimitri CHimenti nous parle du travail de l'association Al Kamandjati qui apporte la musique aux enfants palestiniens. Un travail de fourmis et de longue haleine qui les aide à grandir malgré l'enferment et la pauvreté dans laquelle ils se trouvent...Plus de 450 gamins dans 7 localités différentes et depuis des années..

A l'autre rive on suit ce travail depuis pas mal de temps déjà grâce à Bernard Chapron, violoniste de son état, qui est venu en voisin (une maison à Botmeur) nous présenter un premier film voilà quelques années.."It's not a gun".... la suite aujourd'hui pour nous rendre compte de l'évolution, et du projet, et du contexte en général... Bernard va régulièrement en Palestine dans le cadre de ses activités et pourra donc nous répondre plus en détail sur ce projet mais aussi sur la situation aujourd'hui....jusque plus tard dans la nuit... le lendemain c'est férié il paraît alors faut en profiter (temps que ça existe encore)...

palestine 5.jpg

L'occasion de découvrir le quotidien de ces gamins et leur évolution à travers ce travail..

Ouvert au plus grand nombre!!!

Plus d'infos si vous voulez en allant sur le site de l'association à l'adresse suivante

http://www.alkamandjati.com/

ATTENTION!!! COMPLET!!! Samedi 30 avril 2016.... autour des pigments végétaux avec karine LE MEUR... fabrication des peintures et leur mise en oeuvre

 ATTENTION!!!!

La session du samedi 30 avril 2016 est complète.... Mais vous pouvez toujours venir assister au vernissage de son exposition sur les coups de 18h00 !!!!

Karine Le Meur peint. Mais pas que...

Elle peint avec les pigments qu'elle tire des plantes qui peuple la nature qui nous entoure. Elle fabrique ses propres pigments et il semblerait bien que des possibilités, il y en a un paquet.

Karine va venir exposer ses oeuvres chez nous à partir du 30 avril prochain mais d'ici là elle vous propose de partager son savoir en matière de fabrication de ses peintures... vous apprendrez ainsi, en observant ce tableau que:

karine le meur1.jpg"La peinture Mélodie est composée d'iris violet cuit avec des feuilles de rhubarbe (chargées en acide oxalique pour fixer les couleurs sensibles et "jaunir", d'où le vert émeraude !). Que la galle de chêne produit une solide teinte caramel connue dans l'antiquité pour fabriquer l'encre des manuscrits (Book of Kells). Le jaune de la peinture est composé de géranium Robert, une petite plante au léger feuillage vert et aux fleurs roses, sauvage et médicinale, que j'aime beaucoup et qui pullule autour du moulin où je vis ; elle est connue depuis longtemps pour teindre la laine. Le bleu vient de la carotte noire cuite."

 Et puis il y a aussi moyen de récupérer le marron de l'écorce de prunier ou le bleu du chou rouge et encore bien d'autres choses. Notre milieu de vie, décidément, est riche et on ne le sait plus!

Karine vous propose donc deux journées complètes, les samedis 16 et 30 avril 2016 pour apprendre à fabriquer ces couleurs mais aussi pour apprendre à s'en servir.

Deux parties distinctes par journée:

Le matin, de 9h30 (on ouvrira c'est juré!) à 12h00, cuillette et préparation des couleurs qui serviront l'après-midi de 14h00 à 16h00 avec un atelier sur leur utilisation et la réalisation de peintures.

Possibilité de ne venir qu'une seule journée, ou que les matins ou que les après-midis, ou un matin un jour et l'après-midi l'autre jour ou inversement ou pas du tout mais ça, pas besoin de nous le confirmer....

Mais vue le nombre limité de participants (pas plus de 8) merci de vous inscrire en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail.

Il vous en coûtera 50 euros pour la journée complète (ou 25 euros par demi-journée) et le matériel est fourni.

Pour vous faire une idée plus complète vous pouvez utilement cliquer sur le lien suivant:

http://videos.letelegramme.fr/videos/v/detail/x30g122_cha...

On vous donnera plus d'infos sur Karine Le Meur elle-même et son travail d'artiste dans sa page sur sa prochaine exposition ici qui aura lieu du 30 avril au 28 mai 2016.

21/04/2016

ça chante à l'autre rive le samedi 2 mai 2015....Coup D'rouge à 16h30

On dirait que ça s'rait comme un beau CD ou y aurait, entre autre chose,....Hymne des femmes (1970)... Le pont (les colocs 1990)... Tango de la feminista (dialecte roma 1970)... LA (chant palestinien, poème de Mahmoud Darwich), quand un soldat (F.Lemarque 1952)... les archers du rois (1960)....   Ines coupderouge8.jpg(comptine mexicaine détournée par les révolutionnaires), l'estac (Luis Llach 1968), El Carbonero (chant des mineurs en grèves) ou Bella ciao (le bella Ciao???? Le bella Ciao ciao ciao et j'en passe et des meilleures!!!!)...

Mais c'est pas un CD... il existe pas celui-là...

Et puis aussi du rouge dans les voix... dans les mots, les coeurs...et n'oublions pas les verres (très important les verres..)

Coup d'rouge ça s'appelle (ah bon, pourquoi?) Quatre elles sont. Quatre copines qui chantent pour raconter, pour dénoncer, pour lutter et pour être ensemble... pour nous empêcher de nous endormir quoi!!! du révolutionnaire féministe qu'y disaient!!!!

Ce sera samedi 2 mai 2015, à savoir le lendemain de la veille qui est un premier mai... elles seront là vers 16h30.... et en extérieur de préférence si le temps le permet.... mais même si le temps ne le permet pas mais ça elles ne le savent pas.. 

Si ça vous dit de venir vous réchauffer aux paroles de ces chansons dont les propos restent, semble t'il, fort d'actualité, n'hésitez pas... invitation ouverte à toutes zéza tous pour cette fin d'après midi de mai.. sans aucun engagement... même le disque n'est pas à vendre!

16/04/2016

Lundi 25 avril 2016 de 14h30 à 17h30... premier Kula de laine à l'autre rive...

jusqu'ici on avait fait ça avec des livres mais cette fois-ci on va le faire avec de la laine...

laine 2.jpgLe Kula, vous connaissez ? Ces moments où on vient mettre en tas ce qu'on ne veut plus ou qu'on utilise plus et où on peut repartir avec des trucs qui vous plaisent....

Et bien les gens de l'atelier tricot qui se tient, je le rappelle en passant, tous les seconds et quatrième lundi du mois, vous invitent à ce premier Kula de laine, une banque de laine elles m'ont dit mais j'aime pas les banques, qui se tiendra le lundi 25 avril 2016 de 14h30 à 17h30.

On a tous, chez nous, quelque part, un sac plein de vieilles (ou pas!) pelotes de laine, un embryon de tentative de pull ou un projet d'écharpe kilométrique qu'on a jamais pu terminer.... et ça reste là, dans son coin, à rien...

laine 1.jpg

 C'est donc l'occasion de trier et dégager tout ça, de venir mettre sur le tas sur une de nos tables, avec des aiguilles à tricoter aussi, et tout ce qui peut servir à tricoter (pour les métiers à tisser dont vous voudriez vous séparer faut nous prévenir qu'on fasse la place...) et peut être de trouver la pelote qui vous manque depuis quinze ans pour finir ce "dfzefiu" de bonnet...

Ouvert à tout le monde

On vous attend donc les bras chargés de laine.....

09/04/2016

"Petit bestiaire familier" exposition de Dominique Winter du 2 avril au 28 avril 2016

Donc, à partir du samedi 2 avril 2016, les murs de l'autre Rive vont accueillir des animaux... des tas!!!

winter1.jpgDes à poils, des à plumes, des avec des écailles aussi .... genre ménagerie tranquille de pastels, dessins, gravures ou monotypes... "Petit bestiaire famillier" ça s'appelle. La biodiversité quoi, la vraie avec toutes ces petites bêtes accrochées aux murs qui vont nous regarder passer sous leurs nez à longueur de journée...

Si vous ne connaissez pas encore le travail de Dominique Winter c'est l'occasion, ça ne fait, il est vrai, que la cinquième expo qu'elle fait chez nouswinter32016.jpeg mais dans des styles à chaque fois si différents que tout le monde peut se tromper...

Ici, il va s'agir d'un genre de synthèse avec ce bouquet de techniques différentes pour représenter les petites bêtes mais aussi des grosses (on a même signalé des vaches en marche vers l'autre rive!!!)

Vernissage autour du verre de l'amitié en présence de l'artiste ce samedi 2 avril 2016 à partir de 18h00... Vous êtes toutes et tous invités, ça va de soit!!! Et en plus ça va sentir bon puisque juste avant il y aura eu à l'étage l'atelier de fabrication des encens d'Egypte...

Alors n'hésitez plus... Ce zoo hors du temps restera visible chez nous jusqu'au 28 avril prochain...

 

winter22016.JPG

08/04/2016

Nouvelle dictée ce vendredi 22 avril 2016 à partir de 18h00... Dictée plaisir qu'y disait..si si!!

Nouvelle dictée "Plaisir" (c'est comme ça qu'il les appelle!) ce vendredi 22 avril 2016 à partir de 18h00 cette fois-ci.. Car d'après Herr Professor Roger (Lostanlen de son état civil!) la dictée peut devenir un véritable plaisir pour les petits et les plus grands. A vous de voir et à découvrir en tous cas

Si vous n'êtes pas encore venu ??? Vous aller y venir... Prévoir une heure

Ouvert à tout le monde... apporter seulement de quoi écrire avec soi (à plume, à bille ou avec les doigts!!).

Sinon ce qui suit reste toujours valable

"La dictée!!! Vous souvenez vous ??? L'horreur pour beaucoup d'entre nous... Terrain miné.... tout plein de pièges à l'horizon. Le poul qui s'accélère... La suée qui monte... L'angoisse de la page blanche... dictée1.jpgConcentration maximale... A vos marques!!! Prêt? Et vas y que je tire la langue.. et comment que ça s'écrit ce truc là ??  Et ça s'accorde avec quoi ?? Etre ou avoir été ?? Et l'instit qui articule les particules pour qu'on n'en rate pas une virgule... allez à la ligne.

Putain que c'est long. Et qu'est ce que ça peut me faire que Madame Machin achète des poireaux à Monsieur Truc (les majuscules... attention aux majuscules.) Où que le petit chat soit mort... j'les connais pas moi tous ces gens qui se bousculent sur les lignes bleues des Vosges (les majuscules vous dis-je!!!) de mon cahier à spirales....

Allez!!! C'est terminé!!! On pose son porte-plume (moi j'avais un porte-plume à l'époque, un qui faisait des tâches... Des pâtés comme on disait alors) et on corrige...

Et une, et deux et trois....et quatre et merde et cinq et c'est pas possible.... et vlan, encore une, ça s'écrit comme ça ce truc là ? et de six et encore sept...ben dis donc!!!! Si j'aurais su j'aurais pas venu!!

A ça, on n'était pas trop fiers en ces temps de grands désespoirs grammaticaux... Non, pas trop fiers, sauf les cadors... Ceusses qui s'en sortaient haut la main et les doigts dans le nez (vous dire si z'étaient souples)... trop facile qu'ils disaient!! Dégoûtant quoi.

Aujourd'hui c'est moins grave.... c'est pour de rire.... Roger (je dis bien Roger!), un bon client à nous, vous propose de reprendre du service histoire de s'en amuser. La dictée à travers les âges, en quelques sorte!!! Quelle différence entre une dictée sur papyrus sous Ramsès II et la dernière dictée du CE2 sous François Hollande, le pharaon du moment.

De temps en temps, le fameux Roger (je dis bien toujours Roger!) vous propose donc de vous retrouver pour s'en mettre une petite derrière la cravate.... un moyen sympathique de revenir sur notre belle langue de Molière et de s'amuser, maintenant, de la trentaine de fautes que certains d'entre nous sommes encore capables de faire.

Et en plus c'est gratuit (il manquerait plus que ce soit payant un truc comme ça!!!)

Alors il fôt à porter du paspiers et un stilobic poure et crire...sa on leu fourmi pa!!!"

 

dictée 3.jpg

 

07/04/2016

ATTENTION!!! ANNULE!!! musique le samedi 23 avril 2016: Les trois ours, avec Ingrid Blasco et sa vielle à roue magique...

ingrid 1.jpgATTENTION !!!! ANNULE!!!!

Donc retour de la musique, histoire de voyager un peu, ce samedi 23 avril 2016 avec un instrument qu'on connait peu finalement mais qui mérite largement qu'on s'y arrête... Déjà, l'instrument en tant que tel est beau.... Une vielle à roue... Une mécanique magnifique avec cette manivelle (le premier qui parle de moulin à café!!!) et une gamme de sons et de rythmes d'une richesse... Ingrid Blasco n'est pas la moindre pour nous faire partager son amour de cet instrument.... elle l'a suffisamment apprivoisé pour nous en faire découvrir toute les saveurs.

Les trois Ours, c'est le nom de ce spectacle... un accompagnement de l'instrument enrichi avec des effets électroniques. Travail original qui nous emmène bien loin. Allez sur http://www.ingrid-blasco.com si vous voulez un échantillon.

Venez donc à la découverte le samedi 23 avril 2016 à partir de 20h00.... Prévoir une heure de spectacle. Il vous en coûtera 6 euros.

Merci de réserver en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail....

Artiste polymorphe, Ingrid Blasco s’adonne à la fois à l’écriture poétique et musicale, la peinture, la photographie.

Toutefois, depuis sa rencontre avec la vielle à roue elle se consacre plus particulièrement à cet instrument.
En effet, la transformation de la couleur et du sentiment des mélodies en passant d’un mode à l’autre autour d’un même bourdon est pour elle l’essence et le coeur de sa musique. Note fondamentale servant de référence permanente, le bourdon permet toutes les nuances du discours, l’accord, l’éloignement, la rupture, la surprise.
Si elle aime habituellement mêler sa vielle à roue aux mots, corps et autres images, elle propose aussi des pièces uniquement musicales. Elle a élaboré en ce sens PaSSage (2007), concert solo situé entre répertoire traditionnel et compositions personnelles, où s’exprime la richesse mélodique de son instrument et où s’épanouit une large palette de ses sons acoustiques.
Musique traditionnelle, musique ancienne ou contemporaine lui ont permis d’aborder les répertoires les plus divers et c’est tout naturellement qu’Ingrid s’est rapprochée de la musique électronique créant ainsi en 2013 Les Trois Ours, concert pour vielle à roue et dispositif électro-acoustique en collaboration avec Guillaume Tahon, ingénieur du son.

 

ingrid 3.jpg

Son instrument n’est pas une vielle électro-acoustique, comme Valentin Clastrier par exemple, mais une vielle "normale" dont le son est "bidouillé" par des "loops" et autres tortures. A entendre ces airs anciens traités ainsi, on a l’impression d’être dans un rêve dont on ne voudrait pas réveiller, tant ces musiques sont émaillées de sons jamais entendus, voire de bruits fascinants.

 

 

05/04/2016

Du beau le Samedi 9 avril 2016, à 18h30... venez écouter Sophie Hoarau nous dire "Stabat Mater Furiosa"...

Là, il faudra venir pour savoir le début

".....

et le bruit est venu par toute la terre

on a entendu le pas des hommes

et c’est un terrible symptôme n’est-ce pas !

on n’entend pas le pas de la foule le samedi dans les villes

sur les places publiques dans les marchés

on n’entend pas le pas d’un homme qui va à son travail

et quand un homme court vers ce qu’il aime c’est son souffle

qu’on entend

mais quand la foule des guerriers se met en chemin

c’est son pas d’abord qu’on entend

son pas qui martèle

oui les coups du marteau sur la terre

le pas qui frappe et qui dit je suis là je suis partout /

et comme les bêtes qui sentent de très loin venir l’incendie

chacun sent monter en lui l’écho sourd de ce pas

pas d’histoires tout le monde sait cela

tout le monde

même l’enfant nouveau né en a la mémoire

le bruit du pas des hommes de guerre

on sait cela en naissant comme

on sait la voix de sa mère et

...."

(là, il faut être venu pour savoir la suite!!!)

Ce samedi 9 avril 2016 à 18h30, invitation à venir entendre dire un texte puissant..."Stabat Mater Furiosa"....Un texte qui ne peut nous laisser indifférent surtout en ce moment.. Venez et vous comprendrez pourquoi je vous dis ça... De la pure poésie... Mais pas que!

Une mise en scène épurée... un face à face avec une actrice, sophie Hoarau (en première quasi mondiale!!!), qui nous vient en voisine de la Quincaill Compagnie (si certains ne connaissent pas encore, c'est l'occasion ..) qui nous dira ce que dire veut dire, ce texte de Jean-Pierre Siméon...

Prix Libre.

Merci de nous prévenir si vous comptez venir qu'on s'organise en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail.

Voici ce qu'en dit Sophie elle-même:

"En poésie (et en pas poésie), il y a ce qu’on lit en soi et que l’on garde en soi, comme un trésor. On s’amasse sa fortune intérieure. Quelque téméraire en cite parfois des bribes à partager. Mais il est rarement osé tout haut, le poème. Pourtant, si l’on en croit Paul Éluard,

« le poème est le plus court chemin d’un homme à un autre ».

Le poème dramatique Stabat Mater Furiosa est de ces trésors qui ne veulent pas se contenter de l’espace étroit de nos fors intérieurs. Ils frappent à nos bouches. Ils réclament nos voix. Ils nous intiment de brusquer l'impudeur de dire aux autres les mots qui nous bouleversent.

Cette « prière » d’une pour toutes et de toutes en une, cette prière profane et précieuse tendue à une fois pour toute faire taire l’indécente raison, le sérieux obscène de « l’homme de guerre », de sa parole et de son geste impitoyables, appelle toutes les voix, toutes les bouches.

« comme l’outre qui portait tous les vents d’Eole et qui s’ouvrit sur le déchaînement des tempêtes on a ouvert le sac de la guerre et tous les bruits se sont rués sur nous ! »

Sous l’avalanche perpétuelle de la guerre et de son vacarme en marche, rendre la vergogne au camp de la vie est ce que ce texte essentiel entreprend, sans laisser de prise au regard fuyant, à l’oreille distraite, à ce qui n’en pense pas moins.

« j’aime que la pierre roule dans la rivière et que cela fasse un bruit de clarinette »

Dans un dispositif scénique minimal, un pupitre et ses feuillets volants, une mise en lumière simple, il s’agira ici moins de chercher une incarnation de « celle qui refuse de comprendre » — la clarté, la vérité, l’intransigeance de la langue en sont chargées — que d’en explorer la matière poétique, sa respiration, sa fluctuation, les contrepoints qu’opère sans cesse l’affrontement des verbes de la vie et de la mort, et la tension soutenue sans appel d’un bout à l’autre de cette « prière ».

Avec ces mots qui demandent ce que c’est que

« d’être là pour que l’autre n’y soit plus », à voix vive et à cœur cru, être là pour que l’autre soit, « debout… dans la demeure splendide du paysage »

Sophie Hoarau, entrée dans le théâtre par son premier métier de costumière, diplômée de l’ENSATT (Rue Blanche), développe depuis une vingtaine d’années une pratique affirmée de compagnie. Installée dans le Finistère en 2002, elle y a travaillé entre autres auprès d’Éric Vigner au CDDB-Théâtre de Lorient ou de Frédérique Mingant et sa compagnie rennaise 13-10ème en Ut.

Depuis 2005 avec La Quincail’ Compagnie, elle commence à réaliser ses envies d'écriture et de mise en scène. En 2015, Projet Paul, conçu pour trois voix et deux mobiles géants autour de textes de Claude Roy, Paul Éluard et Jean Richepin, est sa première mise en scène en solo.

Le goût et la pratique de la lecture à haute voix traversent pour elle à présent la sphère de l’intime avec ce texte qui l’accompagne depuis longtemps."

 

 

 

31/03/2016

atelier sur les encens... Retour en Egypte ancienne. Avec Anne Raffin le samedi 2 avril 2016 à 14h00

Pour fêter en beauté ce nouveau printemps nous vous invitons à un sacré grand voyage dans le passé, en Egypte ancienne précisément où Anne Raffin vous emmènera pour cette première étape de l'année au pays des encens.

"S’étendant sur plus de 3 000  ans, la civilisation égyptienne a eu le temps de découvrir, développer et perfectionner un art de l’encens qui lui est propre Un art qui reflète tout autant le raffinement  de cet empire que l’importance de ses échanges commerciaux avec le reste du monde ou encore l’étendue de ses capacités de conquêtes…  

Il y a 3 500 ans, la myrrhe et l’oliban transitaient par le désert depuis le lointain Yémen. Puis commencèrent les premières expéditions vers le fameux Pays de Pount, pour se procurer ces précieuses senteurs… 

Entourés de mystères, dédiés aux Dieux et à la famille de Pharaon, des ingrédients nouveaux entrent dans la composition des encens, et l’on passe progressivement des fumigations sacrées à l’art du parfum. 

Le Kyphi est un exemple parfait de cette évolution :  

Chaque temple en avait sa recette. Par la suite, chaque famille développa la sienne, en fonction de ses moyens financiers, et il reste encore des traces de ce savoir faire ancestral dans certaines régions d’Afrique de l’Ouest…

Myrrhe, oliban, fleurs de cannelier, nénuphar, pavot, benjoin, acore odorant… sont une petite partie de la longue liste des parfums merveilleux de l’Egypte ancienne… "


Ce sera donc ce samedi 02 avril 2016 à 14h00.

Cet atelier dure environ 2h30, avec une partie découverte et une partie réalisation d'encens.
Vous apprendrez à créer vos propres encens et repartirez avec ce que vous aurez fabriqués au cours de cette séance.

Coût : 20 euros / personne
Minimum de participants : 4, max : 12.

Inscription préalable en envoyant dès maintenant un mail à lautre-rive@hotmail.fr ou en téléphonant au 0298997258 


Anne Raffin qui possède une formation d'aromatologue et de fabrication de cosmétiques naturels, a pris le temps d'étudier cette substance, son histoire, ses origines diverses, sa signification et son utilisation à travers le temps et les différentes cultures, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, l'Inde, le Japon et autre monde Celte....


10/03/2016

Vernissage citoyen le samedi 12 mars 2016 à partir de 19h30: Exposition "Exils" de et avec Michel Dilvit

 

exitdilvit4.jpgLa nouvelle exposition que nous propose Michel Dilvit, cette année, nous plonge en plein dans l'actualité scandaleuse de ce pourrissoir d'humains qu'est devenue, entre autres lieux du même acabit dans toute notre belle Europe, la jungle de Calais.

"Exils", en effet, longue route carnassière de l'exode où se presse en masse les victimes de notre inconséquence pour finir dans ce cul de sac de l'inhumanité... Des hommes, des femmes et des enfants aux mains des négriers des temps modernes qui ne prennent même plus le risque de voir leurs bateaux couler au loin et qui se contentent de se baisser pour récolter la manne de ceux qui, coûte que coûte et par vagues successives, finissent par passer.... Rentable, le trafic de viande humaine!!! Extrêmement rentable!! 

Mais dans tout ce fatras, l'humain également... La solidarité malgré tout... Le partage à toutes les étapes de ce putain de chemin de croix! Des regards qui se croisent, des mains qui se tendent et des poings qui se lèvent... C'est aussi ça l'humanité! 

Se dire aussi, une bonne fois pour toute, que nous ne sommes, nous même et malgré nos certitudes, à l'abri de rien... Peut-être seront nous un jour là où ils sont...Qui le sait ?

Et Michel Dilvit, tout ça, ça l'énerve alors il a exprimé ce qui le titille bien profond avec les armes de ses pinceaux... je cite Ouest France (ça m'arrive parfois!)

"Michel Dilvit, amer du peu de cas qu'occasionne le sort des migrants a pris les pinceaux pour essayer à son échelle de faire réagir le public. Ainsi est née son exposition Exils avec une vingtaine d'huiles sur toiles. Des petits ou grands portraits d'après des photos de journaux. « J'avais envie de donner un visage aux exilés, pour donner à voir combien ils nous ressemblent ».

Ses toiles sont surprenantes. La détresse, la peur, la fatigue, tout y est. On a mal pour eux, on imagine la souffrance que ces hommes et ces femmes, ces enfants ont endurée. Les regards poignants sont hypnotiques et interpellent."

exildilvit2.jpg

Donc rien d'anodin pour ce vernissage, encore une fois, rien de léger, on en est désolé, on préfèrerait faire dans le bel animalier mais là, la bestiole est humaine et la force de ces toiles pose, au minimum, question... Accompagné de la projection d'un film récent qui s'appelle "et si c'était nous?"sur ce qui se passe aujourd'hui au camps de grande-Synthe réalisé par le collectif "Aidons les réfugiés" de Brest avec discussion à la clef avec des gens qui ont les mains dans ce cambouis là... Mais attention, on offre quand même, parce qu'il ne faut pas déconner non plus, un coup à boire à tout le monde....c'est que ça donne soif de parler!!!

Ce sera donc ce samedi 12 mars 2016 avec la projection à partir de 19h30, les discussions et le pot dans la foulée jusque beaucoup plus tard dans la nuit....

L'exposition restera accrochée jusqu'au 31 mars prochain.

Plus d'informations sur cette association en cliquant sur l'adresse suivante

http://www.aidonslesrefugies-brest.org/

 

conférences littéraires avec olivier macaux... samedi 19 mars 2016 à 17h00... seconde partie sur les écrivains algériens de langues française des années 50 à nos jours

Vous avez été nombreux, finalement, à apprécier la première partie.

olivier1.jpgDonc,comme prévu Olivier Macaux nous présentera, ce samedi 19 mars 2016, la seconde partie de sa conférence sur le domaine trop peu connu de la littérature algérienne de langue française des années 50 à nos jours... Où on va se rendre compte de l'importance et de la richesse de cette littérature plus que cousine qui nous imprègne plus qu'on veut bien le dire:

"La littérature algérienne, de 1950 à nos jours (en deux parties)

En 2014, le roman de Kamel Daoud, Meursault, contre-enquête a connu un succès mérité, manquant de peu le prix Goncourt. Pourtant, la littérature algérienne de langue française demeure encore méconnue. Nous tenterons de retracer son histoire, de 1950 à nos jours, en nous référant aux écrivains d’origine arabo-berbère, dont notamment Mohammed Dib, Kateb Yacine, Rachid Boudjedra ou Assia Djebar qui ont relaté avec beaucoup de pertinence l’histoire algérienne, de la période coloniale à nos jours."

