Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/05/2017

Samedi 27 mai 2017 à 18h00 . Sad Paradise... l'amitié entre Jack Kerouac et Youenn Gwernig.... rencontre et signature avec René Tanguy et Annaïg Baillard

Ce samedi 27 mai 2017 et à partir de 18h00, juste en plein pont de l'ascension et juste à l'heure de l'apéro (vous dire si vous aurez le temps), nous vous invitons à nous rejoindre à la croisée des chemins de deux hommes remarquables qui ont, a bien des égards, marqué leur temps....

Jack Kerouac et Youenn Gwernig ont en effet à voire avec nous dans ce petit coin de Bretagne où étaient leurs racines à tous les deux.. L'un qui le savait et comment, et l'autre qui les recherchait sans parvenir à les retrouver vraiment... et la route pour tous les deux, infatigables voyageurs...

kerouac-et-gwernig-sur-la-route-de-l-amitie.jpg

"Sad Paradise", un très beau livre des éditions Locus Solus sur cette rencontre.... des mots, ils avaient tous les deux cette magie, des  lettres, beaucoup de lettres entre eux et des photos aussi, celle de l'époque et celles de René Tanguy qui a remonté le temps pour nous en retraçant la route qui relie ces deux côtés de notre planète..

René Tanguy sera donc là ce samedi 27 mai 2017 pour nous parler de son chemin, il sera là accompagné d'Annaig Baillard, Annaïg, tous simplement, la fille de Youenn Gwernig.. qui nous parlera de lui, de sa vie aux états unis où elle a suivi son père à l'époque avec ses soeurs et sa mère, et de sa vie ici, une fois revenu au pays... de Kerouac aussi, elle nous en parlera... ce sera à 18h00, l'heure ou il fait bon s'assoir avec les amis, boire un coup et discuter avant de reprendre..la route!

."Tu me manques vraiment. Je crois que tu es le seul homme que je connaisse aujourd'hui dont la conversation et la présence sont un cadeau ».

Sad-paradise1.jpg

 

Écrite par Jack Kerouac – initiateur de la Beat generation, pour qui, on le sait, la fraternité était une forme d'oxygène – cette phrase adressée à Youenn Gwernig résume l'intensité une amitié fulgurante. Celle qui réunit l'un des plus grands écrivains américains du XXe siècle et un poète, musicien et sculpteur breton, alors inconnu mais qui deviendra ensuite l'un des grands noms du renouveau culturel breton dans les années qui suivirent, une autre route alors semée d'embuches...

Noué en 1966, ce fil fut rompu en 1969, avec la mort de Jack mais pendant ces 3 années, une relation épistolaire entre les deux artistes s'accompagne de rencontres mémorables, de virées nocturnes, de cuites gigantesques…

Ils discourent de littérature et d'art. Mais le vrai sujet de leur débat est la Bretagne, et ses origines bretonnes qui obsèdent Kerouac.

Les lettres inédites reproduites en fac-simile dans ce livre (et intégralement traduites à la fin) en font l'histoire. Les photographies de René Tanguy en fixent la géographie.

Orpailleur fétichiste, le photographe traque les miettes de destinée de Youenn et Jack, ses deux "grands frères" éclaireurs, sur la rivière Merrimack au Canada, à New York ou au fond des monts d'Arrée. Ce livre de photographies à la fragilité revendiquée associe l'énergie géniale de Jack, la fidélité de Youenn et l'hommage, hanté et reconnaissant, que leur rend René Tanguy.

Biographie de l'auteur

René Tanguy vit et travaille entre Paris et Brest. Il pratique son art entre commandes institutionnelles, collaborations presse (Libération, Le Monde, Bretagne Magazine) et recherches personnelles tournées vers la mémoire et l'ailleurs. Bibliographie : Du monde vers le monde (escale à Valparaiso) éd. Nonpareilles, 2016 ; Le chat de Barcelone et Le chemin de cécité (Filigranes éd., 2010 et 2009) ; L'Art de la mer, (Nathan, 2009)…
 
 

youenn-gwernig-et-jack-kerouac-l-amitie-honoree.jpg

13/05/2017

soirée cinéma-débat le dimanche 14 mai 2017 avec France-Palestine en centre Bretagne .... 17h30 "le cochon de Gaza" au ciné-Arthus de Huelgoat et à 19h00, discussion sur la situation en Palestine autour d'un coup à boire à l'Autre-rive...