Ce sera comme toujours à partir de 17h00. Prévoir une durée de deux heures. Il vous en coûtera 7 euros 

Sur réservation dans la mesure où le nombre de places est limité (question d'espace disponible) soit en nous envoyant un mail soit en nous appelant au 0298997258

Pour la suites retenez déjà ces dates dans vos calepins:

 

 

09/03/2016

Printemps des poètes 2016. Une heure de "Poésies amoureuses..." avec la compagnie passeparole samedi 19 mars à 19h45 (précises)


passeparole 2.jpgJe ne sais pas si une hirondelle fait le printemps, mais je sais que par ici la compagnie Passeparole nous fait, chaque année, le printemps des poètes...Et c'est très bien comme ça!

Les poètes, ces drôles de bêtes, qui, les pieds dans la gadoue gardent la tête dans les nuages, malgré tout... Ciseleurs de mots et voleurs de feu... tout à la fois... Alliage puissant de la flamme et du verbe qui sait percer nos âmes.

Bref, ici, on aime la poésie... trop méconnue et trop décriée par le plus grand nombre pour être honnête, la poésie.. Et à l'heure où Thanatos semble étendre son emprise sur notre monde nous avons choisi d'honorer Eros, histoire de rétablir, ne serait-ce qu'un instant, l'équilibre...

C'est donc à une heure de poésie amoureuse d'ici et d'ailleurs que nous vous convions ce samedi 19 mars 2016 à partir de 19h45 (précises) avec, pas moins, d'une trentaine de poètes ( en gros de Salomon à Yvon Le Men en passant par Sapho et guillaume Apollinaire... de la marge!) dont les textes seront dits.... Du beau, du gentil, du violent, du magnifique, de l'éloquent, du torride, du vache et de la passion, du courtois aussi .. Du qui naît et du qui meurt.. Du il y a bien longtemps jusqu'à nos jours.... Le printemps quoi, la pulsion, le renouveau, la vie qui s'impose et la douleur aussi, la rupture et l'impasse!

De tout beaucoup deux fois avec la compagnie Passeparole.

Une heure de spectacle....prix libre....

Merci de nous dire si vous comptez venir (0298997258 ou un mail) ça nous aide à nous organiser.

Et tout ça dans le cadre du printemps des poètes 2016 (qui ont bien besoins de printemps, en effet) et de la 4ème édition de "Thé, café et poésie" (un de nos meilleurs programmes politiques finalement) organisée par la Fédération des Cafés Librairies de Bretagne dont nous avons l'honneur de faire partie!

Demandez notre très beau programme.. disponible chez votre café-libraire préféré...

 

06/03/2016

samedi 12 mars 2016... rencontre autour du livre "Bretagne Terre sauvage" de et avec Jean-yves Monnat (texte) et Erwan Balança (photos)

bretagne sauvage.jpgVous avez aimé les landes bretonnes vues et racontées par François de Beaulieu, puis ce fût au tour de Franck Simmonet de vous captiver avec le magnifique Atlas des mammifères de Bretagne avant de voir Emmanuel Holder vous en remettre une couche sur les landes avec son livre "Landes vivantes"... 

On a  donc décidé de continuer dans cette veine vue la qualité des ouvrages en question avec, cette fois-ci, ce voyage au coeur d'une terre sauvage qui s'appelle, comme c'est bizarre, la Bretagne!!

Quiconque parcourt la Bretagne éprouve tôt ou tard le sentiment d une nature à l'état brut. Cette sensation est immédiate lorsque l'on visite certains de ses hauts lieux, tels la pointe du Raz, prodigue en spectacles grandioses, les chaos rocheux du Huelgoat ou des gorges du Corong... Non que cette région n'ait pas été marquée par l'intervention de l'homme. Loin de là. Elle est même sans doute celle dont les paysages et les milieux ont subi le plus de modifications au cours des cinquante dernières années.
Cependant, la nature y reprend vite ses droits, et la péninsule bretonne regorge également de lieux délaissés de longue date, connus ou plus secrets, qui ont retrouvé leur équilibre naturel, et par là même leur dimension sauvage.
Depuis les crêtes jusqu'aux récifs de l'Atlantique, en passant par les landes, les chaos, les vasières des estuaires et les falaises, ce livre nous convie à un voyage au coeur de cette terre sauvage.
Servis par les images spectaculaires d'Erwan Balança, les textes très documentés du naturaliste Jean-Yves Monnat nous dévoilent les différents aspects des paysages de la Bretagne, de leur faune et de leur flore, sans omettre leurs liens avec les activités des femmes et des hommes qui les ont utilisés et façonnés.

Rendez-vous vous est donc donné, pour échanger avec les deux auteurs de ce livre autour d'une projection des photos d'Erwan Balança, le samedi 12 mars 2016 à partir de 17h00... est c'est libre, en plus... Simplement pour des questions d'organisation merci de nous dire si vous comptez venir soit en appelant le 0298997258 soit en nous envoyant un mail.

Erwan Balança est photographe naturaliste professionnel, spécialisé dans la faune, les paysages et les activités humaines en lien avec la nature et l’environnement. Il collabore avec de nombreuses revues en France et à l’étranger. Il a illustré plusieurs beaux livres, et est l’auteur d’ouvrages sur la photographie et les techniques de prise de vue. Il réalise des reportages et encadre des voyages photo à travers le monde, tout en restant très attaché à la Bretagne, sa terre d’origine.

Naturaliste de vocation et biologiste de profession, Jean-Yves Monnat est né dans le Morbihan et milite pour la protection de la nature en Bretagne depuis l’âge de dix-sept ans. Sa carrière dans un laboratoire de biologie marine de l’université de Brest l’a amené à s’intéresser, entre autres, aux mollusques marins, puis aux oiseaux de mer. Il a consacré l’essentiel de son activité d’enseignant-chercheur à l’étude des colonies de mouettes tridactyles du cap Sizun, dans le Finistère, travail qu’il a poursuivi pendant trente-sept ans.

27/02/2016

"Histoires d'eau" THEO expose à l'autre rive; vernissage le dimanche 21 février 2016 à 17h30

Théo revient donc une nouvelle fois à  l'autre rive avec sa façon bien à lui de faire péter les couleurs et la vie.... C'est printanier avant l'heure à l'Autre rive cette année... et avec des histoires d'eau, car si Théo aime beaucoup les vaches et les loups (et il y en a encore un peu,) il aime l'eau aussi et ses reflets...et ses secrets... des tableaux sur le canal de Nantes à Brest mais aussi sur le Lac de Guerledan qui viens juste de montrer ce qu'il avait dans le ventre....
3380photo.jpgça cause au gamin qui est resté vivant un peu au fond de nous... C'est une peinture brute de pomme qui peut dire pas mal de chose... On aime beaucoup.

THEO (Théophile Le Deuff pour les intimes) raccroche ses toiles à l'Autre Rive dimanche 21 février 2016 jusqu'au 12 mars prochain.
A cette occasion nous vous invitons à venir boire un coup à partir de 17h30.

L'occasion de découvrir ce peintre originaire du centre Bretagne qui nous  pousse à " .. retrouver le primitif qui sommeille en chaque être mais que la vie moderne, l'éducation rigide et matérialiste ont enseveli dans notre inconscient. Peindre pour redonner de nouvelles formes et couleurs à la vie, peindre par amour en oubliant la mode ou les modes mais peindre avec son temps, peindre avec humour et humilité, c'est donner un sens à la vie, peindre sa souffrance,ses joies, mais peindre toujours et quand même. Peindre parce que c'est devenu aussi important que boire, manger et aimer... Peindre par amour de la nature sous toutes ses formes et couleurs, peindre avec mille regards et mille vérités. Peindre pour laisser une trace sur la planète bleue....."

Et comme tout ça c'est Théo qui le dit...

alors ça doit être vrai!!!
A vous maintenant de venir vous faire votre propre opinion!

415photo.jpg



21/02/2016

Samedi 5 mars 2016: conférence avec Emmanuel Holder: Landes vivantes.. à la découverte d'un milieu naturel breton

Emmanuel Holder, alias Manu qui travaille pour Bretagne Vivante et que certains d'entre vous connaissent pour ces rubriques nature qui paraissent toutes les semaines dans le journal du Poher, viendra ce samedi 5 mars 2016 nous parler de ce milieu si particulier des landes qu'il connaît bien et sur lequel il vient de publier un beau livre chez Coop Breizh.

"Landes Vivantes – À la découverte d’un milieu naturel breton par Emmanuel Holder

landesvivantes1.jpegLa lande est une formation végétale, un milieu naturel qui est caractérisé par sa pauvreté.

On la retrouve sur toute la façade atlantique, de la Norvège au Portugal ainsi qu’à l’intérieur des terres, au sommet des massifs montagneux les plus anciens. D’une façon générale, la lande est composée d’herbes et de petits arbustes dont la plupart sont des éricacées, une famille qui regroupe les bruyères, les rhododendrons et les myrtilles.

Les landes constituent un extraordinaire réservoir de biodiversité qui fait partie des éléments emblématiques du paysage breton.

A travers « Landes Vivantes – À la découverte d’un milieu naturel breton », l’auteur Emmanuel Holder qui est naturaliste en centre Bretagne, nous fait découvrir toute la richesse de ce milieu et nous invite à travers ses textes, ses photos et ses dessins, à découvrir ou redécouvrir les landes de la Bretagne."

Ce sera à partir de 17h00... Prévoir deux heures de présentation accompagnées d'une projection de photos (car en plus il fait de très belles photos) pour accompagner le propos

C'est libre.... simplement nous prévenir si vous souhaitez venir, en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail, qu'on puisse organiser l'espace en conséquence...

 

20/02/2016

Théâtre: "78,9 où les mémoires d'un âne" de et avec Jean Kergrist le vendredi 4 mars 2016

Vous l'aviez plébiscité l'année passée lors de sa rencontre avec sa sainteté Lors Jouin dans leur pièce "le Pape voyage", eh bien Jean Kergrist est de retour ce vendredi 4 mars 2016 à partir de 19h30 à l'Autre rive, et en solo cette fois-ci.

D'après ce qu'il dit, pour un dernier tour de piste (mais si c'est comme Johnny, on devrait le revoir encore..) avec son nouveau spectacle "78,9 ou les mémoires d'un âne" (au début ça s'appelait 79,3 mais les dernières statistiques de l'Insee l'ont obligé à revoir ses prétentions à la baisse.). En tout cas je crois que ça va nous faire du bien d'écouter ce qu'il a à nous dire, Mr Kergrist....

Ce sera prix libre et sur réservation vu l'espace dont nous disposons. Appelez donc le 0298997258 ou envoyez nous un mail.

Voici ce que Jean nous en dit:

kergrist1.JPG"78,9 (anciennement 79,3) ? Un nouvel article de loi ?

un nouveau département?

Un matricule de bagnard ou de djihadiste ?

La température de la terre à la fin du siècle ?

Jean Kergrist, perpétuel migrant breton, revenu, rouge au nez, des tréteaux, scènes, manifs, festivals (d’Europe et d’ailleurs) en tentant de faire rire de causes plus ou moins désespérées, s’attaque enfin à la seule grande cause qui vaille : la sienne

Libéré de toute pudeur, dans ce « p’tit dernier pour la route », il essaye, en guise de bilan d'entreprise, de nous fourguer sa vie, ses entourloupes, ses bouquins, son spleen, ses bourdes. Pied de nez à la grande faucheuse. Kit de survie pour temps troublés.

Faut-il en rire ?

Spectacle garanti non subventionné, adaptable à tous les lieux et à tous les auditoires."

QUELQUES EXTRAITS

-"Si je remonte 9 mois avant ma naissance, à la recherche des motivations profondes de mon père à faire ce si joli cadeau à ma mère, que trouve-je ? Hitler envahit la Pologne. Et que fait pendant ce temps-là mon père ? Il envahit ma mère. Excellent mental, ce père : la montée d’Hitler ne l’empêche pas de bander."

-"Statistiquement, il me reste encore 2,9 ans pour obtenir quelques trophées manquants à mon tableau : la légion d’honneur, les palmes académiques, les arts et lettres, le mérite agricole. Ou à défaut, pourquoi pas, la médaille de la ville de Saint-Lo, à laquelle, dites le bien au maire, je ne suis pas opposé. Pour la médaille militaire, la croix de guerre ou celle des anciens d’Algérie, c’est fichu, car j'ai renvoyé mon livret militaire. Tant que j’y suis, j’aimerais aussi, avant la date de péremption fatidique, récupérer 6 points à mon permis de conduire. Partir fauché oui, mais pas chauffard."

-"Si Daesh entre dans cette salle tout à l’heure, ne comptez pas sur moi pour vous défendre. Je me planque vite fait sous la table."

-"J’ai failli gagner un trophée olympique. Pour distancer mon père, qui me poursuivait de sa tendresse parfois rugueuse, je me suis entraîné à la course à pied dans un club sportif catholique, coaché par un international de la course à pied catholique, sélectionné français pour les jeux catholiques … olympiques, d’Helsinki, en 1950 et des poussières. Le pauvre athlète est mort, il y a deux ans, amputé des deux jambes. Rien ne sert de courir... on est toujours puni par où on a couru : la morale catholique est sauve !"

-"Il m’enfermait dans la soue à cochons, punition suprême. Ce face-à-face tragique avec les cochons imprègne encore ce soir mon tête-à-tête avec vous. Quand je vous fixe, au bout d’un moment je ne vois que des cochons. "

 

 

 

 

18/02/2016

conseil de l'autre rive pour votre dimanche 28 février après-midi: La tourmente grecque, 17h30, film à la salle Asphodèle de Berrien

Donc ça ne se passe pas à l'autre rive, mais encore une fois on vous invite bien volontiers à participer à cette rencontre sur la situation actuelle de la Grèce avec, au menu, la projection du film "La tourmente Grecque" chroniques d'un coup d'état, en présence de son réalisateur, Philippe Menut...

Pour vous donner une idée du propos vous pouvez cliquer

http://www.youtube.com/watch?v=-Lp_XmnoeDA

ça aura lieu encore une fois à la salle Asphodèle de Berrien (la grande salle juste à côté de l'école pour ceux grèce1.jpgqui ne connaissent pas encore.) et ça commence à 17h30 ce dimanche 28 février 2016.

A l'initiative de cette rencontre, l'Association Bretagne-Grèce-Solidarité Santé, car il ne s'agit bien sûr, pas d'une séance de cinéma parmi tant d'autres, c'est une séance de cinéma pour marquer notre solidarité avec les grecs qui s'en sont pris plein la tronche et à qui on continue de maintenir la tête sous l'eau au nom de nos intérêts européens, où plutôt, des intérêts de notre bonne finance européennes et d'au delà des frontières, car ce monde là ne connait pas les frontières (les mêmes qui nous ont siphonnés les poches en 2008... nos amis quoi!)

Cette association se bagarre pour aider les grecs à pouvoir continuer de se soigner, car dans la nouvelle Grêce de l'Europe nouvelle, ce droit à la santé n'est , entre autres choses, absolument plus garantie. Un produit de luxe...

Donc ce Dimanche vous êtes aussi invités à apporter votre soutien en amenant vos médicaments pas périmés (merci pour eux), ou ceux de vos voisins, voire ceux des voisins de vos voisins, du matériel médical si vous avez ça dans vos placard et des sous... un convoi est prévu qui amènera de toute la France (car l'initiative est nationale) ce matériel vers la cinquantaine de dispensaires médico-sociaux et de pharmacies solidaires autogérés qui, depuis 8 ans maintenant, se bagarrent pour continuer d'exister...

 Aussi n'hésitez pas un instant, tant qu'on peut le faire, en espérant qu'un jour prochain ça ne sera pas notre tour d'avoir la tête sous l'eau (il parait que c'est vraiment très désagréable ce truc là!)

plus d'infos sur l'association en cliquant sur le lien suivant

http://bretagnegrecesolidaritesante.fr/

14/02/2016

Samedi 27 février 2016 à 17h00... Sur la route de Jack London avec Stéphane Prat...

Rencontre autour d'un sacré bonhomme ce samedi 27 février 2016... car Jack London est un sacré bonhomme qui a marqué et marque encore nos inconscients mais que, finalement on connait bien peu alors qu'il était bien autre chose que l'écrivain à succès de livres d'aventure.

Stéphane Prat a commis sur sa personne un drôle de petit livre... pas vraiment une biographie mais bien plus que ça...un récit. Et c'est sur la route de Jack London (eh oui, c'est lui qui l'a écrit le premier, inspirant ensuite, bien d'autres êtres étranges) qu'il nous invite à vous balader.

Voici ce qu'il nous propose:

"Jack London n'a pas cessé de vivre pour écrire, il a écrit pour vivre" Ainsi que j'ai essayé de le montrer dans "mon" London.
 
Ma "causerie-conférence" concernant London consisterait à faire l'éloge de la littérature alimentaire telle qu'il l'a pratiquée. (Il est ainsi le précurseur du roman noir, comme Stevenson d'ailleurs) Rencontrant un succès littéraire que les pires best-sellers actuels sont loin de connaître. (Et ce avec une littérature anarchiste, ce qui nous décrit quand même un autre temps, mais pas seulement.) 
London s'est lui-même interrogé sur ses talents de conteur. Et notamment de nouvelliste.
Dans "la route", il explique qu'il a essentiellement développé cet art dans la mendicité. Hobo, clochard, il allait quémander, adolescent, sa pitance aux portes de cuisine. Et seuls des racontars réalistes (marin sans un, je traverse les états Unis pour retrouver ma sœur. Mais est-elle seulement encore en vie? etc...) sont payés de repas chauds. (Il raconte notamment qu'une femme n'arrêtait pas de lui préparer de nouveaux œufs sur le plat pour entendre la suite de ses aventures...)
 
Littérature alimentaire d'un gars tragique qui a décidé de cesser de vendre du muscle pour vendre du cerveau. Et qui ne commençait aucune journée sans coucher ses mille mots sur une feuille etc... Une écriture qui l'a emmené sur les continents littéraires les plus divers. Noir, fantastique, anticipations, essais politiques etc...
 
Voilà en gros ce dont j'aimerais causer : une littérature du ventre."
 
Voilà, en gros ce qu'on vous propose ce samedi 27 février à partir de 17h00 (prévoir une bonne heure et demi) de causerie.
Il en coûtera 5 euros (pour les frais du jeune homme).
Merci de nous dire si vous comptez venir soit en appelant le 0298997258 soit en envoyant un mail. 
 

london 1.jpgQuatrième couverture

L'auteur de Croc blanc, de l'Appel de la forêt, est sans doute un des écrivains les plus célèbres au monde. Par millions, enfants comme adultes continuent de dévorer ses récits d'aventure. Mais étrangement, sa vie, ses vies, son œoeuvre considérable restent méconnues.

Vies en rupture, depuis sa jeunesse ouvrière à Oakland (Californie), jusque son tour du monde, à bord du Snark, avorté dans l'enfer des mers du Sud. Chercheur d'or en Alaska, ou encore vagabond marchant le long des lignes de chemin de fer aux côtés des sans-classes, hobo dans l'âme. Mais aussi photographe, photo-reporter avant la lettre (conflit russo-japonais de 1904), photographe documentaire (le peuple de l'abîme, du Londres de 1902). Socialiste autodidacte, qui ne cesserait de militer pour une vie noble, par la presse, sur le terrain politique, et par ses fictions, au succès fulgurant, mais dont quelques-unes des plus belles réussites sont aujourd'hui oubliées.
Comme Le Talon de Fer, imaginant à Chicago, dix ans avant la Révolution russe de 1916, un soulèvement socialiste comparable...

Avant Adam, fable préhistorique où les paléoanthropologues actuels retrouvent leurs plus récentes découvertes.

La peste écarlate, récit futuriste d'un retour humain à l'état de nature, en 2073, après une pandémie planétaire. La Petite Dame dans la grande maison, roman utopiste prônant le libre choix amoureux des femmes, qui provoqua grand scandale aux États-Unis lors de sa parution.

Sur la route de Jack London, par la fiction, par le document et par l'essai, tente d'éclairer quelques-unes des facettes les plus surprenantes de cet auteur majeur.

 Plus d'info sur stéphane Prat en cliquant sur le lien suivant 

http://www.petitpave.fr/petit-pave-auteur-stephane-prat-2...

03/02/2016

Des encens et des hommes, une très longue histoire... conférence avec anne Raffin le samedi 13 février 2016 à 17h00

Cette année nous vous proposons un nouveau cycle animé par Anne Raffin concernant la science et le monde des encens... On démarre avec une conférence généraliste et ouverte à tout le monde qui sera suivie de trois ateliers centrés sur trois des grandes culture de l'encens avec fabrication à la clef (nombre de places limité).

Samedi 13 février 2016 de 17h00 à 18h30, conférence de lancement "Des encens et des hommes, une très longue histoire"

Il va s'agir de vous présenter la grande histoire et aussi les petites sur ces substances qui ont toujours accompagnées l'être humain, donc petit tour du monde des pratiques de l'encens de la préhistoire (ça va nous rajeunir) à nos jours et ses usages multiples: religion, soins, parfums..

L'occasion de préciser aussi ce que regroupe exactement cette famille des encens; résines, arbres, substances minérales, autres, les noms génériques, les KK beurk et les naturels.... avec présentation des différents types d'échantillons et des substances utilisées. 

Pour finir sur la question légèrement importante (on en parle pas mal en ce moment), sur encens et danger pour la santé. Que pouvons nous brûler chez nous sans nous empoisonner avec conseils pratiques et idées faciles à mettre en oeuvre.

Bref, que du bon et pour pas cher puisqu'il vous en coûtera la modique somme de 4 euros.

Merci de vous inscrire préalablement que nous puissions nous organiser en conséquence, soit en nous envoyant un mail soit en nous appelant au 0298997258.

Pour la suite retenez déjà les dates suivantes pour les ateliers proprement dits (les thèmes vous serons précisés ultérieurement):

          - samedi 2 avril 2016 de 14h00 à 17h00

              - samedi 24 septembre 2016 de 14h00 à 17h00

              - samedi 15 octobre 2016 de 14h00 à 17h00

Anne Raffin qui possède une formation d'aromatologue et de fabrication de cosmétiques naturels, a pris le temps d'étudier cette substance, son histoire, ses origines diverses, sa signification et son utilisation à travers le temps et les différentes cultures, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, l'Inde, le Japon et autre monde Celte.... Elle a lancé sa propre ligne de produits "Parfums d'Encens" certifiée bio aujourd'hui (en vente dans toutes les très bonnes librairies).


31/01/2016

mercredi 10 février 2016 à 20h00: Skub et Dizzylez, duo de choc, Slam et piano.

Alors comme ça, de source sûre, le mercredi 10 février 2016, sur les coups de 20 heures, ils passeront dans le coin.

Comme ils verront de la lumière, on peut se dire qu'ils vont rentrer.

Comme par hasard, on serait déjà tous là à boire un coup, l'air de rien, et il y aurait aussi notre piano qui serait là dans son coin, comme par hasard...

Vincent Truel, alias Skub, le pianiste, comme il se doit, se mettrait au piano (c'est dingue cette histoire) et puis il aurait commencé à faire bouger ses doigts dessus, les pianistes c'est comme ça, et hop là!! Du Debussy dis donc! Et puis, pourquoi pas, du Ravel (notre piano il joue très bien le Ravel... on dirait que ça lui rappelle des trucs sympa le Ravel..) ou même des choses qu'on ne connait pas parce que c'est lui qui les a dans sa tête, Vincent, de la musique plein la tête quoi.... Et nous on serait là à se dire "Ben dis donc! Que c'est bon du Ravel sur notre piano...."

Et c'est à ce moment là que l'autre, Matthieu qu'il sappelle lui, ou plutôt Dizzylez pour la scène, il prend son micro et il se met à causer... Il slame comme on dit... Et quand il fait comme ça, Le Matthieu on se dit que slam 2.jpgc'est beau les mots quand ça discute avec un piano...

Dans son genre, Matthieu, c'est un peu un champion, même qu'il a gagné, en 2009, un prix international (ça existe ça champion d'Europe du slam ???) du côté de Berlin, vous dire si ça rigole...

Et va z'y que je te tricote mes mots avec tes notes... et c'est rien beau, cette dentelle là dans la nuit qui nous entoure.... et ça nous fait un bien fou (surtout qu'on continuerait de boire des coups quand même) et voilà..ça s'rait fini au bout d'une belle heure de chaleur en plein coeur (oui!!! Je sais, mais mois je suis pas champion de slam...).. et en plus, c'est même pas cher... prix libre dans un chapeau (bon, si quelqu'un veut y mettre un gros chèque, c'est pas très grave non plus.)

"Vas-y piano !" c'est le titre de ce spectacle... vous pouvez vous faire une toute petite idée en cliquant la-dessus http://www.dizzylez.com/event/vas-y-piano-5/

Merci de réserver en nous envoyant un mail ou en téléphonant au 0298997258.

Plus sérieusement je vous mets  l'article  d'un vrai journal, celui-là:

"Article sur « Vas-y piano » par la Provence

Lumière sur le piano qui semble jouer tout seul et, soudain, des mots. Des mots posés, des mots slamés. Piano – voix, pourrait-on dire. C’est bien plus que cela que nous proposent Dizzylez et Vincent Truel ; c’est un mot à mot, unslam 1.jpg mot à note ; chaque mot raisonne dans le piano, chaque note slame. Slamer c’est claquer.

Au micro, Dizzylez fait couler les mots. Des textes composés un à un avec soin et donnés au public avec élégance et générosité. Des histoires de vie, d’amour, de liberté, des histoires inventées. Au piano, Vincent Truel joue Debussy, Ravel, et s’emporte sur ses compositions. Les deux compagnons dialoguent et occupent la scène, ensemble, puis chacun leur tour. Soudain c’est le piano qu’on entend, voit et admire ; puis les mots reviennent, dans une subtile mise en scène.

On s’y retrouve, on y évoque, on rend hommage, on rêve, on sourit, on rit, et dans cette variation d’émotion, le bonheur de ressortir le cœur léger. Sur une petite scène chaleureuse, deux « anges » passent."

 

23/01/2016

Quelques infos pratiques: nos vacances et redémarrage en 2016

Depuis le lundi 4 janvier prochain nous sommes fermés, comme tous les ans, jusqu'au jeudi 4 février 2016, date de notre réouverture, à partir de 11h00

Après ce sont déjà les vacances de février pour la Bretagne donc nous seront ouverts tous les jours (ce jusqu'au 6 mars du fait des vacances de la zone C dans la foulée...)

et bonne année donc

 

21/01/2016

Et pendant ce temps à Berrien: "Un séjour en France" rencontre avec Bérangère Lepetit à la médiathèque le samedi 23 janvier 2016 de 11 à 13h00.....