Dans le cadre du 3ème Printemps de la Palestine en Centre Bretagne organisé du 25 mars au 24 mai 2017 par France Solidarité Palestine, l'Autre rive vous propose la projection du film "Le cochon de Gaza" en VOST au Ciné Arthus de Huelgoat, le dimanche 14 mai 2017 à 17h30 (entrée 5 euros en soutien à ciné Arthus, notre partenaire) suivi ensuite du pot de l'amitié à l'Autre rive (3 minutes de route) sur les coups de 19h00 et d'un débat sur la situation actuelle en Palestine avec les représentants de France Palestine...

La situation, en effet, mérite qu'on refasse un point vue la vitesse où tout ça bouge sans bouger tout en s'installant dans un surplace dynamique qui promet de durer en évoluant vers un grand nul part!!!!

Suis-je clair ???

Et puis Trump, et l'évolution des conflits dans la région, et les nouveaux permis de construire de nouvelles colonies, et les grèves de la faim dans les prisons, et l'évolution doctrinaire du Hamas en matière de charte, et j'en passe et des meilleurs... l'occasion, donc, de faire un point.

le cochon 1.jpgPour démarrer, le film qu'on vous propose n'est, certe pas, le plus récent mais, sous couvert d'une comédie acide, on se retrouve confronté, grâce ou à cause de ce cochon qui n'a rien demandé à personne, à pointer du doigt l'extrême bordel ambiant qui régit cette partie du monde.. à vous de venir voir

"Après une tempête, Jafaar, un pêcheur palestinien de Gaza, remonte par hasard dans ses filets un cochon tombé d'un cargo. Bien décidé a se débarrasser de cet animal impur, il décide toutefois d'essayer de le vendre afin d'améliorer son existence misérable.

Le pauvre Jafaar se lance alors dans un commerce rocambolesque et bien peu recommandable...

Dans cette tragi-comédie, l'ensemble du petit peuple de Gaza, coincé entre sa misère absolue au quotidien, les contraintes des militaires Israéliens et le diktat des barbus aux commandes, est représenté par ce pauvre pêcheur dont l'unique souci est de survivre au jour le jour et qui, pour cela, est prêt a tout.

Jafaar, dans une permanente dérision de lui-même, même dans les moments tragiques, évolue dans cette histoire a l'humour mordant... et nous laissera espérer que si l'on peut s'entendre, malgré toutes les différences, a l'échelle individuelle, on peut s'entendre in fine, a l'échelle collective."

 

12/05/2017

Nouveau cycle de formation au conte. Troisième séance le samedi 20 mai 2017 de 14h30 à 18h00

Initiation au conte.... Poursuite du cycle de formation au conte en ce printemps qui pointe le bout de son nez. Avec la troisième séance de ce samedi 20 mai 2017 de 14h30 à 18h00

A l'heure où nombre de nos politiques nous vendent leurs contes à dormir debout, nous vous proposons de vous initier à raconter des histoires qui nous maintiennent bien éveillées... un vrai choix de société par lesconteurs 2.jpg temps qui courent... Les emplois fictifs d'un cotés et les vrais fantômes de l'autre, les nains politiques qui veulent se faire aussi gros que les boeufs ou les vrais gentils géants qui n'ont rien à prouver, comptes en banques d'un côté ou contes pour enfants de l'autre...

Nombreux et nombreuses sont ceux et celles parmi nous qui aiment qu'on nous raconte des histoires,. vous savez ces histoires qui nous font voyager dans des univers étranges venus d'ailleurs... la force des mots est parfois bien étrange... des portes qui ouvrent sur bien des mystères. Des mots qui fabriquent des images, rien que ça!!! Ben dis donc!

Chaperon.pngEt il y a aussi ceux qui les disent, ces mots, ceux et celles qui sont capables de nous guider à travers ces miroirs, passages d'un monde à l'autre....

Et, des fois, on peut avoir envie de les dire ces histoires...mais voilà, on n'ose pas.. Dire devant les autres, impensable... Quelle angoisse.. Et dire de cette façon un peu spéciale qui doit vous emporter.. Donner corps à des histoires, parfois, abracadabrantesque.. Donner de la chair, voire la chair de poule à ceux qui vont écouter.... quelle affaire!!!

Mais peut-être que ça se travaille ce truc là!

C'est de ça dont il s'agit ici, apprendre à dire, apprendre à raconter...prendre la tête des gens à un point A et l'emmener en ballade jusqu'au point B....  Un cycle de 4 séances...

Qui ? Arts et musicontes : des conteur(e)s résidant en Bretagne région que nous avons sillonnée à divers titres et en toutes saisons(notre site: http://artsetmusicontes.org)

Que faisons-nous ? Nous partageons notre passion sous des formes multiples : balades et veillées contées, animations scolaires, formations...

Nous vous proposons de vous initier à l'art du conte en choisissant une ou plusieurs histoires à lire à voix haute, à présenter au théâtre d'images, à dire, seul ou à plusieurs.

La dernière rencontre nous permettra d'animer ensemble une, voire deux, balades contées en forêt de Huelgoat et en public.

Sachez que vous pouvez ne venir qu'à un, deux ou trois de ces ateliers avant de participer à la balade contéeconteur 1.jpg

Quand ?  4 séances de travail:

     -Samedi 11 mars 2017

     -Samedi 08 avril 2017

     -Samedi 20 mai 2017

     -Samedi 17 juin 2017

et pour finir animation d'une (ou deux) balade contée en forêt aux beaux jours.

Où ? 

L'Autre Rive, Restidiou Braz, 29690 Berrien. 

Combien? 

Groupe de 12 personnes maximum, 10€ par personne et par atelier.

Inscription ? 

Téléphoner au 02 98 99 72 58 ou nous envoyer un mail à l'autre-rive qu'on puisse s'organiser.

10/05/2017

Vernissage nouvelle exposition "les peintures natures" de Aurore COLLIOU le samedi 29 avril 2017 à partir de 17h00

Si vous fréquentez l'Autre rive vous devez connaitre Aurore Colliou qui anime chez nous, depuis plusieurs années maintenant des ateliers de dessins botaniques histoire de nous apprendre à maitriser l'encre, le crayon ou le pinceau pour projeter les plantes qui nous entourent sur le papier... c'est certe plus lent que la photo mais ça donne une belle vision des choses ce truc là.... Vous connaissez peut-être son travail au travers des cartes postales que nous vendons aussi depuis un certain temps... de magnifiques petites plantes dans la grande tradition des peintres botanistes...

auroreexpo autre rive.jpgAurore, qui ne fait pas que donner des cours, viendra nous présenter son travail de dessinatrice/peintresse de la nature en accrochant ses compositions originales allant du très simple (la plante seule) au beaucoup plus complexe (genre vision d'une fourmi dans un champs de fleurs...) sur du plus grand format.

ça va se passer ce samedi 29 avril 2017 avec de quoi boire un coup en présence de l'artiste à partir de 17h00.... Plus... Ceux et celles que ce dessin botanique intéresse et qui pratiquent déjà à différents degrés peuvent venir avec leur travail (que ce soit encre, crayon, aquarelle ou autres)... l'occasion d'en discuter avec un petit atelier au pied levé (ce qui pour dessiner n'est pas une mince affaire) et sans façon... vous apportez votre matériel , vos créations... des fleurs en en a plein ici en ce moment et c'est parti pour les conseils et les avis avec Aurore

Ouvert à tout le monde et c'est gratuit (sauf les tableaux quand même!!!)

Cette exposition restera accroché sur nos murs jusqu'au 3 juin 2017

Dessinatrice botanique, fresquiste. Après un Diplôme National Supérieur d'Expressions Plastiques à l'école des beaux-arts de Quimper, son intérêt pour la flore sauvage l'a mené vers une formation d'herboristerie avec l'Association pour le Renouveau de l' Herboristerie, dont elle est titulaire du certificat de phytologue-herboriste pour vous faire une opinion n'hésitez pas à allez voir son blog à l'adresse suivante

http://aurore-colliou.blogspot.fr/

08/05/2017

Nouvel atelier botanique avec Laure Salaün le samedi 13 mai 2017 à 14h30... réalisation d'un herbier ..étape n°1

Avec cette nouvelle sortie botanique prévue avec Laure Salaun le samedi 13 mai 2017 on attaque une nouvelle phase de notre connaissance des végétaux avec la réalisation d'un herbier qui va se dérouler sur plusieurs séances avant l'été....

216128239.jpgCar, si ces sorties botaniques vous permettent de découvrir et d'apprendre à identifier les plantes qui nous entourent et de mieux connaitre leurs usages thérapeutiques et alimentaires, on vous propose de passer à un stade supplémentaire avec l'apprentissage des techniques propres à la réalisation d'un herbier qui, de tous temps, a constitué un outil traditionnel et remarquable dans ce domaine... Une fois ces techniques de bases connues rien ne vous empêchera ensuite, dans le secret de vos jardins et de vos maisons, de poursuivre l'oeuvre ici commencée... Manquerait plus que vous vous mettiez au dessin botanique pour entamer la réalisation d'un herbier d'anthologie... Mais avant d'en arriver là, faut s'y coller... comme disent les plantes!!

herbier 4.jpg

 

Rendez-vous à l'autre rive le samedi 13 mai 2017 à 14h30 ...prévoir 3 bonnes heures.