C'est pas parce qu'on n'est pas là qu'on ne pense pas à vous et qu'on ne travaille pas.....alors avant de vous balancer un méga programme de fous pour l'année 2016 (on vous la souhaite bien bonne, malgré tout) on vous invite à rencontrer, ce samedi 23 janvier 2016, de 11hh00 à 13h00, à la médiathèque de Berrien (là ou y'a rien, c'est bien connu!), Berangère Lepetit, journaliste de son état qui présentera et signera son livre "un séjour en France"...un joli petit livre dont on a pas mal parlé ces derniers temps, de ce côté de la planète...une histoire d'immersion du coté de chez Doux pas piquée des hannetons.... En ces temps de crise structurelle de notre monde agricole (eh oui, le mur est dans le pré, cours y vite, cours y vite!!!) une vision édifiante qui pose questions (au pluriel, en effet). L'occasion donc de réfléchir (ah non!!!) encore (non, non, non!!!) à notre joli monde... je sais, c'est pas cool (c'est même dégoutant votre truc) ... Mais faut savoir ce qu'on veut!

Vous êtes donc cordialement invités à faire un saut.... elle aura des livres pour vous (quelle organisation!!!)...et puis la médiathèque de Berrien c'est pas bien compliqué... Trouvez la mairie, le reste va de soit... Ce sera là votre mission!

"J'ai plongé sans me poser de questions, je me disais que je verrais bien en route. Pour l'instant, le choc est rude. Je suis venue pour être quelqu'un d'autre, l'espace d'un mois. Sortir de mon quotidien de journaliste à Paris. Quatre lepetit1.jpgsemaines off , c'est ce que m'a octroyé, sans trop de peine, mon employeur. Un mois, c'est très court mais aussi infiniment précieux pour découvrir ce pays que j'avais l'impression de connaître. Et qui devenait soudain un peu étranger. C'est mon premier jour à l'usine. Qu'avons-nous encore en commun ? Sommes-nous condamnés à vivre enfermés chacun dans sa case, derrière ses frontières sociales, régionales, culturelles ? Alors que Paris était secoué par les attentats, en ce mois de janvier 2015 où la France se posait cruellement la question de son unité, Bérangère Lepetit se faisait engager comme ouvrière dans un abattoir breton. Un séjour en France, récit de cette expérience radicale, est un roman d'aventures au cœur du réel, un voyage dans l'étrange ailleurs qu'est notre pays, tel que nous ne savons plus le voir."
 

Biographie de l'auteur

Bérangère Lepetit est née en 1981 à Rouen. Elle est reporter au Parisien/Aujourd'hui en France.

19/12/2015

dimanche 6 décembre 2015 à 17h30: Vernissage de l'exposition et signature du livre qui va avec "Nuits d'Ouessant" de et avec Marion Zylberman

marion1.jpg

Marion Zylberman, après avoir, voici quelques temps,  habillé nos murs de nuages d'oiseaux, nous emmène avec cette nouvelle exposition, et le livre qui en a été tiré (chez Géorama), au plus profond de la nuit Ouessantine. Et de la lecture il y en a en effet.... nuits habitées, s'il en est...

Nuits d’Ouessant!!! Ce sont toutes ces vigies qui s’éclairent, s’allument, s’éteignent, clignotent, scintillent ou brillent. Ce sont aussi les feux du continent, blancs, rouges, verts, jaunes, oranges ; les feux fixes des maisons, les lueurs de Brest, tout au fond, et les feux de la côte ; les lueurs de la lune et des étoiles ; parfois les feux de quelques bateaux passant au large ou les lumières irréelles du ferry remontant d’Espagne dans le passage du Fromveur, laissant derrière lui son sillage fluorescent… Apparition-disparition, disparition-apparition, dans le balayage du Créac’h (deux éclats blancs toutes les cinq secondes), des hameaux qui parsèment la lande avoisinant le phare : le Niou Huella, Locqueltas, Parluc’hen, le Niou Izel-la ; les rochers fantômes. Embrasement des ruines de Pern dans le feu rouge de la Jument. Sorties jusqu’à Cadoran, Pen-Arlan…

Une représentation du monde qui profite de notre sommeil pour nous échapper.... L'occasion de se plonger dans ce monde de lumières. Vernissage de l'exposition en présence de l'artiste qui dédicacera son livre à cette occasion, à partir de 17h30 ce dimanche 6 décembre 2015 (et ça fait un sacré beau cadeau en tout cas).

marion2.jpg

Après des années de voyages et de navigations à travers le monde, Marion Zylberman est aujourd’hui installée à Penmarc’h. Son œuvre traduit une communion intime avec les éléments qu’elle fixe sur ses carnets et dessins. Nuits d’Ouessant est un parcours remarquable et lumineux, fruit de plusieurs longs séjours sur l’île, en automne et au plus sombre de l’hiver.

Et vous savez quoi ???

C'est beau!

10/12/2015

Samedi 19 décembre 2015 à 15h30... La colonie du phare. 70 ans d'aventure à l'ile de batz....avec l'Amicale Laïque de Huelgoat

On va découvrir là un pan important de la mémoire collective de ce pays où pratiquement tous les gamins sont allés, un jour ou l'autre, en "colo" à l'ile de Batz... Depuis 1945 exactement.

Colo70ansdaventure.jpgCréée à l'initiative de Louis Priser, ancien enseignant de l'ile alors en poste depuis des années à Huelgoat, cette colonie de vacances a forgé des générations de terriens Made in Mont d'Arrée au souffle du vent marin.... et c'est pas rien... L'aventure a duré 70 ans, ce qui n'est pas rien non plus, et ceux et celles qui l'ont vécue, ont souhaité laisser une trace pour qu'on n'oublie pas.

Aussi du projet d'origine de faire un petit livre qui retracerait l'histoire de la colo, de témoignage en témoignage, de photos en photos... le bébé a  pris son temps, du poids et de l'épaisseur.

Mais ça y est!! Plus de 300 pages aujourd'hui et 500 photos et autres documents... rien que ça!!! Un vrai beau bébé en effet que les membres de l'Amicale Laïque de Huelgoat vous invitent à venir découvrir ce samedi 19 décembre 2015 à l'Autre rive, autour du verre de l'amitié... Le moment d'échanger et de se retrouver autour de ce projet qui a su, semble t'il, au cours des années, fédérer ceux d'ici.... Ce sera  donc à partir de 15h30 jusque beaucoup plus tard dans la soirée (en gros, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus personne, ça peut durer...) ce qui vous laisse largement le temps de venir voir les copains...

Ouvert aussi à ceux et celles qui n'ont pas connu mais qui se sentent concernés par ce qui se passe dans nos contrées sauvages (et nous sommes nombreux)

Plus de choses en allant sur le site de la colonie du phare à l'adresse suivante http://www.colonieduphare.com/

Et au fait qui était sur cette photo ???? (il parait que c'est de ça que tout est parti.)

colo2.jpg

02/12/2015

samedi 12 décembre 2015 à 17h00... Rencontre/conférence avec le groupe mammologique breton autour de l'Atlas des mammifères de Bretagne

Le Groupe Mammalogique Breton (GMB), est une association de protection de la nature (loi 1901) créée en 1988, ouverte à tous les naturalistes et scientifiques, qui s'est fixée comme mission "d'engager toute action touchant au recensement, à l'étude, à la gestion et à la protection des mammifères sauvages de Bretagne et leurs habitats".

Après des années de collecte des données par les membres de l'association mais aussi par plus de 3000 contacts sur atlas1.jpegl'ensemble du territoire, l'Atlas des mammifères sauvages a enfin été édité par les Editions Locus Solus et est disponible en cette fin 2015. (l'avis du libraire que je suis: livre magnifique et très bien foutu, très beau cadeau à faire, à se faire faire ou à se faire à soit même en désespoir de cause si personne ne nous aime!)

C'est le premier du genre en Bretagne, alors que d'autres régions de France en sont déjà dotées. Un événement donc, qu'attendaient tous les amoureux de la nature, qu'ils soient amateurs éclairés ou simples promeneurs.                                                atlas4.jpg

Plus de 70 espèces (rongeurs, primates, insectivores, carnivores, chauve-souris…),  sont ici détaillées, par les meilleurs spécialistes, avec cartes de localisation pour chacune, données de protection, étymologie, etc.

L'atlas représente les 5 départements de la Bretagne Historique (Loire-Atlantique incluse... J'en était sur!! C'est politique votre truc!).  

Franck Simmonet, qui a assuré la coordination de cet important travail collectif, viendra nous parler de celui-ci ce samedi 12 décembre 2015 à partir de 17h00 (mais si vous aurez fini vos courses!)... L'occasion également de nous faire un point actualisé de l'état des populations des mammifères en Bretagne, même qu'il y aura plein de photos... Et c'est gratuit, bien entendu!!! Alors avis aux amateurs.

Pas de limitation de places à proprement parler mais un espace malgré tout limité... Merci de nous informer de votre venue qu'on s'organise, soit en appelant au 0298997258, soit en nous envoyant un mail...

01/12/2015

ATTENTION!!!! ANNULE!!! Samedi 16 avril 2016... du théâtre et encore du théâtre avec Marcel Jouannaud alias Jouannaud Marcel qui vient nous dire du Céline, du Tchekhov et aussi du Jouannaud...

ATTENTION!!! ANNULE!!!! ATTENTION!!! ANNULE!!!

Donc Céline No Pasaran, encore cette fois-ci, pour des raisons indépendantes de votre volonté et de la notre aussi...

N'est pas maudit à ce point là qui veut!!

Au plaisir en tout cas.

En pleine veine théâtrale à l'autre rive en ce mois d'avril 2016 avec des diseurs qui viennent nous dire, et de quelle manière, ce que dire veut dire...

Après Sophie Hoarau qui nous a bien secoués samedi dernier avec son "Stabat Mater furiosa" à sa sauce (on va s'en souvenir et du texte et de sa façon) voici un autre diseur qui se profile à l'horizon avec une soirée dont on devrait également se souvenir ce samedi 16 avril 2016 à partir de 18h30.

D'abord pour les textes... deux parties à ce spectacle avec un démarrage en trombe sur les mots de Louis Ferdinand Céline et son voyage au bout de la nuit....2 chapitres d'un coup de semonce.. Autour de la grande guerre, de l'horreur fondatrice comme point d'ancrage de cette longue nuit qui s'annonçait alors...... le début quoi... l'envie, peut-être, ensuite de poursuivre de son côté cette route là..  

 ".......Bardamu, qu'il me fait alors gravement et un peu triste, nos pères nous valaient bien, n'en dis pas de mal !... -

T'as raison, Arthur, pour ça t'as raison ! Haineux et dociles, violés, volés, étripés et couillons toujours, ils nous valaient bien ! Tu peux le dire ! Nous ne changeons pas ! Ni de chaussettes, ni de maîtres, ni d'opinions, ou bien si tard, que ça n'en vaut plus la peine. On est nés fidèles, on en crève nous autres ! Soldats gratuits, héros pour tout le monde et singes parlants, mots qui souffrent, on est nous les mignons du Roi Misère. C'est lui qui nous possède ! Quand on est pas sage, il serre... On a ses doigts autour du cou, toujours, ça gêne pour parler, faut faire bien attention si on tient à pouvoir manger... Pour des riens, il vous étrangle... C'est pas une vie...

- Il y a l'amour, Bardamu !

- Arthur, l'amour c'est l'infini mis à la portée des caniches et j'ai ma dignité moi ! que je lui réponds......."

Et puis après un court entracte histoire de reprendre son souffle, donc de fumer parce que faut ce qu'ilmarcelj.JPG faut et de boire un coup... Marcel reprend avec son accordéon en bandoulière, il nous fera tout simplement du Jouannaud (pas mal non plus le Jouannaud à l'accordéon). Et rien que ça, ça vaut le détour, sauf que ça s'ra pas fini...

Le Marcel, bien chaud comme il sera alors, dans la foulée, il va nous achever avec une nouvelle d'Anton Tchekhov, "Le numéro gagnant" ça s'appelle, qu'il nous lira. Une sale affaire au fond... Une histoire de billet de loterie et de grands rêves fracassés... C'est drôlement pas drôle... C'est du Tchekhov!!!

Vous dire si on ne se refuse rien ce soir là... et il n'y a pas de raison d'ailleurs.

Mais j'en vois déjà qui font la grimace sur le Louis Ferdinand... ce salaud... cette ordure..comment peut on ???  Je dis ça parce qu'on me l'a déjà fait et à Marcel aussi...

Si l'itinéraire du bonhomme, pose en effet, problème, avec, entre autres choses et pas seulement, ses pamphlets antisémites qui sont tout bonnement abjects, n'empêche qu'on ne peut pas nier qu'il y aussi chez Céline, bien d'autres choses et pas des banales.... C'est qu'il a, à grands coups de stylos plumes, mis la langue française en lambeaux et dynamité l'écriture pour son plus grand bien, rien de moins.... Il y avait avant et puis il y a eu, que ça nous plaise ou non, après Céline.... et se contenter de renvoyer d'un revers de main au poteau d'exécution ses écrits magnifiques que sont, entre autres et au hasard, Le voyage au bout de la nuit ou Mort à crédit sans même (ce qui est trop souvent le cas) les avoir lus c'est justement de ça dont il nous parlait le Louis Ferdinand, de ce mépris de l'autre, des suffisances de biens-disant drapés dans leurs dignités outragées, de nos boursouflures de nantis....Moi je dis qu'au contraire, il faut bien le relire le Céline et le replacer dans son contexte et aussi dans le notre aujourd'hui.. Moi, en tout cas, c'est un des écrivains qui m'a fichu une sacrée claque et qui a fait que je suis là, en ce moment à vous embêter avec ma prose, mes propositions de spectacles et mon petit café-librairie en bandoulière.

C'est comme qui dirait, histoire d'équilibrer les choses, comme si on disait d'Aragon qu'il n'était qu'un salaud de stalinien (ce qu'il était aussi) en oubliant toutefois qu'il reste un de nos plus grands poètes (je peux vous le dire, je l'ai lu).... la grimace vous dis-je.

Ceci étant dit, je vous invite donc à venir écouter Marcel Jouannaud, qui sait faire ça très bien, nous balader ce soir là au rythme de ses paroles et de ses notes le long des lignes de ces grands textes... On ira pas au bout de la nuit en fait.... ça commence à 18h30 (à l'heure de l'apéro) et ça se termine aux alentours de 21h00 (à l'heure du repas... repères de café-librairies) pause compris....

Possibilité aussi pour ceux et celles dont Louis Ferdinand n'est pas la tasse de thé d'assister à la seconde heure à partir de 20h00... (demi tarif)

ça coutera 6 euros pour le tout (la moitié pour la moitié).

Il faut simplement nous dire si ça vous dit en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail.

Je laisse maintenant un bout de parole à Marcel, quand même:

"On raconte qu’Homère allait de village en village et qu’il était aveugle. Moi aussi, je raconte des histoires et parfois je joue un peu de musique.

marcel 2.jpgLà, ce sont celles des deux premiers chapitres du Voyage au bout de la nuit que je vous propose.

Ferdinand Bardamu est au cœur de l’événement fondateur de notre société dite moderne : la grande guerre. On n’a pas trouvé mieux. Et avec le style qui fait de Céline cet écrivain unique, dans ce conte monstrueux et désopilant, on n’a pas fait mieux non plus pour dire ce que c’est, la guerre. On oublie tellement vite… Ou bien c’est celle des autres, là-bas 

Pour cela et pour l’évidente oralité de son récit avec laquelle, il faut le reconnaître, l’interprétation est jouissive, Céline est un nouvel Homère"

 

Plus d'infos sur ce spectacle en cliquant sur le lien suivant http://www.marceljouannaud.fr/

Extrait de son site

".....Avec l’ami Kerfi, je fais une longue incursion dans le burlesque… Huit ans de compagnonnage et un voyage dans le Caucase qui va tout faire basculer. Guerre.Tchétchénie. Clandestins. Réfugiés. Au retour, je ne réussis pas à dire, à témoigner, à écrire. Alors je me raccroche à ces auteurs, compagnons de toujours : Baudelaire, Rimbaud, Perros… Les mots des autres me réparent, me rabibochent. 

Tant pis tant mieux. Je relis Voyage au bout de la nuit. Tragédie et comédie intimement mêlées, à chaque phrase. Je m’en imprègne, du Voyage, me le coltine au plus près, l’apprend, le dit, le joue. Il me triture, me transforme. Me voilà d’époque. Et de toutes les époques. Mais la boîte à boutons n’est jamais loin. Accordéon. Compagne retrouvée, amour de jeunesse qui a su amortir tant de chutes. Valse ! Valse mon gars ! Valse ! Je ne tombe plus. Vous et moi, c’est le tourbillon des mots et des notes qui nous tient debout."

26/11/2015

L'autre rive sera en grande tenue de librairie au marché de Noel de l'association des Parents d'Elèves de Berrien ce dimanche 29 novembre 2015 de 10h00 à 18h00

On remet donc ça ce dimanche 29 novembre 2015, avec le second marché de Noël du genre à la salle Asphodèle de Berrien, de 10h à 18h (grande salle à côté de l'école).
Marche-de-Noel-20.jpgL'entrée est gratuite.
Cet événement est, une nouvelle fois, organisé par l'association des parents d'élèves de l'école de Berrien qui après une année 2015 pour le moins prenante avec leur lutte victorieuse contre la fermeture d'un poste d'enseignant, souhaite finir l'année en beauté (malgré l'ambiance générale) avec ce nouveau marché.
Le café-librairie l'autre rive y tiendra un stand de livres, bien sûr!!! Pleins de livres super intéressants pour vos cadeaux de Noel.... Laissez donc tomber Amazon et leclerc... il y aura même moyen de boire un coup et de manger une crèpe et ça, chez Amazon, y savent pas encore faire!! (sinon vous pouvez toujours venir chez nous manger ou boire avant ou/et après...ça reste ouvert comme d'habitude)
Vous pourrez commencer par commander votre sapin de Noël pour le 6 décembre et les décorations pour le garnir, au profit de l'A.P.E.
Pour le reste, nous serons plus d'une vingtaine d'exposants qui vous proposeront des produits locaux qui se mangent et se boivent à mettre sur la table du réveillon ainsi que des objets artisanaux et culturels à glisser sous le sapin (livres, jeux en bois, bijoux, laine, objets décoratifs, accessoires cousus main, cartonnages, objets issus du commerce équitable).
Que du bon, du beau, de l'intelligent... chic et pas cher comme dirait un chanteur belge... des animations aussi toute  la journée et sur place, vous trouverez une buvette, des châtaignes grillées, des crêpes, des gâteaux, du vin chaud. 
 
Alors honnêtement je ne vois pas ce que vous pourriez aller faire ailleurs ce jour là!!!!

 

18/11/2015

Dernier atelier de dessin botanique de l'année avec Aurore Colliou le samedi 28 novembre 2015 à 14h00

On poursuit donc le cycle de formation en botanique d'un nouveau genre à l'autre rive avec ces ateliers de dessin botanique animés par Aurore Colliou... Quand on connait son travail. Peut pas mieux faire...

Il s'agit d'un cycle complet de formation avec apprentissage de compétences spécifiques pour chacune de séances comme précisé ci-dessous. Le tout devant vous permettre de maîtriser les différentes techniques utiles en la matière. On peut participer à l'ensemble ou alors à la séance de votre choix.

C'est donc la troisième séance et dernière séance de l'année en cours

Les ateliers s’adressent aux débutants comme aux confirmés.

botanique 1.jpgLe dessin botanique est une excellente manière d’aborder la connaissance des plantes en terme botanique, alimentaire, médicinal.

Réalisation des études d’après modèles frais.

Durée : 3 heures de 14h00 à 17h00

15 euros par personne 

Nombre de personne maximum : 10 minimum : 5

Sur réservation en appelant le 0298997258.

Séance le samedi  28 novembre 2015:  Réalisation d'une aquarelle en technique sèche.... Réserver les blancs, monter les tonalités, travailler les couleurs.

Pour cet atelier, merci de venir avec con pinceau et son aquarelle (papier et crayons fournis)

Les autres dates vous seront précisées ultérieurement (dépend principalement de la venue prochaine d'un petit.)

 

 Aurore Colliou:

Dessinatrice botanique, fresquiste. Après un Diplôme National Supérieur d'Expressions Plastiques à l'école des beaux-arts de Quimper, mon intérêt pour la flore sauvage m'a mené vers une formation d'herboristerie, l' Association pour le Renouveau de l' Herboristerie, dont j'ai obtenu la certification de phytologue-herboriste.

Peindre les végétaux met en lien mon amour des plantes, du sol et de la nature à celui du dessin qui m'anime depuis toujours.

pour vous faire une opinion n'hésitez pas à allez voir son blog à l'adresse suivante

http://aurore-colliou.blogspot.fr/

Annaig Baillard-Gwernig le samedi 28 novembre 2015 à 17h30: Présentation et signature de son nouveau livre "Un monde à croquer"

Annaig Baillard (alias Gwernig) poursuit son épopée culturelle et culinaire à travers ce nouveau livre, Un monde à croquer (le deuxième du nom), qu'elle viendra nous présenter ce samedi 28 novembre 2015 à partir de 17h30. Faut dire qu'elle est ici chez elle.


annaig2.jpegCe " Un monde à croquer", ce sont trois ingrédients de base de toutes les cuisines du monde, la farine, l’eau et le sel.

Trois composants pour nous faire voyager, partager et découvrir des histoires d’ici et d’ailleurs, les siennes et celles des autres.

Comme à son habitude ce livre est aussi un livre de recettes pour mieux raconter son histoire personnelle et les rencontres qui lui inspirent depuis de nombreuses années, une cuisine militante, bio et forcément joyeuse !

Ouvert à tout le monde bien entendu!!!

annaig1.jpeg

Gildas Bitout, artiste plasticien signe la couverture.

Gwenola Gwernig, artiste peintre et sculpteur sur bois émaillent les écrits de ses dessins à la plume.
Gwenola connaît bien l’univers de ce monde à croquer, car elle est aussi la sœur de l’auteure.

Éditions CAPBIO
http://capbioassociation.blogspot.fr

15/11/2015

Café-citoyen le samedi 21 novembre 2015: Au bout du monde avec François Lepage (photos) et Nathalie M'dela-Mounier

Il va s'agir ici d'Exils...

De voyageurs sans bagages et sans papiers.

D'hommes et de femmes déracinés qui vont rechercher leur salut à l'autre bout de leur monde, c'est à dire de ce coté-ci de notre planète!


immig1.jpgLa route est longue et dangereuse vers notre Eldorado de misère... Au bout du chemin, le salut ou l'illusion du salut... La mort parfois.. des vies d'esclaves, de mépris, de déracinés.... mais le salut quand même car il n'ont rien à perdre.
D'où ils arrivent, nous disent'ils, c'est encore pire. Rien à perdre!
Rien!!! Si on ne comprend pas ça on ne comprend rien.

Le mythe du Nord dont on revient riche, où l'argent coûle à flot... Mythe entretenu par des générations qui ne pouvaient tout simplement pas dire leur quotidien trop souvent misérable. Il fallait réussir. Coûte que coûte. Ou au moins faire semblant! Réussir à renvoyer l'argent pour faire vivre aux pays ceux qui étaient restés. Pas d'autres choix que celui là... pas de retour en arrière possible... Bako l'autre rive... Là sera le salut.

Pour ceux qui échouent... Reste la honte!

Fuir! Prendre tous les risques pour arriver de l'autre côté... sur l'autre planète. Celles des riches. Tous supporter pour ce moment absolu où l'on sera enfin passé.... Et comprendre alors que malgré tout, ça ne suffit pas!!! Trouver de quoi vivre et faire vivre ceux qui dépendent de nous... payer sa part quitte à vivre ici comme un chien! Se loger, obtenir des papiers ou alors rester un paria, un clandestin qu'on pourra exploiter à mort...

Faire son trou ou creuser ça tombe, quel choix!

Ce samedi 21 novembre 2015 à partir de 17h30, c'est donc bien d'Exils dont vont venir nous parler François Lepage et Nathalie M'Dela-Mounier au travers de leur travail.

Vernissage de l'exposition en leur présence et discussion croisée à partir de 17h30...

En Bretagne ou durant leurs périples, ils ont croisé la route de ces exilés, hommes, femmes et enfants, certains encore en chemin, d’autres seulement en partance. Chacun muni de son arme - un appareil photo pour l’un, un stylo pour l’autre -, ils ont fixé sur le papier leurs échanges, leurs observations et la révolte qui les accompagne. 

Dans ce dialogue sensible entre photographies et textes au souffle poétique, Exils pose la question des causes du départ, de la notion d’accueil et réhumanise un sujet essentiel, trop souvent galvaudé dans un monde où les certitudes ne cessent de s’écrouler.

Nathalie M'Dela Mounier évoquera ici également avec nous, Les désanfantés (Taama éditions), une pièce de théâtre autour de ces questions.

Vernissage de l'exposition en leur présence et discussion croisée à partir de 17h30... Pour des questions d'organisation, merci de nous dire si vous comptez venir en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail (lautre-rive@hotmail.fr)

 

immig2.jpg

François LEPAGE – Photographe

Après avoir travaillé en Afrique et aux États-Unis, François Lepage devient collaborateur de l’agence de photojournalisme Sipa PRESS. Il est notamment l’auteur d’une série de reportages sur les grandes cultures d’exportations. De ce travail naît l’exposition Exils, voyageurs sans bagage ni papiers en 2011, prélude de cet ouvrage.

Il vient de remporter le prix France Info 2015 de la bande dessinée d’actualité et de reportage pour La Lune est blanche (Futuropolis, 2014) qu’il a réalisé avec son frère, Emmanuel Lepage.

Nathalie M'DELA-MOUNIER – Écrivaine

Après de nombreux séjours à l’étranger, Nathalie M’Dela-Mounier est enseignante documentaliste en Bretagne. Métisse, elle aime explorer les contours flous de l’identité et a publié des ouvrages portant sur l’interculturalité.

Avec sa complice en écriture, l’essayiste Aminata Traoré, elle participe à des alternatives citoyennes au Mali. Ensemble elles ont écrit L’Afrique mutilée (Taama Éditions, 2012) et sont les marraines du festival littéraire Paroles Indigo à Arles.

 

 

04/11/2015

Samedi 7 novembre 2015: la mémoire des landes de Bretagne:17h00 conférence avec François de Beaulieu et 18h30 vernissage de l'exposition des peintures de Lucien Pouëdras


landes3.jpgC'est à un double événement que nous vous convions ce samedi 7 novembre 2015 sur le thème des landes de Bretagne autour du magnifique livre de François de Beaulieu illustré par les peintures de Lucien Pouëdras paru chez Skol Vreizh en 2014.

"Rien de plus méconnu que les landes.

Leur terrible régression n’a guère mobilisé les Bretons qui avaient trop entendu que les landes étaient à l’image de la misère à laquelle ils voulaient tourner le dos.

Pourtant les landes furent pendant près de huit siècles au coeur d’une agriculture inventive, généreuse et particulièrement durable.

Il n’existait pas un livre vraiment consacré à cet élément essentiel de l’identité paysagère et culturelle de la Bretagne alors que les publications ne manquent pas sur les îles, les maisons traditionnelles, le bocage, les ports ou les chapelles.

À l’heure où de nouvelles menaces planent sur les dernières landes, il importait d’en rendre la mémoire aux Bretons. (on pense, au hasard, à l'implantation de quelques milliers d'hectares d'Epicéa Sitka justement sur ces terres!! ndlc!)

Les tableaux et les dessins de Lucien Pouëdras donnent à voir très concrètement ce que fut la vie des hommes associés aux landes tandis que François de Beaulieu propose une grande synthèse d’histoire environnementale qui est aussi un plaidoyer pour la sauvegarde d’un patrimoine exceptionnel."

Donc deux temps forts avec tout d'abord, à partir de 17h00, une conférence sur la question avec François de Beaulieu qui nous présentera l'histoire de nos landes bretonnes et leur importance économique et culturelle jusqu'à aujourd'hui en nous présentant de nombreux supports dont nombre de documents inédits.

landes2.jpg

Ensuite, à partir de 18h30 nous vous invitons à venir contempler les tableaux de Lucien Pouëdras autour du verre de l'amitié... Cette exposition restera accrochée jusqu'au 21 novembre 2015.

Le livre sera bien sûr en vente, un vraiment beau cadeau pour ceux et celles que ces questions intéressent (et même pour les autres d'ailleurs!)

Merci de nous signaler votre venue pour assister à la conférence notre capacité d'accueil étant limitée... un coup de fil au 0298997258 est si vite arrivé (ou un petit mail)

Par contre ouvert sans restriction aucune pour le verre de l'amitié et le vernissage de l'exposition.

Lucien Pouëdras est né en 1937 et il a commencé à peindre en 1971. Son oeuvre compte aujourd’hui plus de 330 tableaux consacrés à la vie quotidienne dans la campagne morbihannaise avant l’introduction de l’agriculture intensive.
François de Beaulieu est né en 1947 et il a enseigné du collège à l’université. Il a commencé à s’intéresser aux landes en 1976. Il a écrit une cinquantaine de livres essentiellement consacrés au patrimoine naturel et culturel de la Bretagne.

Pour plus d'information vous pouvez consulter son site à l'adresse suivante: http://www.francoisdebeaulieu.fr/expositions-et-conferenc...

landes1.jpg

 

03/11/2015

samedi 14 novembre 2015 à 14h30: atelier de fabrication de sirop de thym avec Laure Salaün

Donc, parallèlement aux sorties botaniques proprement dites nous vous proposons, toujours avec Lautre Salaün (et oui, c'est encore sa photo là...qui à fait pfhhhh???), un nouvel atelier de fabrication de sirop de thym, cette fois-ci, histoire d'affronter les grands froids qui arrivent et les toux qui vont avec. ça va embaumer à l'autre rive.

laure salaun.jpg

Rendez-vous, donc, à l'autre rive  le samedi 14 novembre 2015 à 14h30... Prévoir 3 bonnes heures.

Nombre d'inscrits maximum 10, minimum 3. Il vous en coûtera 15 euros.

Et même s'il pleut, on n'en a rien à faire, même pas besoin de bottes!!!

Sur réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

 

12/10/2015

Strates: Paysages bretons, peintres britanniques... vernissage le samedi 10 octobre à 16h30

wendymick abbott.JPGQuatre peintres, ils seront quatre, rien que ça... Des peintres britanniques qui nous offrirons leurs visions de notre pays de Bretagne où ils vivent maintenant.... Lynette Hardwick, Mick Abbott, Jill Jamieson, Liz Ridgway... quatre qui nous ferons partager, avec leur techniques propres et leurs visions très différentes, les émotions qu'éveillent en eux nos paysages... la terre, les roches, l'eau et l'arbre mêlés de nos légendes et de notre histoire.... capture d'une vibration.. Autant de niveaux de notre sensibilité mis en jeux dans notre relation intime avec ces paysages.... autant de strates.. Un sacré bouquet, au final, dont ils nous feront cadeau ce samedi 10 octobre accompagné des beaux textes de Wendy Mewes, une  bien belle plume qui sillonne ce vieux pays depuis suffisamment longtemps pour y avoir ressenti bien des choses qu'elle souhaite nous faire partager... Et tout ça en anglais, bien sûr mais aussi en français (traduction de Yves Marhic) dans un petit livret édité à cette occasion

Une belle rencontre en perspective, je crois, entre ceux et celles quiwendyjill jamieson.jpeg ont ce pays chevillé au coeur!

Vous êtes invités à rencontrer les artistes autour du verre de l'amitié ce samedi 10 octobre 2015 à partir de 16h30 (c'est tôt, on sait mais actualité du jour un peu chargé si vous allez lire la rubrique qui suit)

Cette exposition restera visible sur nos murs jusqu'au 7 novembre 2015...

Allez, je vous mets un échantillon, histoire de vous faire une idée...

"FORÊT lieu de passage et non destination à travers et non vers empli de bruits perdus frottements éclats coups rythmés échos d’un monde façonné par la main qui s’en est allé laissant ses cicatrices et roches blessées pour gagner autrement leur pitance immobiles enveloppant air moite et ancien captif des replis de la terre lieu de transformation d’illusion de formes changeantes tel un théâtre aux yeux invisibles toujours aux aguets dans les coulisses connaissant les secrets de l’enchantement saisissant l’ombre non la substance percevant seulement le moment qui suit le mouvement dans la feuille qui continue à trembler dans un friselis sur l’eau lieu de wendylynette hardwick.JPGdissimulation abri secret refuge apte à apaiser les blessures où se cachent les hors-la-loi les ermites les amants qui feignent d’y poursuivre leur quête au-delà de l’aventure chaque creux de la topographie donne naissance à une cascade les arbres surgissent de la roche-même dans une relation de foi où les frontières sont estompées et où une chose peut devenir autre chose aux tours et détours du sentier égaré par un éclat de lumière trompeur entrevu là-devant sans sens de l’orientation trouver son chemin est le défi et ceux qui n’en sortent pas la nonchalance désespérée de la jeunesse anéantie ont des avenirs désolés célébrés par une nécrologie de chants d’oiseaux dans un lieu de mensonges et de fausses promesses car la vérité n’est pas la strate qui domine la forêt il s’y trouve toujours un piège ou des souffrances cachées du sang sur l’écorce elle nous donne le sens de l’en-dedans et nous apprend à mourir c’est à la fin qu’elle est en gloire, elle sait si bien comment affronter la mort"

wendyliz ridgway.JPG

 

11/10/2015

samedi 17 octobre 2015 : La chute du mur de Berlin vue de l'est....18h00 cinéma Arthus Ciné avec "Good Bye Lénine" et 20h00 à L'autre rive témoignage avec "La fille qui venait d'un pays disparu" c'est à dire Saskia Helmund

"Vous venez de nulle part.

Qu'es-ce que je peux répondre ? C'est vrai. Je viens d'un pays qui a disparu. Comme un mirage. Comme dans les contes de fée.

Il hante pourtant toujours mes rêves. Il a laissé son empreinte sur moi. M'a griffée pour toujours. saskia1.jpgMarquée au fer, exclue, marginalisée. Distinguée aussi.

Je viens de l'autre côté du miroir. Comme la belle au bois dormant, je me suis réveillée un beau matin dans un monde nouveau, étranger, étrange.......

.... Je suis née en RDA en 1974. J'avais 15 ans quand le mur est tombé, 16 ans quand ma patrie a été rayée de la carte, rayé de la géographie.....

....comment expliquer en quoi mon enfance a été différente de tout ce que vous connaissez? Que les rêves, les hantises, les combats ont été autres que tout ce que vous pouvez imaginer?

J'ai grandi dans une société basée sur des valeurs à la fois idéalistes et corrompues. Une prison oppressante et une invitation à croire en le meilleur dans l'homme.

Vous venez de nulle part...."

Saskia Hellmund nous parle ici dans ce petite livre de mémoire "la fille qui venait d'un pays disparu" de ce qu'a été pour elle et ses compatriotes la disparition de son monde à la chute du mur de Berlin... Et à la lecture de son très (très) beau texte on comprend peut être un peut mieux que tout ça n'est pas si simple finalement.... A l'heure où de nouveaux murs se redressent aux marches de l'Europe et dans le coeur des hommes il nous a paru bon de faire un pas de côté, et de passer de l'autre côté histoire d'y voir peut être un peu plus clair...

On vous invite donc à ce premier round de réflexion sur cette question de la frontière et des mondes qui nous entourent ce samedi 17 octobre 2015 avec deux temps forts sur le thème de la chute du mur de Berlin vue de l'Est...

D'abord à 18h00, à Arthus Ciné de Huelgoat, notre partenaire, encore une fois sur ce coup là avecsaskia 2.jpg
la projection de "Good Bye Lenin!", film emblématique sur la question...à la fois drôle mais aussi extrêmement touchant sur cette page de notre histoire récente.... ça vous coùtera 4 euros (c'est rien pour soutenir ce cinéma associatif) et ça sera projeté en 35 mm (on ressort le projecteur pour cette occasion...) en Version Originale Sous Titré (une bonne bouffée quoi!!)

Ensuite, à partir de 20h00 (le film dure presque deux heures) rendez-vous à L'autre Rive où nous vous invitons à rencontre Saskia, devenue bretonne d'adoption, qui viendra nous parler de son histoire et de son livre..  Après ça ne dépend plus que de nous!!!

 

06/10/2015

Café citoyen samedi 10 octobre 2015 à 18h30: TAFTA et CETA dans tous nos états ou chronique d'une mort annoncée...Rencontre débat avec ATTAC Brest, la mairie de Berrien et d'autres mairies intéressées

Depuis la rencontre que la mairie de Berrien avait organisée sur cette question en juin dernier (voir plus loin dans ce même blog) il s'est passé quelques trucs sur la question...Au tafta berrien.jpgniveau local déjà, la mairie de Berrien a décidé lors d'un conseil municipal de se déclarer zone hors Tafta et Hors Ceta et l'a fait savoir, entre autre, avec de jolis panneaux en ville.

Botmeur l'avait déjà fait, Huelgoat les a rejoint depuis...Et on espère bien que ça va faire tâche d'huile ce truc là, du genre vilaine contamination et que petit à petit les zones hors Tafta en Bretagne et au delà finiront par encercler les braves gens qui décident pour nous sans nous demander notre avis (pour notre bien, évidemment!).

Au fait c'est quoi ça??? Le TAFTA ??? C'est sûr que c'est pas vraiment dans nos médias préférées qu'on a la bonne information en la matière... Alors faut qu'on se débrouille avec  les moyens du bord... des voix s'élèvent... on commence à récupérer des infos sur les négociations ultra secrètes qui sont en cours... des regroupements... des réseaux se créent... on s'informe, on informe... on commence à discuter... un travail de fourmis qui fait bien rigoler ceux qui nous gouvernent (un certain référendum aussi!!! Au début) mais qui fait son petit bonhomme de chemin... c'est dans ce cadre que nous vous proposons une nouvelle séance de réflexion et d'échanges sur la question à l'autre rive (café librairie hors tafta comme pas mal de collèques). Un café citoyen qu'on appelle ça chez-nous. Un vrai gros mot.

Ce sera samedi 10 octobre 2015 à partir de 18h30... en partenariat avec Attac Brest qui viendra nous donner (et gratos en plus) de l'information sur le machin après la projection d'un film très intéressant (l'interview de Frédéric Vial, membre d'Attac qui est d'une limpidité bienvenue sur la question).

Ensuite la Mairie de Berrien sera présente aussi pour expliquer le pourquoi du comment de sa démarche et les suites envisageables sur la question.

On compte aussi sur la présence (on les a sollicité en ce sens) de représentants de plusieurs mairies du secteur pour échanger et réfléchir en commun (encore un gros mot) sur ce qu'ils peuvent faire de leur côté et de ce qui peut être fait ensemble... D'ailleurs si vous avez des contacts avec vos élus n'hésitez pas... c'est ouvert à tout le monde bien entendu... 

Alors on vous attend... Sur le TAFTA en lui même je vous remets une couche de mon dernier papier en la matière.

En gros la réponse se situe entre de la saloperie pure et de la saloperie pure...ça nous laisse le choix..... et tout ça négocié dans le plus grand secret par nos chères
gouvernants toutes tendances confondues (ne devraient on pas plutôt parler ici de nuances???)

Si vous n'avez jamais entendu parler de ça.... vous avez du soucis à vous faire...

Si vous avez déjà entendu parler de ça vous vous faites déjà du soucis...

Dans les deux cas il serait temps de vous en occuper avant que cet accord de grand marché transatlantique en cours de négociation entre l'Europe et les Etats Unis ne s'occupent de noustafta 5.jpg dans notre vie de tous les jours parce que là, il sera trop tard pour pleurer...

En gros, tout ce qui entrave le libre commerce des multinationales est mauvais et donc tout ce qui concerne le droit des citoyens et des états susceptibles de constituer un frein au commerce est supprimé avec la possibilité pour les multinationales de traîner un pays de l'union qui ne joue pas le jeu devant un tribunal d'arbitrage privé qui supplanterait donc les juridictions nationales... 

Cas d'école complètement imaginaire bien sûr (pur fantasme quoi):

"L'accord est passé... Amazon estime que la loi Lang qui garantit le prix unique du livre en France constitue une entrave absolument insupportable à son développement et traîne la France devant un tel tribunal d'arbitrage qui décide, qu'en effet, cette loi constitue une telle entrave et qu'à l'avenir le prix du livre doit être libéré (je parle bien ici de liberté, on est bien d'accord, en opposition à cette règlementation liberticide et totalitaire du prix unique du livre...)

Mr Amazon se frotte les mains et du jour au lendemain va jouer la carte de la libre concurrence....et va baisser ces prix à la vente de 40%..... va même vendre à perte Amazon... super me direz vous et la grande masse que nous sommes va se précipiter à ce prix là... ça serait dommage, c'est formidable amazon.... j'achète... au bout d'un an 80% des librairies petites, moyennes et grandes auront mis la clef sous la porte.. Impossible de tenir ça, aboutissant de fait à une position dominante d'Amazon sur le marché qui, à ce moment décidera, comme c'est bizarre, d'augmenter très sensiblement ses prix (disons, au hasard, 50 %.... c'est qu'on a perdu du pognon en un an... faut que ça rapporte ce truc là...) Mort à court et moyen terme du secteur de l'édition et donc de la culture qui va avec... on n'aurait plus que 50 nuances de grey à se mettre sous la dent (et même plus de Mary Lester???) à un prix défiant toute concurrence... super.."

et c'est tout pareil pour Mansanto et son Roundup (plus de limitation possible), les ogm, le veau aux hormones (norme chez nos copains américans), le poulet au chlore (la norme aussi chez nos copain ricains, décidément...), l'exploitation du gaz de schiste et j'en passe et des meilleurs... on peut comprendre les grosses boites... tout ça est bien tentant n'est ce pas....Fin de la culture, fin de l'agriculture raisonnée, fin de notre citoyenneté.... fin de tout plein de choses qui, pour l'instant, sont nos droits... on comprend moins nos gouvernants.... sauf si on se dit que finalement ils ne sont peut être pas là pour gouverner!!!

Pour plus d'infos précises sur la question vous pouvez aller utilement à l'adresse suivante

https://stoptafta.wordpress.com/

Il est donc grand temps de se réveiller et, sur ce coup là, on est tous concernés... ceux et celles qui pensent que tout ça est bien exagéré ou qu'ils passeront entre les balles se foutent le doigt dans l'oeil jusqu'au trognon et ça, ça fait mal.... jusqu'au trognon!!! Un peu, pour faire court, comme ceux qui on voté "oui" au référendum sur la constitution européenne...Juste un peu !

tafta3.jpg

 

 

 

23/09/2015

Rendez-vous des simples: L'Autre-rive fête les 20 ans de Cap Santé à Plounéour Ménez le dimanche 4 octobre 2015

C'est vrai que pour le moment nous sommes encore en vacances.... et on en profite (la preuve!)

C'est vrai aussi que l'Autre rive ne rouvre ses portes que le mercredi 7 octobre prochain, ça c'est vrai!!

Mais ce qui est vrai aussi c'est que nous redémarrons effectivement nos activités dès le dimanche 4 octobre 2015 date à laquelle nous animerons la librairie botanique dans le cadre de la journée d'animation organisée pour les 20ans de l'association Cap Santé à Plounéour Ménez... 20 ans, une paille!!!

fête des simples.jpgCeux et celles qui connaissent déjà cette association savent déjà combien elle a fait pour développer notre relations aux plantes qui nous entourent et qui sont bien souvent, autre chose que les simples mauvaises herbes qu'il faut éradiquer à tout prix de nos jardins.... redécouvrir notre environnement proche, mieux connaitre les vertus des simples, les ramener dans notre sphère d'utilisation courante que ce soit dans les domaines de la santé, de la cuisine, de l'agrément, des soins du corps et du mieux être.... 20 ans que ça dure cette histoire là avec, à la clef, des centaines??? (milliers???) de personnes qui, par la biais d'une sortie botanique, d'un atelier cuisine ou de fabrication de cosmétique, ou d'une conférence sans parler  de l'école d'herboristerie qui aujourd'hui fait le plein ont réinvesties le monde magnifique des végétaux... et ça continue ce truc là.

L'éducation est une des clefs aux multiples difficultés que nous connaissons aujourd'hui et on ne peut que soutenir une organisation comme Cap Santé qui à fait de l'éducation du plus grand nombre son crédo... Alors nous serons tout naturellement là, ce dimanche 4 octobre pour diffuser du livre (et du bon) dans ce domaine si riche de la botanique...

Et à Plounéour il y aura plein d'autres choses bien sûr avec des conférences, des sorties botaniques, un marché des plantes aromatiques et médicinales, des ateliers participatifs, un forum des associations et des tas de trucs à manger et à boire. De quoi passer une sacrée bonne journée en tout cas et pour tous les âges, cela va de soit.... le programme complet en allant cliquer sur l'adresse suivante

http://www.capsante.net/wordpress/?page_id=357

Alors, bien sûr, sachant combien vous êtes nombreux et nombreuses à vous intéresser à la question, on vous invite, en un genre de préouverture de l'Autre rive à venir découvrir ou mieux connaitre cette association qui, nous l'espérons, va encore rester longtemps dans notre paysage.

Au plaisir donc

 

 

15/09/2015

INFORMATION: Fermeture de l'autre rive du 21 septembre 2015 au 06 octobre 2015 inclus

Pour votre informations, le café-librairie l'autre rive sera fermé du lundi 21 septembre 2015 au mardi 06 octobre 2015 inclus.

Réouverture prévue aux heures habituelles le mercredi 07 octobre 2015...

A plus tard en tout cas.

13/09/2015

INVITATION: Présentation de la saison artistique 2015-2016 du théâtre de Morlaix le vendredi 18 septembre 2015 à 18h30

théâtre de morlaix 2.jpgNon seulement ce théâtre à l'italienne est un véritable petit bijou à seulement 30 minutes de l'Autre Rive (vous dire si c'est loin) mais en plus il s'y passe plein de bonnes et belles choses qui valent le détour (genre Thomas Fersen dès le 3 octobre prochain)....

C'est pour vous faire découvrir la nouvelle saison 2015-2016 qui commence que nous vous invitons à cette rencontre du vendredi 18 septembre 2015 à l'Autre Rive avec le directeur du théâtre de Morlaix. C'est à partir de 18h30 et ouvert à tout le monde bien sûr!théatre morlais 1.jpg

Un genre de rencontre délocalisée avec le public que vous êtes pour échanger, autour d'un verre, sur ce qui mijote doucement sur les feux de la rampe... Et on peut déjà vous dire que ça sent bon.

Il vous suffit, pour vous faire une première idée de cliquer sur les liens suivants avec une vidéo reprenant cette saison

 https://www.youtube.com/watch?v=aCZj9iaigHQ

et plus largement le site même du théâtre 

http://www.theatre-du-pays-de-morlaix.fr/index.php

Vous pourrez constater que cette programmation s'adresse à tous les publics possibles, donc aussi à vous, je vous assure, et concerne tous les arts majeurs avec le théâtre, bien sûr, mais aussi la danse et la musique.

Alors profitez donc de cette occasion pour venir découvrir cette nouvelle saison si vous avez déjà l'habitude de fréquenter un tel lieu de perdition culturelle; l'occasion aussi de passer le pas si ça n'est pas déjà le cas...

ça se passe près de chez vous. C'est à dire à Berrien... vous savez bien là où y'a rien!!!

10/09/2015

Calendrier 2016: Voyage autour du monde dans un fauteuil!!!! L'arborétum fait sa vedette à l'autre rive le samedi 19 septembre 2015 à 18h00

arboretum1.jpgL’arboretum des Arbres du Monde au Huelgoat, est un espace dédié à la biodiversité végétale mondiale. 

Il présente à tous les publics sur 22 hectares, 3 600 espèces d’arbres et arbustes originaires de 4 
continents.

Une Collection Extraordinaire, une des plus importante de Bretagne, une invitation au voyage à travers la vallée himalayenne, la flore chilienne, les eucalyptus et arbustes du bush australien, les magnolias, les rhododendrons, les chênes, les érables, ainsi que les pins, les rosiers, et la bambouseraie…

On sait que vous êtes nombreux à ignorer l'existence même d'un tel trésor au coeur des monts d'Arrée, mêmes parmi les habitants du coin.... Nombreux aussi à ne pas mesurer, peut-être, l'importance et le potentiel d'une telle collection botanique. Et c'est bien dommage!!!

Alors, pour la deuxième année consécutive, l'association des amis des arbres du monde (une poignée de gens bizarres qui pensent qu'un tel lieu est important... bizarres je vous dis!!) sort son très beau calendrier 2016 avec, à la clef, de magnifiques clichés des trésors de ce jardin. Et même pas cher en plus (10 euros)

A cette occasion nous vous invitons ce samedi 19 septembre 2015 à partir de 18h00 à découvrir ce beau travail avec la projection d'une centaine de photos supplémentaires tirées au gré des chemins de ce monde en miniature.. un voyage immobile 

Un moyen de faire connaitre ce lieu et de soutenir ceux qui se bagarrent aujourd'hui pour qu'il continue tout simplement d'exister.

Malo et Axelle, c'est leurs noms, ont besoin de votre soutien pour pouvoir continuer à rendre ce lieu magique accessible au public que nous sommes. Leur situation n'est toujours pas réglée vis à vis des différentes institutions concernées par cet espace et beaucoup de choses restent à faire pour pérenniser leur travail. Ce sera  l'occasion d'en discuter si vous venez et d'échanger autour de ce beau bébé qu'est devenu l'arboretum alors que nous sommes de plus en plus nombreux à les soutenir... donc aucune hésitation à avoir, votre présence sera un encouragement pour tout le monde. Si en plus vous achetez un, voire plusieurs calendriers ce soir là... je vous dis pas!!

 Pour plus d'informations vous pouvez cliquer utilement sur l'adresse suivante

http://www.lesarbresdumondeauhuelgoat.fr/       

 

 

26/08/2015

fermé les mardis.....à partir de ...... maintenant!

Bonjour

Les vacances d'été sont donc terminées et nous sommes toujours vivants....

On reprend donc nos bonnes habitudes à savoir la fermeture de l'autre rive tous les mardis, mais seulement les mardis, en attendant les prochaines vacances.

Ouvert tous les autres jours aux horaires habituels, ce qui vous laisse largement le temps de passer nous rendre visite.

Au plaisir et bonne reprise.

14/07/2015

Nouvelle exposition de mimi Labeyrie : vernissage le samedi 18 juillet 2015 à 17h30

Nouvelle exposition avec Mimi Labeyrie qui revient accrocher ses toiles pour l'été ce samedi 18 juillet 2015....on aime beaucoup et on vous invite donc à découvrir cet artiste qui a posé voici un bout de temps, ses valises dans ce coin du centre Bretagne...

"Un artiste accompli

labeyrie il_faut_venger_don_quichotte.jpgMimi Labeyrie est un artiste accompli, avec un parcours des plus atypiques. Au début de sa carrière, il a exercé une profession très particulière, fabriquant des décors en stuc dans de grandes demeures en région parisienne, mais aussi à travers le monde. Parallèlement à cette activité, il s'est mis à la peinture. Au fil du temps, il est passé par différentes tendances, mais toujours dans des coloris vifs. Impressionnisme, cubisme et art abstrait forment l'artiste pour son futur. Quand il arrive à Mellionnec, il jongle entre sculptures métalliques ou en stuc, et peintures à l'huile.

Pour vous situer un peu plus le personnage voici ce qu'en disait Christian Perron, le Maire de Guémené sur Scorff

"Aujourd'hui encore, musiciens,chanteurs, plasticiens,la beyrie la_mine_aux_torts.jpg conteurs... sont nombreux et permettent de faire vivre notre culture dans toutes ses formes. Dans un tel environnement, Mimi Labeyrie, artiste de grand talent et de personnalité forte a trouvé le terreau favorable à l'épanouissement de son art. Mimi Labeyrie n'est pas un créateur maudit, torturé, incompris, mal dans sa peau. C'est même diamétralement l'inverse. Ses œuvres sont de bon aloi, respirent la bonne humeur, la sérénité, le tout servi par une grande maîtrise des technique et un véritable sens esthétique.

Les œuvres de Mimi Labeyrie s'inspirent du cubisme, ou plutôt nous pourrions dire du néo-cubisme revisité et refondé, ce qui l'amène à s'exprimer dans un style très personnel et très original.
"

 Vous êtes donc toutes et tous invité(e)s à venir boire un coup à la rencontre de l'artiste et de son oeuvre ce samedi18 juillet à partir de 17h30...

Pour vous faire votre opinion vous pouvez consulter utilement son site à l'adresse suivante

http://mimilabeyrie.free.fr/

10/07/2015

les oiseaux migrateurs de métal de Mich Mao sont de retour ce samedi 11 juillet 2015 à partir de 18h00

Cette annémichma.jpge encore les oiseaux de Mich Mao vont revenir peupler le jardin jusque fin septembre... C'est que vous avez été nombreux à prendre de leurs nouvelles et à nous demander quand ils reviendraient les piafs en tôles de toutes les couleurs... à croire qu'ils vous manquaient.

Ce sera donc ce samedi 11 juillet 2015 autour d'un verre à partager avec le créateur des petites bêtes à partir de 18h00.... Plus!!! Mich nichera chez nous les 11 et 12 juillet avec un genre de camion remorque d'expositions avec encore plus d'oiseaux, toujours plus beaux les uns que les autres.... Des plus petits au beaucoup plus gros... l'occasion de découvrir toute la tribu de ces piafs aux ailes de tôles dont certains, il faut le reconnaître, ont de très fortes personnalités...

On vous espère donc nombreuses et nombreux ce samedi pour cette colonisation pacifique et bariolée de notre espace....