Nombre d'inscrits maximum 15, minimum 4. Il vous en coûtera 10 euros.

Prévoir un peu d'équipement pour marcher en terrain humide (ah!!) et en cas d'un tout petit peu de pluie

Réservation en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr

Laure Salaün cultive et transforme les plantes médicinales depuis 2006

Après une maîtrise d'Ethnologie (UBO, Brest), elle se forme à la connaissance des usages traditionnels des plantes auprès e l'ARH (Association pour le Renouveau de l'Herboristerie, Paris). Elle complète sa démarche avec un DU en ethnobotanique (discipline traitant la relation de l'homme au végétal) sur l'usage des plantes médicinales dans les monts d'Arrée (Lille).

Plus d'infos sur son site http://www.terrefeuillantine.com/

 

05/05/2017

Théâtre le samedi 13 mai 2017 à 20h30... L'expérience de Christophe Bataille par Joel Cudennec

cudennec 2.jpg
"L’État se tait mais il parlera, je vous le garantis ».
L’homme meurtri qui s’accroche avec détermination à cet espoir, parle après plus de cinquante années de silence.
Cobaye humain lors du dernier essai nucléaire atmosphérique à Reggane en Algérie le 25 avril 1961.
Il se dresse devant nous, prend la parole pour comprendre. Douleur, révolte, incompréhension, le récit poignant déroule ce terrible parcours d’une vie fracassée par la lumière aveuglante de Reggane.
 
Cet homme qui nous dira, c'est Joel Cudennec, acteur, on va dire un compagnon de l'autre rive avec qui, très tôt dans notre jeune histoire, on a fait de belles choses par le passé... de bien beaux moments de théâtre aussi différents que "le vieux qui lisait des romans d'amours" que des racontars de Riel ou autres textes de Blaise Cendrars, excusez du peu...
 
Mise en scène sobre, on sait que le propos ici sera mis en valeur... le mensonge, la manipulation, le mépris aussi et la science au service du secret militaire et donc du secret d'état... le mur!!! Si ça vous rappelle quelque chose de plus récent, ne cherchez pas, vous avez raison!!!
Tiré du petit livre puissant de Chritophe Bataille, en livre de poche maintenant... Les chroniques d'un jeune homme qui a vécu l'expérience et qui nous décrit la folie de notre monde et de ceux qui nous dirigent (pour notre bien, bien entendu!!!)
 
Ce sera samedi 13 mai 2017 à 20h30...Il vous en coûtera 4 euros..
Sur réservation, vu l'espace réduit dont nous disposons, en appelant le 0298997258 ou en nous envoyant un mail...
 

cudennec4.jpg

Courts extraits de la presse pour vous faire une idée:

"Dans "l'Expérience", Christophe Bataille raconte comment de jeunes soldats ont servi, en Algérie, à tester les effets de l'arme nucléaire. C'est un tout petit livre, et il est explosif, et il est irradiant...
L'histoire est vraie. Elle a été révélée il y a une dizaine d'années. L'opération portait un nom de code : «Gerboise verte»...
Héritier de Boileau («Ajoutez quelquefois, et souvent effacez»), Christophe Bataille a eu l'intelligence d'écrire un texte bref et foudroyant, d'une effrayante blancheur, comme l'éclair atomique. Le lire, c'est s'y brûler. (Jérôme Garcin - L'Obs du 29 janvier 2015)

Christophe Bataille signe un texte dense et poignant sur les sacrifiés du nucléaire français. Plus de vingt ans après la sortie de Annam, l'écrivain renoue avec le style sec et sans apprêt qui lui valut son premier grand succès...
Texte dense et poignant où s'élucident de secrètes injustices, L'Expérience est constitué de séquences courtes naturellement accordées à la brutalité du propos : le sacrifice conscient, par la hiérarchie militaire française et les laborantins fous du Commissariat à l'énergie atomique, de dizaines de cobayes chargés d'évaluer le niveau de radiation supportable par le corps humain...
En prêtant sa voix à des hommes qui en furent méthodiquement privés et en vouant son art à dire quel fut leur écrasement, Christophe Bataille arrache à l'oubli l'histoire du Centre saharien d'expérimentations militaires et de ses victimes sans nom ni matricule immolées sur l'autel du progrès atomique. (Sébastien Lapaque - Le Figaro du 5 février 2015)"