Ils resteront jusqu'au 20 septembre prochain date où ils s'envoleront vers d'autres cieux.

mich.jpg

08/07/2015

Quelques adresses qui valent le détour dans le coin

Sylvie Bozoc, artiste peintre, sculpteuse. son atelier est dans la venelle du chais à Huelgoat.

La galerie du KO art contemporain à Huelgoat.

La fleuriste créatrice Anna Marie Fleurs à Huelgoat (superbes fleurs et bijoux)

Quelques gites ou chambres d'hôtes et camping:

La ferme de Porz Kloz à Trédudon le moine, Berrien.  (gite et chambres) demander Herveline et Yves Berthou: 02 98 99 61 65.

Les gites de Tilibrennou de Berrien/ François et Jean Luc Chapron: 02 98 99 92 10 ou (chapron.francoise@wanadoo.fr).

Chambres d'hôtes sur Huelgoat O'Brien's

Chambre d'hôtes à huelgoat les glycines

Camping de la rivière d'argent: 02 98 99 72 50 à Locmaria Berrien.

Gite sur Poullaouen chez Mr et Mme Le roux-le Gloan: 02 98 93 53 66 ou 06 74 84 48 97

Chambre d'hôtes sur Poullaouen  06 07 47 49 67

 

21/06/2015

troisième séance "Herborisation" avec Viviane Carlier le samedi 27 juin 2015

Dans  le  cadre  du  cycle  de  découverte  végétale,  Viviane  Carlier  vous  accompagnera  pour cette troisième séance dans  une plongée  dans  le  monde  des  appareils  reproducteurs  des  plantes  (les  fleurs  quoi!).    

Comment  leurs  différentes  formes  vont  vous  permettre  de  les  regrouper  et  de  les  reconnaître dans  une  flore.    

CYCLE "HERBORISATION » OU « LA BOTANIQUE FACILE »": 3 journées dans l’année.

plantes 1.jpgL’objectif est d'apprendre à vous débrouiller seul dans l’utilisation d’une flore ( guide de reconnaissance des plantes) tout en développant votre connaissance des différentes familles de plantes.

La journée commencera par une herborisation de terrain entre 10h et 12h30.

Suit une pause-déjeuner  avec possibilité de prendre votre repas sur place (vous pouvez aussi apporter votre pique nique) et un peu de temps pour découvrir les livres sur les plantes vendus sur place

L’après-midi, entre 14h et 17h, sera consacrée à la théorie (avec remise de topo). 

Jour 3 : le 27 juin 2015, Thème de l’après-midi : Les différentes formes de fleurs (avec observation à la loupe binoculaire) et le vocabulaire botanique des fleurs

Jour 1 : samedi 29 novembre 2014, Thème de l’après-midi : Les différentes formes de feuilles (jeux d’observation pour acquérir le vocabulaire botanique spécifique)

Jour  2 :  le 7 mars 2015, Thème de l’après-midi : La nouvelle classification : les principaux changements de familles de plantes (support photos)

Coût journée : 35€Un carnet, crayon et ruban adhésif, ou/et un appareil photo seront bienvenus, coût exceptionnel de 35€ pour la journée.

Sur inscription, car nombre de places limité (plus de 3 et moins de quinze), en envoyant un mail à l'autre rive ou en téléphonant à Viviane au 0667390026

plus d'infos concernant Viviane Carlier et son travail à l'adresse suivante

http://skollouarnig.over-blog.com/

 

plante 3.jpg

 

20/06/2015

Supression de poste dans l'enseignement sur le secteur tome 1: où il est question d'éducation comme arme de destruction massive... des fois où ça réussirait à nous rendre un peu plus intelligent!!

De la hache comme principe éducatif.

Où il est question d'équarrissage de postes d'enseignants en centre Bretagne, région priviliégiées s'il en est, peuplée de nantis et où, décidément, les petits n'enfants et leurs parents sont bien trop gatés pour ce qu'ils en font....des économies, puisqu'on vous le dit, à faire coûte que coûte sur le dos des enfants et des profs pour permettre, allez....au hasard, à notre très très trop cher premier ministre d'utiliser un jet privé pour aller voir un truc genre match de foot à l'autre bout de l'Europe parce que quand même, avec tous les soucis qu'on lui donne à ce brave homme qui oeuvre pour le bien commun, c'est à dire pour la bande d'ingrats et de crétins que nous somme, a quand même bien le droit de se détendre...nom de dieu!!

Donc le problème est simple: il faut des sous... Alors la hache s'impose... et va z'y que je bucheronne... et vlan, un poste en moins à Berrien... et vlan un de moins à Huelgoat.. et boum un autre à Plouyé...et crac pendant qu'on y est pour pas faire de jaloux...un autre à Poullaouen.... et j'en passe... bref... un vilain remake de massacre à la tronçonneuse comme politique de l'éducation...

Bref, voici quelques semaines maintenant qu'à Berrien et dans le coin il se passe des trucs bizarres avec des gens qui refusent le sens de l'histoire qu'on cherche à leur imposer (on leur a pourtant expliqué nom de d'là... veulent rien comprendre ou quoi ???) avec ces suppressions de postes et ce choix fait par ceux qui nous dirigent de brader l'éducation des enfants de ce coin ci du monde (mais pas que, c'est pareil ailleurs je vous rassure tout de suite... et puis on a aussi la santé, la justice, la formation professionnelle,   etc!!!)... Alors, comme par ici on n'aime pas qu'on nous prenne pour ce qu'on n'est pas on se défend comme on peut, avec nos moyens et plutôt bien si j'en crois le taux de notoriété atteint aujourd'hui auprès des gens de tous les horizons qui nous rendent visitent à l'autre rive... Le coup des terrains semble avoir porté... peut être, finalement, vont ils devoir créer un poste ou deux supplémentaires pour tous les gamins qui vont s'installer ici... un raz de marée vous dis-je..

J'en arrive à plaindre ce pauvre inspecteur d'académie qui croit être ce qu'il n'est pas du tout... doit pas bien dormir en ce moment parce qu'on peut lui confirmer que c'est pas fini cette histoire...

En plus, non seulement les gens ils sont pas contents et ils le font savoir....mais ils veulent aussi réfléchir au sens de cette histoire là... Vraiment incroyable ça!!! Réfléchir!!! Quelle horreur! Comment, aujourd'hui l'état et la société en arrive à détruire cette priorité absolue et ce droit fondamental qui doit nous permettre de devenir des adultes conséquents... je parle d'éducation coco! Faut suivre un peu quand même... car l'air de rien, les enjeux sont énormes et les questions posées fondamentales pour notre avenir et celle de ce monde... il ne s'agit pas simplement d'économie, ça c'est le petit doigt qui cache l'inspecteur d'académie, mais bien de choix stratégiques qui engagent la société et le monde dans son ensemble.. une société qui brade ou instrumentalise son éducation est appelée à se tirer une balle dans la tête à plus ou moins long terme...

Donc réfléchissons...

C'est le sens de l'intervention d'un chercheur comme Ugo Palheta, sociologue de son état dans la bagarre en cours.... élargir son champs de réflexion pour mieux comprendre ce qui se passe ici et maintenant... replacer cette lutte qui devient emblématique dans son contexte et en mesurer toutes les conséquences...

C'est ce que propose donc le collectif des parents Ecoles en Danger Berrien Huelgoat avec une rencontre prévue le lundi 22 juin à partir de 20h00 à la salle Asphodèle de Berrien...

Et là je cite le collectif:

Les réformes dans l’Education nationale  sont permanentes, et les inégalités scolaires augmentent. Même s’il y a de plus en plus d’enfants qui poursuivent des études longues, beaucoup de filières proposent en fin de course des diplômes qui ont peu de valeur sur le marché du travail. Cela aboutit souvent à des emplois d’exécution et/ou précaires.   

 « A niveau scolaire semblable à l’entrée en 6ème, les élèves sont loin d’avoir des chances identiques d’orientation professionnelle au sortir du collège. Plus précisément, en fin de 3ème, les jeunes d’origine populaire en difficulté à l’entrée en 6èmes’orientent (ou sont orientés) beaucoup plus souvent vers les filières professionnelles que les congénères de niveau semblablemais issus des classes moyennes ou supérieures. » (La Domination scolaire, Ugo Palheta, p. 62)  

 « En d’autres termes, les difficultés précoces d’apprentissage n’ont pas la même signification scolaire selon l’origine sociale,  en ce sens qu’elles n’interdisent pas au même degré une poursuite d’études dans la voie générale ou technologique. » (p. 63)-   

  • Comment le système scolaire aboutit-il à de tels résultats désastreux pour beaucoup de jeunes ?   

  • Comment les enfants dès le plus jeune âge se trouvent-ils en situation d’inégalité, imposée par l’Ecole ?

  • Y a-t-il une fatalité sociale ou peut-on combattre ces inégalités ?  

  • Est-ce le fruit du hasard si les personnes qui sont en position de prendre ces décisions catastrophiques pour la majorité d’entre nous ont probablement des diplômes supérieurs, et que les personnes qui subissent les conséquences de ces décisions ont, statistiquement, des diplômes moins valorisés ou pas de diplômes ?  

Une meilleure connaissance des mécanismes mis en œuvre nous permettra de mieux comprendre les enjeux de notre lutte contre ces attaques : fermetures de classes en écoles rurales, diminutions de moyens dans l’enseignement secondaire, etc.   

Nous avons raison de nous battre dès l’école primaire pour améliorer la qualité de l’enseignement donné à nos enfants

Salle Asphodèle, Berrien, lundi 22 juin, 20h00  

Ugo Palheta développera ces thèmes, et d’autres. Nous vous invitons à venir débattre avec lui.  Et c'est, bien entendu, ouvert à tous ceux et toutes celles que ces questions interrogent, c'est à dire, en théorie à tout citoyen à peu près normalement constitué!!! Ce qui fait du monde quand même!

Et puis, le collectif propose un truc du genre lecture préparatoire à tout ça mais là faut passer à la page suivante.....

à tout de suite

 

  

 

11/06/2015

On vous invite à y aller: vendredi 19 juin à 20h00 salle asphodèle de Berrien: Grand débat citoyen sur le TAFTA

Décidément fin de mois de juin actif dans le secteur..... on comptait vous invitez à l'autre rive pour parler de ça avec le groupe Attac de Brest.... LE TAFTA. Et finalement c'est la mairie de Berrien qui s'y colle avec le groupe attac de Quimper (des cousins) et on ne peut que soutenir l'initiative.

Et c'est quoi ça??? Le TAFTA ??? en gros la réponse se situe entre de la saloperie pure et de la
saloperie pure...ça nous laisse le choix..... et tout ça négocié dans l'ombre du secret par nos chères tafta1.jpggouvernants toutes tendances confondues (ne devraient on pas plutôt parler ici de nuances???)

Si vous n'avez jamais entendu parler de ça.... vous avez du soucis à vous faire...

Si vous avez déjà entendu parler de ça vous vous faites déjà du soucis...

Dans les deux cas il serait temps de vous en occuper avant que cet accord de grand marché transatlantique en cours de négociation entre l'Europe et les Etats Unis ne s'occupent de nous dans notre vie de tous les jours parce que là, il sera trop tard pour pleurer...

En gros, tout ce qui entrave le libre commerce des multinationales est mauvais et donc tout ce qui concerne le droit des citoyens et des états susceptibles de constituer un frein au commerce est supprimé avec la possibilité pour les multinationales de traîner un pays de l'union qui ne joue pas le jeu devant un tribunal d'arbitrage privé qui supplanterait donc les juridictions nationales... 

Cas d'école complètement imaginaire bien sûr (pur fantasme quoi):

"L'accord est passé... Amazon estime que la loi Lang qui garantit le prix unique du livre en France constitue une entrave absolument insupportable à son développement et traîne la France devant un tel tribunal d'arbitrage qui décide, qu'en effet, cette loi constitue une telle entrave et qu'à l'avenir le prix du livre doit être libéré (je parle bien ici de liberté, on est bien d'accord, en opposition à cette règlementation liberticide et totalitaire du prix unique du livre...)

Mr Amazon se frotte les mains et du jour au lendemain va jouer la carte de la libre concurrence....et va baisser ces prix à la vente de 40%..... va même vendre à perte Amazon... super me direz vous et la grande masse que nous sommes va se précipiter à ce prix là... ça serait dommage, c'est formidable amazon.... j'achète... au bout d'un an 80% des librairies petites, moyennes et grandes auront mis la clef sous la porte.. Impossible de tenir ça, aboutissant de fait à une position dominante d'Amazon sur le marché qui, à ce moment décidera, comme c'est bizarre, d'augmenter très sensiblement ses prix (disons, au hasard, 50 %.... c'est qu'on a perdu du pognon en un an... faut que ça rapporte ce truc là...) Mort à court et moyen terme du secteur de l'édition et donc de la culture qui va avec... on n'aurait plus que 50 nuances de grey à se mettre sous la dent (et même plus de Mary Lester???) à un prix défiant toute concurrence... super.."

et c'est tout pareil pour Mansanto et son Roundup (plus de limitation possible), les ogm, le veau aux hormones (norme chez nos copains américans), le poulet au chlore (la norme aussi chez nos copain ricains, décidément...), l'exploitation du gaz de schiste et j'en passe et des meilleurs... on peut comprendre les grosses boites... tout ça est bien tentant n'est ce pas....Fin de la culture, fin de l'agriculture raisonnée, fin de notre citoyenneté.... fin de tout plein de choses qui, pour l'instant, sont nos droits... on comprend moins nos gouvernants.... sauf si on se dit que finalement ils ne sont peut être pas là pour gouverner!!!

Pour plus d'infos précises sur la question vous pouvez aller utilement à l'adresse suivante

https://stoptafta.wordpress.com/

Il est donc grand temps de se réveiller et, sur ce coup là, on est tous concernés... ceux et celles qui pensent que tout ça est bien exagéré ou qu'ils passeront entre les balles se foutent le doigt dans l'oeil jusqu'au trognon et ça, ça fait mal.... jusqu'au trognon!!! Un peu, pour faire court, comme ceux qui on voté "oui" au référendum sur la constitution européenne...Juste un peu !

tafta3.jpg

A vendredi donc

 

Débat citoyen sur le TAFTA

animé par Henri GUILLOU porte parole d'ATTAC-QUIMPER

Organisé par la municipalité de Berrien

Vendredi 19 juin à 20h

Salle Asphodèle à Berrien

 

C'est dans la plus grande opacité que se déroulent les négociations en vue de mettre en place le grand marché trans-atlantique (GMT) dit TAFTA ( Transatlantique Free Trade Agreement ).

Ce traité aura d'importantes conséquences sur l'emploi, l'économie locale ( agriculture, artisanat ) sur l'alimentation, la santé, par l'affaiblissement d'un certain nombre de normes , et également sur le pouvoir des collectivités locales.

Du fait de l'importance de ces négociations, qui impacteront durablement notre pays et notre territoire, j'espère que cette invitation saura retenir votre attention.

Nous devons tous réagir contre ce traité.

NOUS VOUS ATTENDONS

VOUS NE REGRETEREZ PAS DE VOUS ETRE DEPLACES

10/06/2015

Samedi 20 juin 2015 à partir de 19h00... rencontre débat sur la situation en Palestine avec des membres de France-Palestine de retour d'un voyage sur le terrain.

Invitation de France Palestine à l’Autre Rive la soirée du samedi 20 juin 2015 à partir de 19h00. Rencontre avec des membres de France Palestine de retour d'un voyage effectué là-bas en avril dernier.... 

"L’association France-Palestine Solidarité se fixe pour objectif d’organiser la solidarité autour du peuple palestinien

L’injustice de l’occupation étrangère, l’impunité scandaleuse dont bénéficie les gouvernements israéliens palestine 3.jpgsuccessifs, malgré leurs violations incessantes des lois internationales, et le refus des gouvernements occidentaux de les sanctionner entretiennent la violence au Moyen-Orient.

Le groupe local du Centre Bretagne agit pour informer l’opinion publique de la réalité de cette situation et organise concrètement la solidarité indispensable.

* Réunions et débats,

* Organisation de la solidarité avec le camp d’El Aroub, jumelé avec la ville de Carhaix,

* Parrainages d’enfants par des familles du centre Bretagne

* Vente de produits palestiniens (huile d’olive, articles artisanaux, livres , documentation

* Campagnes d’information pour la reconnaissance officielle de la Palestine et le boycott d Israël tant que ses gouvernements poursuivent la colonisation et l’occupation illégales des territoires palestiniens

 Un groupe de 14 personnes (7 hommes , 7 femmes) du centre Bretagne et de Quimper et ses environs, ) a effectué une visite en Palestine du 9 au 16 avril dernier (Jérusalem, Bethléem, El Aroub, Hébron)

certains de ces participants témoigneront de ce qu’ils ont vu là-bas et de leurs rencontres avec des responsables palestiniens et israéliens favorables à la paix.

Après la projection d’un diaporama, place au débat et aux questions-réponses"

Si vous voulez avoir des informations un peu plus récentes sur la situation dans cette partie du monde dont on ne parle plus beaucoup aujourd'hui, c'est le moment et vous êtes cordialement invité à participer à cette rencontre.

palestine1.jpg

 

09/06/2015

Supression de poste dans l'enseignement sur le secteur tome 2: où il est question, le mercredi 17 juin 2015 à l'autre rive d'une lecture collective préparatoire à la réunion du 22 juin à la salle asphodèle avec Ugo Palheta

donc on poursuit sur la question des suppressions de postes sur le secteur...

Vous savez maintenant que le collectif des parents Ecoles en Danger Berrien Huelgoat vous propose une rencontre avec le sociologue Ugo Palheta pour parler de la question des inégalités scolaires le lundi 22 juin à partir de 20h00 à la salle Asphodèle de Berrien...

Ce que vous ne savez pas c'est qu'avant ça, ce collectif propose à une quinzaine de personnes qui souhaitent approfondir cette réflexion une séance de lecture collective préparatoire de quelques articles d'Ugo Palheta pour encore mieux comprendre et profiter de la venue de ce sociologue...

C'est prévue ce mercredi 17 juin 2015 à partir de 20h00 au café-librairie l'Autre Rive....

Donc si vous êtes intéressé(e)s par cette démarche, limitée à une quinzaine de personnes pour des raisons d'efficacité, vous pouvez téléphoner au 0298997258 ou envoyer un mail pour confirmer votre présence ce soir là....

à vous de jouer.

08/06/2015

Vendredi 12 juin 2015 à partir de 19h30: Soirée hommage à François Maspero.... cinéma à Arthus ciné de Huelgoat et débat partir de 21h00 à l'autre rive

Vendredi 12 juin – à partir de 19h30 – Huelgoat et Berrien

François Maspero est mort le 11 avril dernier. Il a été tout à la fois libraire, éditeur, écrivain et traducteur. Quelqu'un d'important dans le monde de l'engagement et des idées... Important pour nombre d'entre nous maspero1.jpgcomme on avait pu le constater lors de sa venue au Café Librairie l’Autre Rive qui l’avait accueilli lors du tournage d’un film-portrait, terminé quelques mois avant sa mort. Un moment précieux.

Ce film, "François Maspero, les chemins de la liberté », est maintenant disponible et vous sera projeté en présence du co-réalisateur Bruno Guichard, venu de Lyon pour l’occasion, à Arthus-ciné de Huelgoat le vendredi 12 juin à partir de 19H30.. Une petite tournée bretonne en hommage (Prix de soutien pour notre partenaire: 4euros).

On se retrouve après vers 21h00 au café-Librairie L’Autre Rive autour du verre de l'amitié pour y retrouver Bruno Guichard, coordinateur du très beau livre François Maspero et les paysages humains, ed. La Fosse aux ours ; et concepteur d’une très belle exposition éponyme.

Il interviendra en compagnie de Caroline Troin, auteure d’un recueil de nouvelles, Absence injustifiée qui vient de sortir aux éditions Locus Solus ; préfacé par Maspero lui-même en mars dernier. Trois de ces récits évoquent celui avec qui elle aimait converser, aux cinq coins du monde…

Lectures et témoignages, comme autant de lucioles dansant à sa mémoire ...

 « Maspero, pour moi, c’est d’abord une légende. Comme un mantra d’initiés, un vocable qui accompagnait l’interdit, le subversif, le marronnage, la résistance qui se prépare au bond. C’est aussi comme un bout de formule secrète qui inaugurait la mise en transformation de moi-même et du monde »

Patrick Chamoiseau

 

 

 

 

01/06/2015

Samedi 16 mai 2015 à 17h30.... vernissage de la nouvelle exposition de photographies "Emotions minérales"

"Emotions minérales"

Exposition photographique du 16 mai au 13 juin 2015

géologie1.jpgQuand on a retenu de notre culture populaire commune que notre voisin peut avoir « un cœur de pierre » peut-on imaginer dans le même temps que le minéral, le caillou peut produire une émotion créatrice ?

En une trentaine de photographies, cette exposition vous propose le regard de deux photographes habitués des lieuxgéologie2.jpg dont on a déjà pu admirer, ici, le travail – René-Pierre Bolan et Max Jonin  – tous deux sensibles à des environnements géologiques mais à des échelles très différentes.

Une promenade en Monts d'Arrée le long des veines minérales oû pulsent l'énergie du vieux pays...

Vous êtes donc toutes et tous invités à partager le verre de l'amitié en présence des deux photographes ce samedi 16 mai 2015 à partir de 17h30....

22/05/2015

La revue "lisières" d'un coté (vous connaissez ??)... numéro spécial Kenneth white (vous connaissez...)de l'autre: causerie débat au sujet d'une revue originale qui prend ça source du coté de chez nous!! samedi 30 mai 2015 à partir de 17h30

A l'occasion de la publication de la monographie consacrée au poète et essayiste Kenneth White dans la kennethwhite7.jpgcollection Lisières, "Une cosmologie de l'énergie" nous vous proposons une rencontre avec Laurent Brunet, éditeur de cette revue interdisciplinaire qui s'est installé récemment dans les Monts d'Arrée... (comme qui dirait un voisin de Scrignac.)

Deux temps dans le cadre de cette causerie....

Tout d'abord vous saurez tout (ou presque tout) sur Kenneth White bien sûr qui fait l'objet de la dernière publication de cette revue et que Laurent Brunet à longuement interviewé (c'est le principe de base de celle-ci) sur son itinéraire et sur son oeuvre... Il pourra donc nous parler du regard que porte aujourd'hui le poète sur son temps, sur la nature de son projet aujourd'hui et de sa visée, mais aussi nous expliquer en quoi l'élection de la côte nord de la Bretagne comme lieu de résidence permet de donner de la cohérence à son existence autant qu'à son oeuvre...et bien d'autre choses si on veut bien poser des questions...kennethwhite.jpg

Ensuite, au travers de cet exemple, Laurent Brunet nous parlera de sa démarche d'éditeur et de ce qu'il est venu chercher dans cette région du centre Bretagne (car d'aucuns diront que c'est quand même une drôle d'idée ce truc....) et quel regard porter sur une aventure faite de passionnantes encontres et de découvertes intellectuelles et artistiques (car le garçon ne compte pas en rester là dans ses projets semble t'il!!!) ce qui fait déjà un sacré paquet de questions...

Vous pouvez consulter, pour vous faire une meilleure opinion le site suivant: http://www.lisieres.com

Des choses bien intéressantes en perspectives.

21/05/2015

Musique: Un "bout de chemin" dans les jardins de l'Autre Rive de et avec Soig Sibéril et Eric Legret, samedi 6 juin 2015 à 21h30

Soïg Sibéril est donc de retour... Mais attention, que du neuf!!!

C'est en effet un bout de chemin que nous vous invitons à parcourir au soir de ce samedi 6 juin 2015 en compagnie de Soïg Sibéril et d'Eric Legret... un bout de chemin sur la longue route qu'a emprunté Soïg au rythme de sa guitare qui l'accompagne depuis si longtemps....mais pas que la guitare cette fois-ci... des textes aussi, des qui ont été ciselés par l'ami Bellec, vous savez, l'Hervé!!! L'écrivain!!! car Soîg va nous causer aussi, entre deux morceaux de ce voyage musical intime mis en images... il a travaillé dur pour ça avec l'aide de Corinne siberillegret2.jpgStepan... diseuse de son état... Soïg va donc nous balader au gré de ses accords et de ces paroles, de Glomel à Casablanca en longeant le chemin de halage d'un canal qui n'appartient qu'à lui, même s'il s'écoule aussi de Nantes à Brest, en autant d'étapes et de rencontres qu'il en faudra pour se faire une idée de la route parcourue par cet artiste... Les photos d'Eric Legret, comme par hasard photographe de son état (faut voir ce qu'il nous fait le garçon...que du bon.) projetées sur des voiles tendues entre les arbres de notre univers de verdure, accompagneront Soïg tout au longsiberillegret 1.jpg de ses pérégrinations.... C'est donc un nouveau spectacle bien rodé maintenant qui s'adresse à nous par différents canaux (encore!) qui vous sera offert à l'heure où la nuit étend son voile sur ce côté-ci des choses.

Une première mondiale, pour ainsi dire, dans cette installation en extérieur... Car nous serons dehors pour siroter ce bouquets de musique et d'images... et à partir de 21h30/22h00 s'il vous plait pour une grosse heure de merveilles... Il fera beau sinon ce sera annulé ( ou plutôt reporté), par contre il ne fera peut être pas très chaud (on peut rien promettre non plus) et donc il faut venir équipé contre le froid et les petites bêtes qui piquent (vous pouvez même apporter votre chaise longue si vous voulez..).

On ne limite pas les places puisqu'en extérieur on en a (pas plus de 2000 quand même!!!) simplement nous signaler quand même, par principe, si vous compter venir qu'on s'organise (0298997258 ou un mail).... On sait que la journée du 6 est chargée (festival du livre jeunesse de Scrignac, vernissage à la galerie du KO, journée d'animation à l'Arborétum et bien d'autres choses...)... Raison de plus pour venir vous achevez à l'autre rive... à cette heure là il n'y aura plus rien... Grasse mat dimanche matin!!! Possible de manger avant ou même après... de toute façon on vous sert une petite soupe de légumes bien chaude à la fin du spectacle

Il vous en coûtera 7 euros, pour ainsi dire cadeau, pour la qualité de ce que vous allez voire et entendre ce soir là...(et je ne parle même pas de la soupe!)

pour vous faire une idée plus précise vous pouvez allez sur:

http://www.ericlegret.fr/

http://www.soigsiberil.com/

14/05/2015

Samedi 23 mai 2015: Louis Ferdinand Céline à l'autre rive.... conférence littéraire avec Olivier Maccaux de 17h00 à 19h00

Donc, comme prévu, on continue notre cycle autour de ces écrivains qui ont marqué leur époque.... olivier macaux 1.jpgVous avez plébiscité Simone De Beauvoir et Aimé Césaire (pour Romain Gary ça n'est que partie remise).... Olivier Macaux va vous passionnez avec Louis Ferdinand Céline.

Même si, en effet, le personnage ne lasse pas de faire polémique vue ses engagements de l'époque, il n'en
 reste pas moins l'un de nos plus grand écrivain qui a su dynamiter l'écriture, et de quelle façon... Il y avait avant Céline... il y à l'après qui ne sera plus jamais comme avant...

Olivier Macaux viendra donc nous parlez, comme il sait si bien le faire, de cet homme qui a occupé et occupe encore une place énorme dans le paysage de la littérature française du XXième siècle.... dont la prose reste aujourd'hui encore tellement vivante et actuelle... 

"Céline ou la révolution du roman 

Louis-Ferdinand Céline est avec Proust l’un des plus grands romanciers français du XXe siècle. Mais son œuvre, contrairement à celle de Proust, ne se situe pas sous le signe de la mémoire. C’est d’abord unelouis-ferdinand-celine-reglement_3n3g3_1kiio9.jpg œuvre de rupture qui a révolutionné le roman en radicalisant la démarche réaliste et en créant une langue unique. En effet, dès 1932, avec la parution du Voyage au bout de la nuit, Céline crée le scandale. Ce roman majeur, dominé par les thèmes de la guerre, de la critique de la société industrielle et du malaise existentiel, est porté par une écriture puissante qui introduit la langue populaire au cœur du langage littéraire. 

J’aborderai dans cette conférence l’univers romanesque de Céline (de Voyage au bout de la nuit à Rigodon) sans omettre la période des pamphlets antisémites où la dénonciation du mal s’est transformée en rhétorique du délire et de la haine. "

Ce sera ce samedi 23 mai 2015 de 17h00 à 19h00.

Il faut réserver d'avance en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail. Il vous en coûtera 7 euros.

Et attention, réservez votre soirée car on continue ensuite avec Céline, puisque Marcel Jouannaud, grand diseur de son état, nous emmènera ensuite sur la piste du voyage au bout de la nuit ... plus de détail dans la rubrique qui suit...

25/04/2015

ATTENTION!!! COMPLET!!! Nouvelle sortie botanique le samedi 9 mai 2015 à 14h30 avec Laure Salaün... les plantes qui annoncent le printemps et leurs usages..

ATTENTION!!! COMPLET!!! Cette deuxième sortie botanique est dorénavant complète. Désolé pour ceux et celles qui n'ont pas pu s'inscrire pour cette fois-ci.

Pour ceux et celles qui n'ont pas pu participer à la sortie botanique du samedi 18 avril dernier (l'équivalent d'un groupe) Laure remet le couvert et vous offre la possibilité de faire cette première sortie le samedi 9 mai 2015 à partir de 14h30..... Même programme que le 18 donc....Inscrivez vous vite cette fois-ci. Pour ceux et celles qui ont déjà participé de nouvelles dates sur d'autres choses ultérieurement... A suivre donc

Donc, nous poursuivons le cycle de botanique animé par Laure Salaün avec, cette fois-ci, une sortie botanique histoire

laure salaun.jpgde découvrir et d'apprendre à identifier les plantes qui nous entourent en ce printemps tellement maussade qu'on dirait un été. Il s'agira également d'apprendre les usages thérapeutiques et alimentaires éventuels de ces plantes du printemps.

Rendez-vous à l'autre rive à 14h30 le samedi 9 mai 2015...prévoir 3 bonnes heures.

Nombre d'inscrits maximum 15, minimum 4. Il vous en coûtera 10 euros.

Prévoir un peu d'équipement pour marcher en terrain humide (ah!!) et en cas d'un tout petit peu de pluie (oh!!)

Réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

 

 

24/04/2015

samedi 9 mai 2015 et en extérieur s'il vous plait...la voie rouge... contes amérindiens par la compagnie Morisse à partir de 21h00....

Vous!!! Fils et filles de la terre, êtes invités à l'heure où le soleil embrasse la lune, à partager le rêve du peuple des êtres humains sur l'autre rive de ce monde.... soirée conte avec ceux de la compagnie Morisse qui nous diront des rêves amérindiens et nous emmèneront à leur suite sur la "Voie rouge"

Pendant que l'une raconte, l'autre joue avec les ombres sur une peau tendue pour accompagner voie rouge (2).jpgl'histoire...

Il fera nuit et ce sera en plein air sinon les esprit sont prisonniers.... on a donc attendu et choisi le samedi 9 mai 2015 ... il ne devrait pas pleuvoir et faire trop de vent (sinon les esprits s'échappent). Ce sera tard dans la soirée, nuit oblige, donc rendez-vous à partir de 21h00 pour démarrer dans la pénombre... Attention!!! Il fera frais, venir donc bien couvert et il y aura des petites bêtes qui risquent de nous sucer le sang (donc s'équiper d'anti tout ce qui pique... à nous tous on va les repousser...)... pour un moment de pure magie je vous dis....pas de limitation de places cette fois-ci mais nous donner quand même un petit coup de fil au cas où vous souhaitez venir et en particulier si vous voulez manger avant (même à l'intérieur si on veut (plus de prise de commande de repas à partir de 20h45... sinon on peut manger après... la nuit nous appartient!!))

Muriel va nous raconter, sur les ombres de joseph.....

"Eric, un jeune adolescent métis, vit dans une réserve des Etats Unis. Mais il ne sait plus très bien d'où il vient, ni qui il est, ni où il va. La rencontre d'une vieille femme étrange va le remettre sur sa voie.

Elle lui raconte trois histoires:

voierouge1.jpg

La création de l'homme par grand-père, le créateur, assisté du rusé coyote qui ne lui rend pas la vie facile!

Les aventures de petit-homme-tout-couvert-de-poils, un métis, qui n'a pas froid aux yeux et que les monstres et les femmes ne peuvent effrayer.

L'histoire tragique de deux amis: jeune mulet et grand chef et d'une amitié qui va au-delà de la mort.

Autour de trois contes traditionnels, l'histoire de cet adolescent qui évoque les problèmes des indiens d'aujourd'hui: problèmes d'identité, conditions de vie  sur les réserves...."

Un spectacle de contes, tiré d'un très beau livre "L'oiseau tonnerre et autres histoires" (richard Erdoes et alfonso ortiz chez Albin Michel) illustré de jeux d'ombre et accompagné par la musique... visible dès 10 ans.

avec la compagnie Morisse... environ une heure de spectacle...

Entrée: 5 euros et gratuit pour les moins de 12 ans

Annulé en cas de mauvais temps

10/04/2015

Vernissage samedi 18 avril 2015 à 17h30: "paysages de Huelgoat" trois regards pour une forêt!.

Changement de décors ce samedi 18 avril 2015 et pour un mois.... Trois, elles seront trois à venir orner les murs de l'Autre Rive.

Un point commun à cette expo: la forêt... celle de Huelgoat en particulier qu'elles travaillent depuis longtemps...Car elles ont un autre point commun, elles peignent toutes les trois et cette forêt est une de leur source d'inspiration. On peut les comprendre...

Jeux d'ombre et de lumière, eaux vives et feuillages, visions, entrelacs et reflets... minéral...Saisons.. Trois pattes différentes et de sacrés palettes pour chacune... à voir pour le plaisir de nos yeux. A ressentir aussi.

Yvette Hémery

expo yvette 2.jpg"Après des essais personnels a eu la chance de rencontrer Paul Marzin maitre et ami et de travailler avec lui plusieurs années sur le motif. Elle aime les couleurs. Les automnes à Huelgoat s'y prêtent. La foret autre privilège est souvent le centre d' intéret d'ou la peinture figurative."

 Anne-Marie Mazurier

"J'ai véritablement appris à peindre grâce à Paul Marzin peintre d'Huelgoat expo anne marie 2.jpglors de rencontres hebdomadaires jusqu'à sa disparition en 1996: natures mortes, paysage sur le motif, à l' huile principalement. Puis j'ai découvert le pastel. Depuis je continue à peindre seule grâce à ses précieux conseils. Premiere exposition en 1985."

Jacqueline Zanchetta 

"Que dire comme présentation en tant que peintre???? activité de loisir depuis une bonne vingtaine d'années; Travail en atelier à Brest et seule aussi quand j'ai le temps! Sujets variés , mais pour cette expo on se cantonnera à la nature , Huelgoat et ses environs."

expo jacqueline.JPG

Vous êtes invité(e)s à découvrir ces visions autour du verre de l'amitié le samedi 18 avril 2015 à partir de 17h30...

L'exposition restera visible sur nos murs jusqu'au 16 mai prochain.

 

 

06/04/2015

ATTENTION!!!! COMPLET!!!! Musique: spectacle pour la sortie de son premier disque avec Jo Van Bouwel et bien d'autres le vendredi 17 avril 2014 à 20h30

ATTENTION!!!! C'est COMPLET!!!! Désolé pour ceux et celles qui ne se sont pas encore inscrits mais c'est plein comme un oeuf.... une autre fois.

 

Jo Van Bouwel qui nous vient de Belgique est une de notre voisine... à un...deux kilomètres peut-être, pas plus... elle est musicienne (harpe entre autre chose) et chante bien... très bien même... on a pu s'en rendre compte lors des nombreux passages qu'elle a pu faire ici par le passé dans différentes formations musicales... toujours très beau!!

Elle fait chanter aussi... et beaucoup de gens en Bretagne du centre qui prennent goût avec elle à cette forme d'expression quelque peu magique...

jo1.jpgDepuis deux ans on a suivi Yo qui travaillait sur son disque.... un beau bébé qui a mis le temps mais qui finalement nous arrive au printemps... Un projet ancien qui a connu des hauts et des bas, des accélérations et des temps morts formidables... mais la patience est mère de toute les vertus!!!

"Hag avel on" ça s'appelle...et bien joufflu avec ça, s'il vous plait... douze chansons et dix interprètes (rien que ça) qui ont accompagné Jo dans sa création.. et pas des moindres.

A l'origine, trois chanteuses qui se rencontrent au cœur de la forêt de Huelgoat autour de chocolats belges (ça motive), de mots croisés bigoudens (ben dis donc!!) et autres douceurs martinico-alsaciennes (doit pas être mauvais ça!). Sacré mélange en vérité aggravé de deux musiciens complices venant tout droit de sessions de musique irlandaise brestoises, influencés par le jazz et le swing de la gavotte (complètement esquintés quoi!!) qui les rejoignent...

Cette véritable bande des 5 n'a même pas peur... et vas y que je te retaille les anciennes traditions vocales en polyphonies modernes et que je te fais revisiter le folk par des compositions et des chants traditionnels qui hantent leurs âmes (mais c'est extrêmement grave ça) et plongent leurs racines dans des cultures aussi diverses que les Flandres, la Martinique, l'Ecosse et plus grave que tout le reste, la Bretagne.

Qui a dit "Putain de mélange !!"

En effet: C'est la réponse... et ça s'écoute comme un chocolat belge trempé dans le chouchen... vous dire si c'est plutôt bien!

Le disque viens juste de sortir... Il fume encore. On l'écoute en boucle... et tout naturellement ils vont venir chez nous chanter tout ça le vendredi 17 avril à partir de 20h30... mais qui c'est "ils" ???

Tangi Boulic:Guitare et contrebasse (où c'est y qu'on va la caser ???)

Karine Saint-Louis: Chant

Erwan Tanguy: accordéon diatonique

Suzon Tempereau: Chant

Jo Van Bouwen: Chant, Harpe et guitare

Une paille....

Sûr, il va falloir réserver... un coup de fil au 0298997258 ou un mail et le tour est joué... il vous en coûtera 6 euros.... et le disque sera, bien sûr, en vente...

C'est de leur faute tout ça!!!

jo4.jpg

 

 

 

30/03/2015

Exposition photos de Florence Rigal à l'invitation du greta de Bretagne Ouest: "le travail en image"

C'est plus rare que le sourire d'un candidat aux élections sur un tract de campagne mais c'est tellement plus intéressant... ceux qu'on voit rarement sont à l'honneur dans ce travail du Greta de Bretagne Ouest qui a demandé à une photographe, Florence Rigal, de donner un visage à ceux et celles qui n'en ont pas greta 1.jpgsouvent... des gens tout simplement. De ceux qu'on côtoie tous les jours... de ceux qu'on pourrait nous même être un jour et qu'ils ont accompagnés un bout de chemin parce qu'ils en avaient besoin...un travail... une équipe... écouter... entendre surtout, ceux et celles qui ont perdu leur emploi.. tomber... se relever... surtout se relever... rebondir pour ne pas se laisser submerger et continuer... plus loin, encore et encore... écouter, apprendre à réapprendre....un réseau en centre Bretagne...une main qui se tend.... la saisir et se redresser parce que c'est la vie... un travail faits d'une multitudes de rien qui font toutes la différence et qui permettent effectivement de retrouver le fil, de se retrouver.... on aime parler ici de ce beau gros mot de solidarité.... là ou d'autres méchants nains nous parlent d'assistanat. Solidarité... ça marche!! Ces belles photos d'hommes et de femmes dans leur nouvel espace de travail en sont la preuve vivante.. en noir et blanc s'il vous plait. A vous de venir les siroter en présence de l'équipe et de la photographe

Vernissage ce vendredi 3 avril 2015 à partir de 17h00... boire un verre et discuter la bouche pleine... tout un programme... ces photos resteront chez nous jusqu'au 18 avril... juste le temps de les voir

 Pour infos, présentation de ce travail par le greta:

«Retisser le lien... trouver à nouveau une place et un sens dans la communauté des hommes, par le travail, tel est le témoignage fondant le sens de ces portraits. Par des vues, prises en situation, on perçoit la valorisation de la personne par son action et la valorisation de l'action par la personne. Le choix du noir et blanc nous off re une vision non habituelle des choses, les mettant hors du champ du quotidien. Le jeu de l'ombre et la lumière capture le regard, nous aidant à focaliser sur le sujet choisi. Dans ces photographies, l'effet et de matière du grain nous oblige à reculer. Ce pas de réflexion permet de lire la globalité de l'image, nous libère des détails, nous laisse apprécier l'ensemble. Le cadre noir qui vient ciseler la photo est lourd de sens. Il est cadre mais n'est pas parfait, à chacun d’œuvrer à fi nir ce qui ici est amorcé. Ce que la photographe scelle dans ces œuvres, c'est le travail de toute une équipe dévouée jour après jour."

 

Florence RIGAL

Diplôme National d’Arts Plastiques
Travaux photographiques : mariages, portraits d’enfants sur les plages...
Membre de l’association « Sensibilité photo » (Guidel)
Participation à des foires et expositions dans le Pays de Lorient
Création d’un club photo par le biais d’une association « La Mano » en Loire-Atlantique. 
Exposition à la chapelle St Houardon à la Feuillée grâce à l’association « An Folled ». 

 

 

20/03/2015

Pour information!!! Nouveaux horaires!!!

A compter du mois de mars 2015 le café librairie sera ouvert tous les jours pendant les vacances scolaires (Vacances Noel, vacances de la Toussaint, congés d'été et zone Bretagne (zone A) et Paris (zone C) pour les autres) de 11h00 à 21h00..... comme d'habitude donc

En dehors de ça ((vacances Zone B seules) et hors vacances ) le café-librairie sera fermé les mardis et ouvert les autres jours de 11h00 à 21h00.

Démarrage à compter du mardi 10 mars 2015 qui sera donc fermé!

Qu'on se le dise pour que vous ne vous cassiez pas le nez sur notre porte close!

 

13/03/2015

ATTENTION!!!! ANNULE!!!! Printemps des poètes 2015: Louis Bertholom en récital le samedi 28 mars 2015 à 20h00

 ATTENTION!!! ANNULE!!!! ATTENTION!!! ANNULE!!!

Désolé, mais nous sommes dans l'obligation d'annuler ce spectacle... Désolés pour ceux et celles qui voulaient venir. Bon week-end quand même!!

Pour le deuxième Opus du printemps des poètes 2015 à l'autre rive (avec ce printemps qui arrive vraiment) nous vous invitons à rencontrer Louis Bertholom, poète dans tous ses états qui revient nous dire ce qu'il a dans le crâne et dans le coeur ce samedi 28 mars 2015 à partir de 20h00 toujours accompagné d'Yvonnick Penven à la guitare et d'Alain Trévarin à l’accordéon chromatique.

Trio Bertholom (2).JPGEncore un beau mélange de textes en perspectives, une déambulation mystique aux confins du rêve et de la réalité, une suite de surprise où la Bretagne tient toujours une place de choix. Une poésie habitée, pleine de force et d’émotions pures, bien loin des clichés, hors de tout formatage, de toute démagogie et de la médiocratie ambiante relayée par les grands médias.

Ses maîtres sont Glenmor, Xavier Grall, Youenn Gwernig auquels il a déjà rendu hommage ici, mais il trouve aussi son inspiration auprès des poètes de la beat generation avec Kerouac en tête dont la famille est originaire de Huelgoat. Des hommages à d’autres poètes dont Saint-Pol-Roux, Georges Perros, ainsi que des musiciens seront rendus tout au long de ce récital.

 Les musiques qui accompagnent ses textes où jouent en altenance sont composées par les musiciens accompagnateurs de Louis. Les thèmes à tendance jazz et celtique, voir même très contemporains sont parfaitement adaptés à la diction du poète qui déclame avec force et virulence toute la passion qui l’habite.

Donc une belle soirée poétique en perspective ce qui, vue l'ambiance actuelle, est toujours bon à prendre.

Ce sera donc ce samedi 28 mars 2015 à partir de 20h00 et sur réservation (nombre de places limité). Entrée 6 euros...

Merci de réserver en appelant au 0298997258 ou en envoyant en mail

 

12/03/2015

exposition photos "Où vivent les filles de la pluie" d'Aurélie Prouff

Nouvelle exposition à compter de ce samedi 7 mars 2015 avec des photos. Des belles, qui nous parlent filles de la pluies 2.jpgde ces deux mondes étrangement proches. Celles d'Aurélie Prouff, Ouessantine transplantée au coeur des Monts d'Arrée, deux univers qui ont beaucoup de choses à se dire. Deux iles, une des terres et l'autre des mers qui inspirent à Aurélie des mots aussi... Poésie... Elle en a fait un premier livre... "Où vivent les filles de la pluie"... Elle viendra donc accrocher ces photos que certains connaissent déjà pour les avoirs vu dans le livre où d'autres lieux que le notre... Mais d'autres aussi, de nouvelles qui préfigurent, peut être, un nouveau projet d'édition.

Ce sera ce samedi 7 mars 2015 à partir de 17h30.... Aurélie en profitera pour nous dire quelques un de ses textes.... à vous d'en profiter... un verre à boire, son livre aussi et des photos qui resteront sur nos murs jusqu'au 2 avril prochain.

"J’aime raconter Ouessant, d’où je viens, et les portes de l’Arrée, où je vis aujourd’hui et que j’apprivoise petit à petit…
Où vivent les Filles de la Pluie est une invitation à découvrir en mots et en images ce pays viscéral, cette Bretagne minérale, maritime, terrienne et attachante, toute en lumière… Ce pays qui s’accroche à vous pour ne plus vous lâcher.
J’aime à croire qu’il existe encore des oreilles qui apprécient le chant des vers à pieds comptés. Si je me suis trompée, peut-être les images parviendront mieux alors à vous amadouer… »
Où vivent les filles de la pluie est mon premier ouvrage. Je ne suis pas vraiment poète, et pas tout-à-fait photographe, disons que je suis une rêveuse invétérée à l’œil affuté…"

fille de la pluie1.jpg

 

Atelier sur les encens: La Mésopotamie..Avec Anne RAFFIN le samedi 21 mars 2015 à 14h30

Unique séance de l'année sur la connaissance et la fabrication d'encens avec Anne Raffin qui, n'habitant plus aujourd'hui en Bretagne, nous fait quand même le plaisir de passer un moment avec nous en ce démarrage du printemps ce samedi 21 mars 2015, de 14h30 à 17h30. Alors profitez en!!

Il s'agira d'étudier l'influence de la Mésopotamie (ce qui ne nous rajeunit pas) dans cette grande histoire des senteurs...  

Située entre l’Euphrate et le Tigre, en Asie Mineure, la Mésopotamie est le berceau du Jardin d’Eden originel.                                                                                                                              

Babylone, la ville aux mille jardins, était située au carrefour des routes reliant Moyen et Extrême-Orient.   Ses marchés étaient riches de toutes les merveilles ramenées de pays lointains et mystérieux…Et ses maîtres parfumeurs savaient marier à la perfection le myrte, le cèdre, le galbanum ou le storax, que ce soit pour honorer les défunts, accompagner les banquets ou créer des parfums pour les belles dames de la ville.

Berceau de l’astrologie, de l’épopée de Gilgamesh, la Mésopotamie avait développé un art  de vivre subtil et raffiné.

On trouve ici les premières traces écrites de la valeur spirituelle accordée aux plantes et  aux fleurs dans le quotidien.

On compte 7 senteurs principales que la Mésopotamie a offert au monde antique : cèdre,  myrte, cyprès, galbanum, storax, accore odorant, ladbanum…

Cet atelier dure 3h, avec une partie découverte et une partie réalisation d'encens.
Vous apprendrez à créer vos propres encens et repartirez avec ce que vous aurez  fabriqués au cours de cette séance.

Coût : 20 euros / personne

Minimum de participants : 4, max : 10.
Inscription préalable au 0298997258 ou en envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Anne Raffin qui possède une formation d'aromatologue et de fabrication de cosmétiques  naturels, a pris le temps d'étudier cette substance, son histoire, ses origines diverses, sa signification et son utilisation à travers le temps et les différentes cultures, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, l'Inde, le Japon et autre monde Celte....

08/03/2015

Hommage à Aimé Cesaire le samedi 14 mars 2015... conférences à 17h00 et poésie à 19h45

Je crois pouvoir dire, sans trop me risquer, qu'Aimé Césaire n'aurait pas aimé ce qui est en train de se césaire.jpgpasser dans ce pays...ce penseur brillant engagé dans le combat politique de son temps était une figure incontournable du droit à la différence et à la dignité. Son message, si beau et fort, appelle au respect et à la résistance contre tout ce qui veut détruire l'autre... ça peut nous rappeler des choses. De plus en plus de choses, hélas!

On s'est donc dit que décidément on allait essayer de mieux connaître cet homme là.

Alors, vous aurez droit à une nouvelle conférence d'Olivier Macaux sur ce grand écrivain exceptionnel (en gros, tout est exceptionnel en la matière) Olivier nous racontera, comme il sait si bien le faire, la vie et la pensée d'Aimé Césaire à travers son oeuvre..

Ce sera de 17h00 à 19h00... Vous allez nous dire qu'il y a plein d'autres trucs ailleurs, on sait, on n'est pas gentil. Mais je crois que ça vaut le coup.

Il vous en coûtera 6 euros (car les conférenciers mangent aussi) et le nombre de places étant limité on vous demande de vouloir bien réserver soit en téléphonant au 0298997258 soit en envoyant un mail..

Ensuite, à partir de 19h45 précise, on ne sait jamais (le temps pour eux de se remettre de la conférence qu'ils souhaitent écouter aussi) place à la compagnie Passeparolle, habituée de nos lieux et qui nous a dit par le passé, et de si belle manière, les textes d'un Senghor, d'un Grall, d'un Cendrars ou d'un Vian (pour ne citer que ceux là). Excusez nous du peu... et c'est toujours un plaisir et beaucoup d'émotion que de les entendre dire si bien ces choses là qui touchent juste entre nos deux oreilles... Aimé Césaire, donc et sa poésie si puissante seront là pour ceux et celles qui le voudront bien...

Pas de limitation de places en la matière pour cette heure de spectacle... un chapeau circulera

on nous souhaite bien nombreux..

Résultat de recherche d'images pour "aimé cesaire photos, dessins peintures"

Et tout ça dans le cadre du printemps des poètes 2015 (qui ont bien besoins de printemps, en effet) et de la 3ème édition de "Thé, café et poésie" (un de nos meilleurs programmes politiques finalement) organisée par la Fédération des Cafés Librairies de Bretagne dont nous avons l'honneur de faire partie!

Demandez notre très beau programme.. disponible chez votre café-libraire préféré...

04/03/2015

Tchip tchip, coucou, coucou, tsiiiit, tsiiit : dans une semaine c'est le printemps ! Balade contée au son de l'accordéon dimanche 15 mars 2015. à partir de 14h30

Qui a fait pouet! pouet! ????

Ils seront trois, pas moins, pour vous raconter le réveil du printemps en forêt.

Laissez-vous entraîner dans leurs mondes : celui des contes traditionnels où les oiseaux parlent, celui desbaladecontée1.jpg légendes où l'amour est toujours vainqueur, et celui bien réel de la forêt qui ne demande qu'à se réveiller.

Agate est conteuse dans les Monts d'Arrée et autres lieux.

Sylviane, vendéenne de la côte, vit en Bretagne depuis vingt ans.

Yves raconte en gallo, avec un répertoire issu des récits de son père et de ses propres collectages et créations.Et un petit coup d'accordéon par la-dessus, ça n'en sera que meilleur!!

Ces conteurs vous invitent à observer et à écouter la forêt réelle qui vous entourera et à vous émerveiller dans l'autre forêt, imaginaire celle-là, au détour d'un conte. Et des contes, ces trois-là, ils en ont plein leur sac qu'ils se proposent de partager avec vous tous qui avez gardé vos oreilles d'avant-quand-vous-étiez-moins-grand.

Rendez vous donc à partir de 14h30 à l'Autre Rive ce dimanche 15 mars 2015 pour tous, petits et grands à partir de 7 ans. Prévoyez près d'une heure et quart de marche en forêt et autant pour les histoires... donc de 2 heures et demi à 3 heures de votre temps.

Il vous en coûtera 6 euros pour les plus de 16 ans.

Inscription préalable indispensable, le nombre de places pour des questions d'organisation étant limité. Donc merci d'envoyer un mail ou de téléphoner au 02 98 99 72 58.

Venir équipé pour marcher dans les bois (bonnes chaussures étanches) et faire face à d'éventuelles cruautés météorologiques... sortie annulée et/ou reportée en cas de pluie, de tempête tempétueuse ou de bombardement (mais il n'y a pas de mauvais temps par chez nous!).

28/02/2015

Cinéma-débat dimanche 8 mars 2015 avec Arthus Ciné à 17h30: La lettre à Gabrielle...sur les traces de son père républicain espagnol

 

lettregabrielle deux.jpg

La guerre d'Espagne... son empreinte dans notre inconscient collectif...notre héritage en la matière... Ferment d'Europe des solidarités et lâcheté des nations, rêve révolutionnaire et répression... occultation et honte de l'accueil fait à ceux-là même qui, on l'a compris pour beaucoup bien trop tard, défendait notre liberté... Car la guerre qui devait ravager le monde d'alors est bien née dans les faubourgs de Madrid et les villages de la campagne de Grenade....et la grande majorité n'a pas voulu le voir....l'abandon, le désespoir des vaincus et leur courage à continuer malgré tout... No Pasaran!! Ils sont passés... et ces hommes et ces femmes qui ont fuit la dictature pour n'avoir pas accepté de courber l'échine sont devenus avec le temps et par la force des choses nos voisins... et leurs enfants nos camarades... ils ont fait souche et leurs idées aussi....Quelle place aujourd'hui dans notre monde. On en parlera donc ce dimanche 8 mars 2015 avec Gabrielle Garcia, la fille d'un de ceux là....deux livres et un film plus loin que l'on se passera à partir de 17h30 au Ciné Arthus de Huelgoat (notre toujours beau cinéma associatif) Entrée à 4 euros, en soutien.

Ensuite après le film rendez-vous à l'autre rive (soit 2 minutes 37 secondes plus loin) où on vous offre un coup à boire et une discussion avec Gabrielle histoire, par les temps qui courent, de resserrer les rangs.

 

"C’est l’histoire d’une petite bretonne – Gabrielle – qui se construit très tôt un imaginaire à travers les silences d’un père,quelques allusions furtives à un passé mystérieux et un pays lointain … l’Espagne ! lettregabrielle.jpgC’est l’histoire de Gabrielle-Rosita Garcia.
L’histoire d’une relation forte entre un père – réfugié républicain espagnol – et sa fille, qui, devenue femme, cherche à retracer patiemment son parcours et à le réhabiliter, lui et ses camarades de combat.
Co-auteure d’un premier ouvrage "La Mémoire retrouvée des républicains espagnols", salué par la critique, Gabrielle Garcia s’apprête à faire paraître "Pour entrer dans Grenade" , un récit plus personnel tout en souvenirs, dont le film intègre de courts extraits, comme autant de moments intimes partagés.
De la Bretagne à l’Andalousie, nous suivons Gabrielle Garcia sur les traces de ce père aimé, qui, Franco au pouvoir, jamais ne pourra ni ne voudra retourner en Espagne et se fixera définitivement en Bretagne, à St Malo. Et Gabrielle Garcia se confie, au gré des lieux …
Etroitement lié à l’histoire individuelle racontée, le film met en lumière l’exil méconnu des réfugiés espagnols en Bretagne et en souligne certains traits originaux, comme leur arrivée importante par la mer.

De la Bretagne à l'Andalousie, nous suivons Gabrielle Garcia sur les traces de ce père aimé, qui jamais ne pourra ni ne voudra retourner en Espagne et se fixera définitivement en Bretagne, à St Malo.
Gabrielle Garcia se confie, au gré des lieux. Nous la retrouvons ainsi à Cijuela, dans la peupleraie où celui-ci se cacha lors du Coup d'Etat de juillet 1936, à Moraleda dans une grotte semblable à celle où son grand-père dut vivre pendant vingt ans l'humiliation des vaincus, dans les arènes de Grenade où le cousin Paco venait vendre de l'eau aux vainqueurs pour quelques pesetas … ou encore sur le lieu de la célèbre bataille de Jarama, objet des cauchemars futurs de José Garcia.
En chemin, Gabrielle rencontre à Grenade l'historien espagnol Miguel Del Arco Blanco, un des historiens contemporains soucieux de réhabiliter ces milliers d'exilés dont l'Espagne sait finalement peu de choses. En Bretagne, elle retrouve aussi le peintre Mariano Otéro et l'écrivain Ricardo Montserrat, tous les deux fils de réfugiés républicains espagnols. Et dans la maison natale de St Malo patiemment restaurée, elle évoque la truelle et l'établi avec lesquels José Garcia construisit lui-même sa maison dans les années cinquante, étape ultime de ses rêves espagnols brisés.
Etroitement lié à l'histoire individuelle racontée, le film met en lumière l'exil méconnu des réfugiés espagnols en Bretagne et en souligne certains traits originaux, comme leur arrivée importante par la mer. Il intègre aussi plusieurs témoignages de réfugiés républicains vivant en Bretagne, filmés par Gabrielle Garcia elle-même.

Petite et grande histoire se mêlent à chaque instant en un film d'émotions qui culmine par une lettre et une rencontre inattendues. L'ancien professeur d'espagnol – fils d'une riche famille espagnole franquiste – retrouve dans sa classe en Bretagne son ancienne élève, une fille de « rouge »."

21/02/2015

La laine de Bretagne s'invite à l'autre rive: "Vive le rouet " samedi 28 février 2015 de 14h00 à 17h00

La laine, vous connaissez ??? la laine.... et elle vient d'où la laine que vous avez sur le dos? (car par les temps qui courent la probabilité que vous ayez de la laine sur le dos (même un petit bout) est, belle05.jpgd'environ, 100%).. Vous ne savez pas ??? ça risque d'être d'assez loin... pas vraiment locale comme production depuis que les toisons des moutons bretons (ah l'angoisse du mouton tondu!!!) partent en chine le plus souvent... faut le savoir et pourtant des moutons, ici, l'air de rien, y'en a plein... Des petits mais aussi des gros, des vilains et des beaux... et c'est bien dommage cette histoire (comme toutes les histoires du même genre).

Alors, de cafés tricots en rencontres et discussions, petit à petit, des gens du coin ont décidé de s'y coller, des éleveurs, des personnes qui savent faire, carder, filer, teindre, tisser.... et maintenant ça se développe, on commence à voire des laines produites localement (et de la belle) n'en déplaise aux chinois... afin que nous soyons de plus en plus nombreux à en porter (je rappelle que la laine bretonne est, logiquement et de loin la plus adaptée au climat breton puisqu'elle est tombée dedans quand elle était petite)

Ce samedi 28 février, de 14h00 à 17h00 venez donc rencontrer ce noyau d'une filière qui tente de se développer à côté de chez vous avec cette démonstration et initiation au filage de la laine avec les fileuses du Centre Bretagne Guilde..rouet1.jpg

Les fileuses vous accueilleront sur place avec leurs rouets, leurs cardes et leurs quenouilles prêts à
l'emploi. Elles pourront vous initier au filage. 

Ce sera aussi un après-midi d'échange sur le travail de la Guilde dont le filage n'est qu'une des facette avec aussi le feutrage, le tissage, les teintures, les arts de l'aiguille, le tricot, le crochet ainsi que tout ce qui concerne l'élevage d’alpaca (petits lamas), de chèvres et de moutons.

La guilde existe depuis bientôt un an et compte aujourd'hui une vingtaine de membres.

Elle travaille en ateliers et en réunions régulières entre amateurs et professionnels du Centre Bretagne et propose, périodiquement, des démonstrations publiques.  

Elle est affiliée à l'association britannique qui a su préserver les anciens métiers par une structure forte et populaire dont le talent a été de toujours de maintenir et développes le savoir-faire traditionnel des laine et fibres végétales entre amateurs et professionnels. Les Britannique ont conservé des guildes pour de nombreux métiers artisanaux qu'on peut comparer aux "Compagnons" chez nous. La formation, l'entraides, les activités et concours sont restés là-bas vivants. Des échanges avec ses professionnels sont d'ores et déjà en cours.

La guilde participera à l'organisation de la journée de tonte des moutons qui aura lieu à la Bergerie des Ifs à Laz le dimanche 17 mai 2015:  un rendez-vous à ne pas manquer pour tous ceux qui se battent pour l'environnement, la région et les métiers de la laine. 

Vous y verrez la fabrication de yourtes, de matelas de laine. de tricots et bien sûr de toute ce qui concerne les métiers de la laine qui bien sûr commencent par la tonte des moutons de race Belle-Ile.

Organisatrice d'animation du 28 février contact:  Cristi Molard   Tél/Rep.  02 98 93 56 08

20/02/2015

ATTENTION!!!! C'EST COMPLET!!! Flamenco, Maribel, Manuel et Paco (un trio quoi!) samedi 28 février 2015 à 20h30

ATTENTION!!! COMPLET!!!

Ils sont trois....Maribel chante comme savent le faire ceux et celles qui chantent cette culture là, Manuel joue de la guitare ou inversement, Pablo est au cajon, vous savez ce truc bizarre sur lequel on est assis et qui nous fait des percussion de feu de dieu... ah, aussi, il y a des mains qui battent le tempo... quelque
part.. comme savent le faire les mains qui vivent ce tempo là!!

Flamenco2.jpgEt ça s'appelle le Flamenco..... ça nous vient du sud, de l'Andalousie, de Cadiz dans le cas présent.. de ce sud où le Flamenco est la nature des choses pour beaucoup... pulsation, vibration, vie. 

Beaucoup n'aiment pas, souvent sans savoir ou alors par simple préjugé... d'autres, comme nous qui avons vécu en Andalousie et y avons découvert cette pulsion musicale, adorent... c'est que ce truc là, je vous préviens, ça peut vous remuer la tripe (je vous l'avais dit! Encore un truc dégoûtant!)....

Les trois sont de passage dans nos contrées sauvages et vous proposent de faire avec eux un petit bout voyage de leur côté de la planète si ça vous dit ce samedi 28 février 2015 à partir de 20h30.

Suffit de nous dire en appelant le 0298997258 ou en envoyant un mail.

Nombre d'entrées limité (toujours pas de solution à notre problème d'espace) mais prix libre, comme cette musique...

 

10/02/2015

Réouverture à l'autre rive jeudi 5 février 2015 à partir de 11h00

Comme prévu nous vous confirmons la réouverture programmée de l'autre rive à partir du jeudi 5 février 2015 à 11h00 (comme dab quoi!)

Faut dire quand même, que c'est pas parce qu'on nous butte nos copains dès qu'on à le dos tourné (comme qui dirait de la famille toute proche) au nom de je ne sais quel dieu bien sanguinaire celui-là aussi; qu'on sent, juste là, au creux de notre nuque, le souffle de la bébête immonde qui monte, qui monte, qui monte (genre résistible ascension qui nous fait penser, confusément, à quelque chose de déjà vu...mais où??? Ah! la mémoire, quand elle vous lâche aussi!!) avant que ce ne soit, peut-être un jour, le canon froid d'un revolver, pendant que nos chers sociaux-libéraux se demandent bien pourquoi les gens du peuple ne sont pas gentils avec eux alors qu'il font tout ce qu'ils peuvent pour notre bien, bien sûr, ingrats que nous sommes; que des escrocs en costards cravates (genre pléonasmes sur pattes, regardez comme c'est beau, au hasard, un Sarkozy, un DSK ou un Macron, la fine fleur de notre élite, comme ils présentent bien... et bien propre sur eux, ça!...dans la tronche, en tout cas...) se font passer pour notre représentation démocratiquement élue avec dans le meilleur des cas, une petite moitié des 60% qui ont finalement pris part au vote, que ces mêmes escrocs avec les mêmes costards, et les mêmes cravates (à croire qu'on leur fait un prix) viennent nous faire la morale à nous, le petit peuple, avec ces accents authentiques de fausse compassion et de vrai mépris.... non c'est pas parce que le Jean-Claude Juncker, l'escroc en chef du Luxembourg Alias la lessiveuse, Alias pas vu pas pris, Alias j'me fous de ta gueule, placé, pour toutes ces bonnes raisons, à la tête de notre trop chère vieille Europe, pauvre vieille prostituée à bagouzes, vient nous expliquer que c'est pas parce qu'un peuple, aussi grec soit il, (manquerait plus que les espagnols s'y mettent) a mal voté que ça va changer quoi que ce soit!!!! Circulez!! et j'en passe et des bien meilleures (et notre dame des landes qui se fera, de toute façon, coûte que coûte, et la centrale à gaz de Landivisiau, cette escroquerie notoire, qui se fera coûte que coûte aussi et quoi que ça coûte, et les chinois qui nous arrivent de partout, ma doué!!! Les chinois qui vont sauver la Bretagne!! Et qui vont pouvoir aller faire leurs courses à Paris les dimanche au lieu d'aller à Londres, tout le pognon qu'on va leur piquer aux chinois (et aux anglais donc!) ça, c'est sûr qu'on va bien rigoler...)

Définitivement, c'est pas parce que tout ça qu'on ne va pas ré-ouvrir ce jeudi 5 février à 11heures... bien au contraire ...

Alors on vous attend et en pleine forme.

Au fait, même s'il est devenu de bon ton, ces derniers temps, de se démarquer par petites touches parce que quand même (oui, quand même!!!!)

NOUS SOMMES CHARLIE !! et on les emmerde.

Marc et Katita

04/02/2015

ATTENTION!!! COMPLET!!! Théâtre: "Le Pape voyage" par la compagnie des deux baudets rouges vendredi 20 février 2015 à 19h30

ATTENTION!!!! C'est COMPLET.... Désolé

Le Pape voyage.... de jean Kergrist

"Un pape passe. Plus flamboyant qu’un ange. Dans un pays imaginaire. Sa venue va relancer l’économie. le pape.jpgC’est là son charisme. Tout se met en branle pour le jour P. Les avions à réaction réagissent. Les majorettes musclent leurs gambettes. Les armes crépitent pour permettre au pape d’apporter la paix.

Un étrange émissaire entre dans un bureau d’une administration insolite, tenue par un scribouillard consciencieux.

Il vient prendre des nouvelles de son dossier « bêtes à cornes » : un projet d’immense élevage d’escargots.

La venue du pape tombe à pic, car l’escargot, de nature hermaphrodite, peut procréer sans copuler. Bel exemple pour les milliers de fidèles qui s’apprêtent à bientôt déferler ......"

Une bonne heure de bonne humeur avec Lors Jouin et Jean Kergrist, deux compères qui jouent depuis des années ensemble, et qui viennent de créer La Compagnie des 2 baudets rouges, estampillée «produit en Kreizhbreizhkistan ».

Deux Bretons, nés au cul des vaches et des cochons. Amoureux fous des mots et desle pape 2.jpg mélopées. Ils ont eu la chance de côtoyer quelques-uns des plus grands, leurs aînés, dans la longue cordée de cette foutue existence. Ils portent désormais côte à côte leurs besaces. Ânes bâtés, perdus dans la disneylandisation du monde, ils trimbalent ensemble ce qui les maintient encore en vie. Leur création est faite,  depuis des années, de cette nécessité.

L’un est surnommé le « Dario Fo breton », l’autre le «Jacques Villeret breton »... rien que ça!

Les 20 ans d’âge qui les séparent ne sont rien en comparaison de leur connivence.

Ils seront donc à l'autre rive pour nous présenter ce nouveau spectacle le vendredi 20 février 2015 à partir de 19h30. C'est gratuit....

Donner un petit coup de fil ou envoyer un mail pour nous dire que vous venez ne peut pas faire de mal... histoire qu'on s'organise en conséquence...

 

03/02/2015

Sophie DEGANO: Au sujet de "Grâce à elles": conférence samedi 21 février 2015 à 16h00

Sophie Degano vous propose de vous parler des femmes regroupées au sein de son exposition "Grâce à elles" qui orne nos murs pour le moment. Pourquoi ces femmes plus particulièrement??? Les bien célèbres et les autres qui le sont beaucoup moins et qui, pourtant, ont toutes montrée la voie. Honnêtement, si je vous dis Georges Sand, Anne de Bretagne ou Simone De Beauvoir vous allez me dire "Ouah!! Trop facile le jeu... et on gagne quoi ???"  Je vous le concède, mais si je vous dis Marie Sophie Germain, Jeanne Villepreux ou Angélique du Coudray ça rigole déjà moins... ça rigole même plus du tout... Wikipédia au-secours ils sont devenus fous !!!! 

Qui sont elles? Et en quoi leurs engagements justifient qu'elles se retrouvent ensemble dans ce projet qui devrait faire prochainement l'objet d'une publication de livre ? L'occasion de découvrir bien des choses sur cette face un peu caché de notre histoire...

Ce sera le samedi 21 février 2015 à partir de 16h00 et ce sera gratuit.... Merci cependant de nous informer soit par téléphone (0298997258) soit par mail qu'on s'organise en conséquence.

Nouvel aspect du travail artistique de Sophie Dégano avec cette galerie de Degano à L'Autre Rive.jpgportraits "Grâce à elles".  

Des femmes, exclusivement, et françaises de surcroît, aujourd'hui disparues qui ont contribué à faire progresser notre société et dont nombre d'entre elles se sont trop souvent retrouvées enfouies dans les replis de notre histoire. Histoire qui, je vous le rappelle, est toujours écrite par les vainqueurs, les mâles en l’occurrence, vous dire le place laissée (ah Jeanne d'Arc et Jeanne hachette!).

Et pourtant c'est bien "Grâce à elles", chacune dans leur domaine, que les choses se sont passées. En ces temps de régression mondialisée, il semble plus important que jamais que ces choses soient ramenées à la lumière

Aussi, d'Olympes de Gouges à Elisa Lemonnier, de Hubertine Auclert à Anita Conti cette trentaine de portraits en noir et blanc, des gravures imprimées à la main et tirées à 25 exemplaires devrait nous rafraîchir la mémoire collective. En attendant le livre qui devrait sortir prochainement.degano simone de beauvoir.jpg

Et à cette occasion, proximité oblige, Sophie Degano nous présentera sa gravure des laveuses de Poullaoeun qui, en 1767 menèrent la première grève ouvrière féminine de France... rien que ça.

Cette exposition restera sur nos murs du 5 février au 7 mars 2015... Vous êtes bien entendu, tous et toutes invités et invitées au vernissage qui aura lieu en présence de l'artiste ce samedi 7 février à partir de 17h30.

 

ATTENTION!!!! COMPLET !!!!Musique le samedi 21 février 2015 à 20h30 avec le Duo Silb: Guitare et bandonéon...vents argentins sur l'autre rive

ATTENTION !!!  COMPLET!!!

Désolé pour ceux et celles qui comptaient venir mais n'avaient pas encore réservé... c'est complet de chez complet.... Une autre fois.

Avec le duo Silb, on peut dire qu'on vous gâte.... vraiment. silb 2.jpg

Deux musiciens, et pas des moindres, qui partagent une passion commune: le tango argentin, ont laissé libre cours à leur inspiration aux influences multiples (classique, jazz, musiques de diverses traditions) Rien qu'un bandonéon et une guitare qui discutent et qui ont, semble t'il, beaucoup de choses à se raconter et sur tous les tons.

Le courant passe aussitôt, on se laisse envoûter par cette musique touchante, sensible et colorée.

Pour vous en convaincre il vous suffit de faire une petite visite sur leur site en cliquant sur l'adresse suivante http://bandoneon.wix.com/silb à la rubrique "music" (5 morceaux). Vous m'en direz des nouvelles.

Donc, avis de coups de vents argentins sur l'autre rive le samedi 21 février 2015... on largue les amarres à 20h30 et on se laisse porter où ça veut bien nous emmener... ça vous êtes chanceux. Mais, car il y a un mais, faut réserver en appelant au 0298997258 ou en envoyant un mail. Il vous en coûtera 7 euros (gratuit pour les moins de 12 ans)

     - Kristina Kuusisto est une bandonéoniste de renommée internationale appréciée pour la finesse de ses interprétations. Diplômée de l'Académie Sibélius en accordéon classique, elle a étudié le bandonéon à l'ENM de Gennevilliers sous la direction de Juan José Mosalini.
Accordéoniste au Théâtre National de Finlande entre 1987 et 1990, elle est jusqu'en 1996 professeur d'accordéon àl'Ecole de Musique de Hämeenlinna et jusqu'en 2001 professeur de bandonéon à l'ENM de Gennevilliers à Paris. Elle a récemment obtenu le prix national du disque de Finlande.

     - Roger Eon est un guitariste de formation classique, 1er prix du conservatoire d'Aubervilliers sous la direction du Maître Alberto Ponce. Il est régulièrement invité à donner des récitals dans les festivals internationaux au Brésil, République Tchèque, Roumanie, Autriche... ainsi que des master-classes. 
Passionné de musique contemporaine, il crée des pièces de nombreux compositeurs (Takashi Ogawa, Bernard Magny, AndréMouret, Patrick Choquet...) Il joue en diverses formations .

silb 1.jpg

02/02/2015

Si Mone de Beauvoir m'était contée .... conférence d'olivier Macaux le samedi 14 février 2015 à 17h00

olivier macaux 2.jpgOlivier Macaux, vous connaissez ???

En gros, il y a ceux et celles qui savent déjà combien écouter ce garçon nous parler de littérature est passionnant.

Il y a ceux et celles qui ne le savent pas encore mais qui le sauront bientôt....

En effet, nous avons décidé cette année encore d'en remettre une couche avec un nouveau cycle de 4 conférences sur quatre écrivains qui ont marqué profondément notre société avec dans l'ordre: Simone de Beauvoir, Aimé Césaire, Romain Gary et Louis-Ferdinand Céline..... une femme revendiquant ses droits, un nègre au sens où lui même se définissait, revendiquant ses droits, un homme libre allant au bout de ses idées et un collabo allant jusqu'à cracher sur cette même collaboration..... que du dur et du costaud histoire de nous rafraîchir notre mémoire collective. Des bagarreurs en tout cas. Césaire et Céline feront ensuite l'objet de spectacles où leurs textes seront mis en scène (voir plus loin dans ce même blog)

Nous commencerons donc, ce samedi 14 février 2015 avec Simone de Beauvoir, alias "castor", dont le beau portrait tiré par Sophie Dégano, trône au coeur de son exposition "Grâce àdegano simone de beauvoir.jpg elle" qui orne actuellement nos murs... L'occasion nous semblait trop belle d'associer les deux.

En ce qui concerne cette conférence voici ce que nous en dit Olivier Macaux:

"Simone de Beauvoir (1908 – 1986) ou l’expérience de la liberté

L’influence de Simone de Beauvoir dans la seconde moitié du XXe siècle a été déterminante, notamment grâce à la parution du Deuxième Sexe en 1949.

Nous analyserons cette somme imposante de mille pages sur la condition féminine où Simone de Beauvoir s’interroge sur les mécanismes qui ont permis l’oppression historique des femmes.

Elle y démontre que l’aliénation féminine n’est pas d’ordre naturel mais culturel, décrivant les chemins d’une libération, rendue possible grâce à une morale et une philosophie existentielle.

Nous montrerons que cette philosophie de la liberté et de l’engagement (« on ne naît pas femme : on le devient » comme le résume cette formule devenue célèbre) est en étroite parenté avec l’existentialisme sartrien.

Bien qu’elle considère cette ouvrage comme « son essai le plus important », nous aborderons les autres pans de l’œuvre de Simone de Beauvoir : l’œuvre romanesque et surtout l’œuvre autobiographique. Des Mémoires d’une jeune fille rangée (1958) à La Cérémonie des adieux (1981), Simone de Beauvoir revient, en une demi-douzaine de volumes passionnants, sur les grandes étapes de son existence, depuis son enfance bourgeoise jusqu’aux derniers instants de la vie de Sartre.

Nous terminerons sur l’aventure intellectuelle et politique de ce couple hors du commun qui, pendant près de cinquante ans, a régné sur les lettres françaises."

Ce sera donc samedi 14 février 2015 à partir de 17h00. Prévoir une durée de deux heures. Il vous en coûtera 7 euros (c'est qu'il est grand Olivier, ça mange beaucoup...)

Sur réservation dans la mesure où le nombre de places est limité (question d'espace disponible) soit en nous envoyant un mail soit en nous appelant au 0298997258

Pour les trois autres retenez déjà ces dates dans vos calepins:

- Aimé Césaire le samedi 14 mars 2015 à 17h00 (suivi d'un spectacle avec la compagnie Passeparole qui dira ses textes à 19h45

- Romain Gary : ANNULE....

- Louis Ferdinand Céline le samedi 23 mai 2015 à 17h00 (suivi d'un spectacle de Marcel Jouannaud à 20h30)

 

02/12/2014

"jouons ensemble !!!" Nouvelle séance de jeux le vendredi 12 décembre 2014 à 19h00

Vous avez été nombreux finalement à marquer votre intérêt mais peu, en fin de compte, à pousser notre porte.... Alors ??? On continue donc avec une nouvelle séance de jeux ce vendredi 12 décembre 2014 à partir de 19h00... Les séances sont en effet en alternance un vendredi sur deux suivi du mardi de la semaine suivante..

Séance suivante le mardi 16 décembre 2014.

Donc voilà, c'est parti... suite à la première prise de contact de vendredi dernier, un premier noyau s'est constitué pour jouer ensemble à l'autre rive... chaque semaine en alternance un vendredi sur deux et le mardi de la semaine suivante... chacun apporte son jeu de prédilection et le choix se fera de façon collégiale..

C'est ouvert à tout le monde et c'est bien sûr gratuit.

Première séance de jeux proprement dite ce vendredi 14 novembre à partir de 19h00...

On attend plus que vous!

ça fait un petit moment que l'idée trotte dans l'air... Et pourquoi ne pas se rencontrer pour jouer ??? 

Bonne question qu'un de nos client nous a posée. Et si c'était possible d'organiser quelques choses avec jeu-de-societe-t5516.jpgceux et celles qui seraient intéressé(e)s à passer ensemble une soirée, de temps en temps, autour des jeux, ces drôles de trucs qui ne servent à rien d'autre qu'à s'amuser et qu'à nous faire perdre notre temps.

Je vous fais suivre son petit courrier:

"Comme convenu, je vous adresse un résumé de mon projet de création d'un club de jeu.

Je souhaite en effet rencontrer des personnes désirant jouer à des jeux de plateau : stratégie, gestion, ambiance ainsi qu'à des wargames, et pourquoi pas à des jeux de rôle...

Je me propose de les initier aux premiers, quant aux jeux de rôle, bien que prêt à y participer, je ne me sens pas pour autant l'âme d'un meneur.

Je possède un matériel assez important: Plusieurs titres inspirés du Seigneur des Anneaux, de la saga du Trône de Fer, d'autres inspirés du médiéval-fantastique, des wargames 1940-44, des jeux d'ambiance.
Ce loisir demande une motivation certaine et un investissement intellectuel minimum tout en demeurant bien sûr accessible à chacun. Une plage de quatre heures pour une partie, peut être deux semble raisonnable. En ce qui me concerne, je suis disponible en fin de semaine et je suis ouvert à toute proposition.

Pour terminer sur une note humaniste, je crois que le jeu est une activité noble, fédératrice et aussi révélatrice. Dis-moi comment tu joues et je te dirais qui tu es."

Alors, bien sûr que c'est possible... Nous on a l'espace, reste à trouver les joueurs et joueuses....

On propose donc une première prise de contact entre personnes intéressées ce vendredi 7 novembre 2014 à partir de 19h00.... l'occasion d'échanger sur les modalités pratiques d'une telle organisation, sa périodicité, les types de jeux possibles (apporter votre ou vos jeux préférés à cette occasion)....

Et c'est bien sûr ouvert à tout le monde.

jeux 1.gif

(au fait, je vous rappelle en passant qu'il y a déjà possibilité de jouer ici aux échecs et au bridge tous les jeudis soirs à partir de 19h00...)

01/12/2014

ATTENTION!!!!! COMPLET!!!! ATTENTION!!! Soïg Sibéril en concert à l'autre rive le 19 décembre 2014 à 19h00

ATTENTION!!!! COMPLET!!!! 

Désolé, mais ceux et celles qui étaient en train d'essayer de goupiller désespérément une résa pour la dizaine de copains qui habitent aux quatre coins de la Bretagne ou ceux et celles qui ont simplement un peu trop traîné pour réserver, nous sommes complets... pas de regret, on refera une prochaine fois.... et bonne fêtes de fin d'année, en attendant !!!

 

Soïg Sibéril, vous connaissez ??? ça vous dis ???? ça ne vous dis rien ??? Mais si, vous savez, un guitariste avec des lunettes dont les disques passent en boucle à l'autre rive...Non ??? J'y crois pas... ça fait soig 1.jpgplus de trente ans maintenant qu'il plaque ses accords au fil de ses cordes. Une dizaine de disque depuis, DEK est sorti cette année. Un genre de retour aux sources..

Et les sources, c'est quand même souvent rafraîchissant, d'y replonger un coup.

On vous propose donc une cure courte mais intense d'eau vive aux sources de Soig Sibéril, ça ne peut que nous faire du bien en cette période d'entre deux fêtes au coeur des mois noirs à tous les sens du terme.... La lumière revient et j'ai toujours considéré la musique comme une forme particulière de lumière???

Pour ceux qui connaissent, les accros, pas besoin d'en rajouter, plutôt une piqûre de rappel.. ils savent déjà que c'est du bon!!!

Ce sera donc le 19 décembre 2014 avec le concert programmé à partir de 19h00.

Spectacle terminé, en théorie, aux alentours de.... à peu près 20h30, ce qui est très raisonnable pourSoig SIBERIL-w3.jpg s'en retourner tout guilleret et joyeux dans son nid douillet.

On limite cette fois encore le nombre de places, vu notre espace, à 50, donc prière de réserver à l'avance en appelant au 0298997258 ou en nous envoyant un mail.

Prix de l'entrée à 6 euros. Gratuit pour les moins de 12 ans.

au plaisir donc.

30/11/2014

La librairie l'autre rive au marché de Noel à Berrien avec l'association des Parents d'élèves dimanche 7 décembre 2014

Dimanche 7 Décembre, aura donc lieu le premier marché de Noël du genre à la salle Asphodèle de Berrien, de 10h à 18h (grande salle à côté de l'école).
marchéberrien.jpgL'entrée est gratuite.
Cet événement est organisé par l'association des parents d'élèves de l'école de Berrien et le café-librairie l'autre rive y tiendra un stand de livres, bien sûr!!! Pleins de livres super intéressants pour vos cadeaux de Noel.... Laissez donc tomber Amazon et leclerc... il y aura même moyen de boire un coup et de manger une crèpe et ça, Amazon, y font pas!! (sinon vous pouvez toujours venir chez nous manger ou boire avant ou/et après...ça reste ouvert comme d'habitude)
 
Vous pourrez commencer par acheter votre sapin de Noël et les décorations pour le garnir, au profit de l'A.P.E.
Pour le reste, nous serons une vingtaine d'exposants qui vous proposeront des produits locaux à mettre sur la table du réveillon (magrets, foie gras, miel, chocolats de Berrien, bières artisanales, saumons et truites fumés à Huelgoat, tomme et terrines de Laz, tisanes de Plouyé....), ainsi que des objets artisanaux et culturels à glisser sous le sapin (livres, jeux en bois, bijoux, laine, objets décoratifs, accessoires cousus main, cartonnages, objets issus du commerce équitable).
Que du bon, du beau, de l'intelligent... chic et pas cher comme dirait un chanteur belge...
 
Sur place, vous trouverez une buvette, des châtaignes grillées, des crêpes, des gâteaux, du vin chaud. 
 
Des animations musicales sont également au programme : à 11h, Katell Kloareg (chant) accompagnée de Fred Boudineau (guitare classique), puis à 12h30, musique traditionnelle irlandaise avec Christelle Moisan à la flûte, accompagnée d'un violoniste.
Enfin, le père Noël (le vrai celui-là, pas les contrefaçons qu'on trouve un peu partout en ce moment) a promis de se libérer pour venir à la rencontre des petits...
 
Alors honnêtement je ne vois pas ce que vous pourriez aller faire ailleurs ce jour là!!!!

26/11/2014

ATTENTION!!!! ANNULE.... Rencontre en poésie avec Seyhmus Dagtekin le samedi 29 novembre 2014 à 18h00

ATTENTION!!! ANNULE!!!!

On vient de m'informer que Seyhmus vient de perdre son père et qu'il est en route pour la Turquie....

Donc rencontre annulée jusqu'à une prochaine fois...

La maison de la poésie de Rennes reçoit en ce moment en résidence Seyhmus Dagtekin. C'est dans ce cadre qu'elle nous a proposé de le recevoir pour une lecture et une présentation de son oeuvre ce samedi 29 novembre 2014, à partir de 18h00, l'heure où la nuit nous enrobe et où la force des mots écartent les ténèbres. L'heure de découvrir un véritable poète qui a fait un si long chemin pour, finalement, être si proche de nous avec ses mots.

Seyhmus Dagtekin est né à Haroun, village kurde de Turquie, où il passera son enfance. Dans son DAGTEKIN, libre de droit (1).jpgroman A la Source, la nuit (Robert Laffon, 2004), il évoque ce monde ancien, aujourd'hui disparu et empreint de mythologie collective, ce monde des montagnes rurales et quasi-autarciques, ce monde où « l'écrit n'existe pas sauf sur les emballages d'aliments et les paquets de cigarettes ».

Seyhmus fera partie des premiers alphabétisés du village, lorsque l’État turc implante une école à l'endroit même où le kurde est interdit.

Il suit une formation de journalisme et d'audiovisuel à l'université d'Ankara. Puis, pour poursuivre ses études, rejoint son frère en France, où, dit-il, « il naît au français ».

Nous sommes alors en 1987.

Quatre ans plus tard, il commence à écrire en français sans se douter peut-être qu'il participera au renouvellement de la langue poétique francophone. Son écriture exigeante, resserrée et forte, invoque à la fois des sentiments profonds et précis, et un chant plus lointain, plus universel, dont l'écho est peut-être né dans le monde révolu de son village natal.

Auteur de neuf recueils dont sept chez le Castor Astral, il reçoit de nombreux prix littéraire (Prix Mallarmé en 2007, Prix Théophile Gautier de l'Académie française en 2008, Prix international de poésie francophone Yvan Goll en 2000...).

Ses lectures à haute voix sont remarquables, mais Seyhmus Dagtekin ne s'en contente pas lorsqu'il va à la rencontre du public.

C'est aussi pour lui l'occasion de partager volontiers une pensée politique construite. Car l'auteur kurde, en délicatesse avec les autorités turques, ne fait pas non plus l'économie d'une question fondamentale posée aux Kurdes, Turques, Arméniens et (autres) Européens, à la chute de l'Empire ottoman : comment des peuples peuvent-ils partager un même territoire ?

Donc, samedi 29 novembre à partir de 18h00, lecture suivi d'une discussion à bâtons rompus.... l'occasion aussi d'avoir une vision plus précise de ce qui se passe en ce moment dans cette partie du monde.

Bibliographie indicative

2013 Élégies pour ma mère, Le Castor astral

2011 Ma maison de guerre, Le Castor astral

2008 Au fond de ma barque, L'Idée Bleue

2007 Juste un pont sans feu, Le Castor astral

2005 La Langue mordue, Le Castor astral - Écrits des Forges

2004 À la source, la nuit, Robert Laffont

2003 Couleurs démêlées du ciel, Le Castor Astral - Écrits des Forges

2001 Le Verbe temps, Le Castor Astral - Écrits des Forges

2000 Les Chemins du nocturne, Le Castor Astral

1997 Artères-solaires, L'Harmattan

23/11/2014

Exposition "Quartier d'Hiver": quatre peintres à l'autre rive... vernissage le vendredi 14 novembre 2014 à 18h00

Quatre artistes, rien que ça, viennent prendre leur "Quartier d'Hiver" à l'autre rive à partir de ce vendredi 14 novembre 2014 histoire de passer les mois noirs bien au chaud....

Quatre peintres du coin qui se retrouvent ici parce que le lieu leur plait (certains y ont déjà exposé) et aussi parce qu'ils s'apprécient.

quartier d'hivers.jpegLes thèmes, les styles, les palettes, les supports sont très différents. De la peinture mais aussi de la sculpture... Un genre de mini salon, comme un jardin d'hiver, qui vous permettra de déguster leurs talents en attendant de les retrouver au prochain printemps dans leurs lieux de prédilection fermés pour le moment (leurs propres galeries par exemple).

Ces quatre là font, en effet, parties aujourd'hui de notre paysage et si vous ne les connaissez pas encore nous vous offrons l'occasion de venir les découvrir et de vous faire une idée sur notre richesse de ce côté-ci de la planète.

Deux filles et deux gars: Berc'hed (Troadec Cadoudal), Bozoc (Sylvie), Guinot (Michel) et Phelep (Laurent) qui se bagarrent au quotidien pour que vive leur art et pour vivre de leur art ce qui, vue l'air du temps, n'est pas une mince affaire.

Vous êtes tous et toutes invités ce vendredi 14 novembre à venir partager le verre de l'amitié avec les-dits artistes à partir de 18h00 jusque plus tard dans la soirée.

Un premier "Quartier d'hiver" qui durera jusqu'au 5 janvier 2015 et que nous imaginons reproduire chaque année, à l'avenir, avec les artistes du cru.

 Qu'on se le dise.

 Pour plus d'infos vous pouvez consulter les sites suivants:

http://www.bozoc.com/

http://laurentphelep.blogspot.fr/

 

19/11/2014

Pierre Juquin à l'autre rive le mercredi 26 novembre 2014: Aragon. Un destin Français

 

juquin 2.jpg

Le texte qui suit est, en gros, la synthèse maison de plusieurs textes d'autres synthèses, histoire de vous donnez une bonne idée du travail remarquable présenté ici... Il y a aussi quelques éléments concernant Pierre Juquin proprement dit qui, par ses prises de positions politiques d'alors a été l'un de ceux qui ont profondément modifié le paysage politique français. On ne s'en est d'ailleurs pas encore remis, faut dire. Et il se cherche, ledit paysage, et de quelle manière, encore aujourd'hui....

Donc, tout ça est tout à fait passionnant et mérite largement le détour (même trois heures de route s'il le faut !!) par l'autre rive ce mercredi 26 novembre 2014 où, à partir de 19h00, Pierre Juquin nous fera le plaisir et l'honneur de nous parler de tout ça.

Pas besoin de réserver, on se serrera. Possibilité de manger un bout sur place... rien n'empêche d'écouter la bouche pleine.

 Aragon. Un destin français (les livres seront disponibles sur place)

Tout comme Victor Hugo, auquel il est souvent comparé ("Alter Hugo"), Aragon fut à la fois un poète et un militant politique acharné, nourrissant son oeuvre de cette pensée et de cette action.

Pierre Juquin, ancien député et Porte-Parole du PCF qu'il quitta en 1987 (ceux qui s'en souviennent savent pourquoi, les autres c'est pas trop difficile à deviner), raconte avec émotion les espoirs, les erreurs et la chute des idéaux communistes tout au long du XXe siècle, à travers le parcours d'Aragon et l'évocation de ses oeuvres. L'auteur a rassemblé ici une quantité de documents rares ou inédits, mis à sa disposition par Jean Ristat, légataire universel du poète : articles, essais, discours, correspondance avec Romain Rolland, mais aussi des interviews télévisées jusqu'ici inédites parce que censurées par l'ORTF. 

Il est allé jusqu'à arpenter l'herbe des champs de bataille où le médecin auxiliaire Aragon a participé aux deux guerres mondiales, avant de devenir un dirigeant de la Résistance nationale. Dans des pages à la fois franches et emphatiques, Pierre Juquin s'efforce à déceler la vérité des dernières années d'un Icare écartelé et fidèle, excessivement complexe. Son récit s'achève avec Le fou d'Elsa, immense poème humaniste qui semble avoir été rêvé pour les générations du XXIe siècle, confrontées à la menace d'un "choc des civilisations". 

Cette monumentale et passionnante enquête ne laisse dans l'ombre aucune énigme - politique, littéraire, intime - pour livrer une somme rigoureuse qui fera référence, tout en se lisant comme un roman : roman d'un témoin d'exception, roman d'une époque, il continuera à vous surprendre jusqu'à la dernière ligne. 

juquin_aragon_un_destin_francais2.jpg« La première fois que je vis Aragon chez lui, en tête à tête, il m'avait embouscaillé dans un fauteuil profond couleur boue des tranchées. Il marchait de long en large sur ses longs fuseaux, me guettant. Il parlait, parlait... Chacun de nos entretiens, pendant vingt années, fut long et ne dura pas, comme écrivait Diderot... À notre
dernière rencontre, peu de temps avant sa mort [...], il improvisa soudain un texte surréaliste, l'un des plus beaux que j'aie jamais entendu. Une forme parfaite jaillissait de son cerveau. N'eût-il pas été engagé dans le combat politique, il n'en serait pas moins l'un des plus grands écrivains français. »

Le destin et l'oeuvre de l'auteur d'Aurélien et de la saga du Monde réel, du Paysan de Paris, de La Semaine sainte, du Roman inachevé, du Fou d'Elsa, à la fois acteur important de l'histoire contemporaine et immense poète, avec cela romancier, journaliste, essayiste, critique d'art, historien même (de l'Union soviétique), font partie de notre patrimoine commun.

Devant Victor Hugo, il est le poète français le plus mis en musique, et par un grand nombre de compositeurs...  

"Une poésie savante est devenue chanson dejuquin_aragon_un_destin_francais1.jpg tout le monde. À la mairie, et parfois dans les églises, les mariés écoutent Que serais-je sans toi [...]. On chante Aragon-Ferrat aux réunions de famille, au bal de l'amour, au départ des manifs, les coeurs battant, parfois aux enterrements [...]. Une partie de notre histoire et de notre culture communes est transmise par l'art le plus immédiatement populaire, vivant et éternel, tant qu'il y aura des hommes. »

C'est par cette référence à Jean Ferrat que Pierre Juquin ouvre le deuxième tome de sa biographie d'Aragon : 1939-1982...

Voici donc l'ancien surréaliste plongé dans la Seconde Guerre mondiale, devenant chef et chantre de la Résistance nationale, partageant désirs et déconvenues de la Libération. Au fil des épreuves, le récit nous touche de plus en plus près. Le péril nucléaire, la guerre froide, la guerre d'Algérie, la déstalinisation et ses avatars, les insurrections étudiantes et le Printemps de Prague, le Programme commun de la gauche... Aragon vit ces événements en acteur de premier plan. Écrivain, l'un des plus grands de notre littérature, il lance des salves de chefs-d'oeuvre, depuis Le Crève-coeur jusqu'au Roman inachevé et aux Poètes, depuis Aurélien jusqu'à La Mise à mort et Blanche ou l'oubli, en passant par Les Communistes et La Semaine Sainte. Avec cela journaliste (notamment aux Lettres françaises), essayiste, critique d'art, historien même (de l'Union soviétique). Il dit comme personne les espoirs et les drames d'un siècle grand, beau et terrible - et la tragédie des communistes, embarqués sur une Atlantide : « Au plus noir du malheur j'entends le coq chanter 

Pierre Juquin Né en 1930 à Clermont-Ferrand, Pierre Juquin fut député communiste de l'Essonne, porte-parole du Parti avant d'entrer en dissidence et de le quitter en 87. Candidat aux Présidentielles de 88 sous l'étiquette PSU/LCR (un peu plus de 2%), il rejoint les Verts en 1991. Il est l'auteur de nombreux ouvrages.

11/11/2014

Libres en littérature: Ces droits qui nous échappent.. Samedi 15 novembre 2014 où il sera question de colonisation: rencontre avec Chantal Spitz à partir de 17h00

Citoyens, citoyennes ces droits qui nous échappent

Manifestation littéraire !

dans les Cafés-librairies de Bretagne

Du 11 octobre au 19 novembre 2014

 

Dans son premier article, la constitution française du 4 octobre 1958 rappelle que « la France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l'égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d'origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. La loi favorise l'égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives, ainsi qu'aux responsabilités professionnelles et sociales ».

La loi renvoie aux droits et aux devoirs de tout citoyen et citoyenne. Face aux questionnements profonds qui agitent notre démocratie, les libraires des Cafés-librairies de Bretagne offrent la parole à des écrivains, philosophes, poètes et cinéastes. Leurs oeuvres nous invitent à discuter de ce rapport du Citoyen au droit, de la nécessité de se réapproprier l'espace public, de la responsabilité de tous dans la construction d'un vivre-ensemble en pleine liberté, égalité, fraternité.

 

Le droit des peuples à disposer d'eux-mêmes

Rencontre avec Chantal Spitz

L'Autre Rive - Berrien (29) Samedi 15 novembre à partir de 17h00

chantal1.jpegChantal Spitz, écrivaine tahitienne, s'insurge depuis des années contre la colonisation, avec ses écrits singuliers. Trois romans, L'ile des rêves écrasés, Hombo et Elles, un essai insolent. Oeuvres tendres et féroces à découvrir aux éditions Au Vent des îles.

Cette écrivaine porte aussi un regard sur toute la littérature océanienne, qu'elle viendra nous offrir à cette occasion  : Fidji, Australie, Nouvelle-Zélande, Samoa, Nouvelle-Calédonie.... un magnifique bouquet de plumes trop peu connues de ce côté-ci de la planète... et pourtant!

La rencontre sera tressée de lectures de ces auteurs océaniens et suivie d'un apéro-palabre vers 19h00 ouvert à toutes vos questions . En complicité avec l'Association Rhizomes en la personne de Caroline Troin (de Douarnenez quoi!).

 

une-rencontre-avec-lecrivain-chantal-spitz.jpg

 L'occasion d'entendre autre chose sur ce monde fantasmé des Iles sous le vent (et parlez lui de Mururoa tiens, pendant que vous y êtes... et pourquoi pas des vahinés.. Et puis tiens, au hasard... Gauguin... Gauguin!!! ... non pas les sujets qui fâchent!! Si!!!)

Mais d'abord, qui est cette Chantal Spitz dont vous nous parlez tout le temps? Voici ce qu'en disait nos Etonnants voyageurs en 2012... c'est un bon départ pour vous faire une idée!

"Avec un franc-parler tranquillement corrosif, la tahitienne Chantal Spitz s’emploie à démolir le mythe du bon sauvage, décliné depuis Bougainville par tant d’Européens, écrivains, peintres ou photographes, venus en Polynésie chargés de leur fantasmes et de leur rêveries édéniques. Ses bêtes noires ? Pierre Loti et son livre Le mariage de Loti (1886), best-seller fondateur du mythe d’un peuple-enfant, innocent et immobile, dont les belles créatures languissent au bord des plages. Gauguin, dont les « sempiternelles mauvaises reproductions » s’étalent dans les échoppes pour touristes et dont le nom omniprésent « se confond avec les Marquises ». Enfin toute « la litanie colonialement correcte » de ceux qui se sont substitués aux noms de ses ancêtres.

Avec le peuple-enfant, le mythe de la vahiné, increvable, lui « colle à la peau comme ces étiquettes qu’on a beau mouiller frotter gratter écorcher qui restent toujours gluées à certains flacons ». Tout ce système de représentation, véritable « mythe-carcan », continue selon elle d’enfermer les descendants des peuples autochtones de Polynésie, les laissant « sans voix, sans consistance ».

Consciente du risque de succomber au mythe inverse de racines imaginaires, de « substituer à la mythologie forgée par le colonisateur une contre-mythologie », Chantal T. Spitz mène une réflexion critique radicale sur l’identité océanienne.

Née en 1954 à Papeete, elle est élevée à l’occidentale dans une famille bourgeoise, formant partie de l’aristocratie « demie » issue des unions entre les descendants des premiers colons et les filles des notables autochtones. Elle se détourne rapidement des auteurs français que lui impose le lycée pour découvrir les écrivains océaniens, sud-américains et plus largement toute les littératures issues des ex-colonies, avec lesquelles elle se sent une parenté : elle tire de ses lectures l’impression de faire corps « avec un corps de douleurs historiques ».

Je ne me sens pas liée aux pensants français sous prétexte de langue commune. Je me sens délibérément liée à tous les pensants colonisés à tous les sentants meurtris parce que leur histoire est la mienne leur déchirure est la mienne.

Jeune bachelière, elle ressent le besoin dans les années 1970 d’aller voyager dans le Pacifique Sud, sautant les frontières que la colonisation a tracées entre les peuples « cousins » d’Océanie. Engagée sur le front culturel, indépendantiste, elle participe également au mouvement anti-nucléaire né après les premiers essais français de 1966.

Refusant l’étiquette d’écrivain « à message », elle dit s’être tournée vers l’écriture dans « un acte de pur égoïsme », avec le sentiment d’un besoin absolu, vital. Son premier livre exutoire L’île des rêves écrasés, écrit dans une encre noire de colère, est un véritable pavé lancé dans les eaux turquoises de l’imagerie polynésienne. Tout à la fois salué et décrié, il marque la naissance d’un écrivain à la voix atypique, rageuse et poétique.

Pousuivant avec Hombo (2002) et Pensées inutiles et poétiques (2006) son oeuvre, elle participe à l’aventure de la revue littéraire Littérama’ohi, dont elle a pris la tête en 2007, avec l’objectif de faire connaître la variété, la richesse et la spécificité des auteurs contemporains de la Polynésie française.

En 2011, Chantal Spitz signe depuis Huahine, son « île sous le vent », Elles Terre d’enfance, un roman « à deux encres », largement autobiographique, qui fouille la mémoire d’un personnage double : Victoria, côté « papa’a » (européen), devient ‘Aiu, côté tahitien. Un texte de prose poétique, intime et douloureux, que rythment des grappes de verbes, d’adjectifs, de synonymes, comme si un mot seul ne suffisait jamais à rendre la nuance de la parole. Mariant sans vergogne le tahitien au français, ce texte déploie une langue singulière, chahutée par l’oralité, oublieuse de la ponctuation, foisonnante de néologismes."

En ce qui concerne ses livres vous n'aurez qu'à les achetez pour en savoir plus (c'est vrai quoi!!!)

04/11/2014

nouveau café-littéraire le mercredi 5 novembre 2014 à partir de 18h00

Prochain café littéraire ce mercredi 5 novembre à partir de 18h00..

lieu de débat, lieu d'échange... coup de coeur ou pas du tout... Faite découvrir ce que vous avez aimé lire... Ou venez casser ce qui ne vous a pas plu, c'est possible.

Venez ouvrir de nouvelles portes et parcourir de nouveaux chemins dans ce vaste monde de la lecture... Venez divaguez entre les lignes.

C'est ouvert à tout le monde, bien entendu... Et même qu'on peut y boire un coup.

10/10/2014

Samedi 18 octobre 2014: dédicace "Monts d'Arrée", paroles de femmes avec Amélie Garrot-Hascouet et Anne Guillou

L'écomusée des Monts d'Arrée en partenariat avec les éditions Locus Solus vous invitent ce samedi 18 octobre 2014, à partir de 16h00 à échanger avec Amélie Garrot-Hascouet et Anne Guillou autour du livre "Monts d'Arrée, paroles de femmes", catalogue de l'exposition du même nom toujours en cours jusqu'au 31 octobre prochain.

Pour l’écomusée des Monts d’Arrée, ce projet est avant tout la mise en valeur d'un travail de collectage débuté par six habitants et habitantes du territoire. Trente-trois femmes, âgées de 25 ans à 90 ans, ont accepté cette invitation.

monts d'arrée.jpgDe ces témoignages, collectés entre octobre 2013 et mars 2014, une exposition participative, « Écoute, donc ! Parcours de femmes », inaugurée en mai 2015, à l'écomusée des Monts d'Arrée de Commana et Saint-Rivoal est visible jusqu'au 31 octobre. Elle reflète les continuités et les ruptures entre les différentes générations de femmes.

Le livre qui en a été tiré (éditions Locus Solus) reprend ce travail..

Des femmes nées sur le territoire ou ayant choisi d'y demeurer dévoilent leur vie de tous les jours, leurs sentiments, leur parcours, en lien avec le territoire. 60 illustrations : portraits, objets du quotidien 1950-1980, outils de travail, souvenirs de l'école, de l'entretien de la maison, arrivée du confort moderne, etc. Des témoignages simples et émouvants, à base de souvenirs communs à beaucoup en milieu rural : liens forts, déplacements problématiques, isolement relatif, déprise économique et démographique, attachement aux racines, etc.
Education, travail, migrations, vie familiale... De l'arrivée de l'électricité jusqu'à celle d'Internet, les conditions de vie des femmes en milieu rural ont été bouleversées par les grandes évolutions sociales et techniques. Ce livre leur donne la parole.

Le livre, d'une soixantaine de pages, a été édité à 1.300 exemplaires. Des photographies d'archives prêtées par les femmes concernées agrémentent l'ouvrage dont Anne Guillou réalise l'introduction. « Ce livre est une première étape dans le travail de fond que nous souhaitons poursuivre avec les habitants, conclut la directrice de l'écomusée. Notre rôle est aussi d'assurer la transmission ».

 Donc rencontre à partir de 16h00 avec une présentation du travail réalisé et de ses objectifs suivi d'un verre de l'amitié vers 17h00.... signature et possibilité d'échanger avec nos invités jusque vers 19h30...

A cette occasion, Locus Solus nous présentera le nouveau bébé tout beau qui sortira toutmonta d'arrée 2.JPG juste en collaboration, encore une fois, avec L'écomusée des Monts d'Arrée: "Monts d'Arrée, un patrimoine à ciel ouvert" disponible également à cette occasion.

Anne Guillou, sociologue renommée et auteur de nombreux ouvrages de premier plan, en a écrit l'introduction, coordonné les travaux. Elle animera en 2014-2015 des débats autour de l'histoire et la place des femmes en milieu rural. Anne Guillou a publié aux : Presses universitaires de Rennes, éd Skol Vreizh, éd Le Télégramme, etc. Dernier paru : Dommage de guerre, éd L'Harmattan, 2013.

Amélie Garrot-Hascoet a suivi pour l'Ecomusée des Monts d'Arrée ce projet et recueilli des témoignages de femmes, de toutes conditions et de tous âges

 

 pour plus d'information vous pouvez visiter les sites suivants

http://www.locus-solus.fr/

https://fr-fr.facebook.com/EcomuseeDesMontsDArree