Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/02/2018

Samedi 24 février 2018 à 18h00... ou il sera question d'immigration et d'hospitalité...et de nous dans tout ça avec Olivier Favier...

L'association Rhizomes; une bonne amie de Douarnenez grâce à qui nous avions déjà reçu Chantal Tfavier.jpg Spitz, écrivain venue de Polynésie et Ali Al-Muqri, auteur et journaliste yéménite en exil, accueille en résidence en ce moment Olivier Favier, auteur d'un recueil important qui pose débat sur la situation actuelle des migrants en France..De sacrées questions en perspective!!

C'est dans ce cadre que nous le recevrons le samedi 24 février prochain à partir de 18h00 pour évoquer avec lui ce qui se passe à notre porte et qu'un trop grand nombre aimerait voir passer sous le tapis... Or cette réalité nous interpelle et comment.... Des racines de notre monde qui poussent les hommes et les femmes à quitter leur pays pour simplement survivre au coeur de nos pays qui refusent d'assumer pleinement leurs responsabilités dans tout ce merdier (je sais, on va encore m'écrire des choses pas gentilles...mais bon!!) ???

Le débat est ouvert ici et ce jour là... que vous soyez impliqués jusqu'au narines dans cette solidarité essentielle qui fait l'espèce humaine (et vous êtes un bon paquet de ces gens de ce coté ci de l'ouest) ou pas...simplement curieux de ce qui se passe ici et maintenant... c'est le moment de venir en discuter et de se faire son opinion.... Après, à vous de voir!!! ça reste votre affaire!!

Même pas besoin de nous dire, on va se serrer et se tenir chaud!

favrier1.jpgChroniques d'exil et d'hospitalité Vies de migrants, ici et ailleurs

de Olivier Favier

Des êtres humains s'exilent pour changer leur destin. D'autres les aident à accomplir leurs rêves, parce qu'ils croient en l'hospitalité…

Les articles qui composent cet ouvrage ont été rédigés entre octobre 2013, deux ans avant qu’on ne commence à parler de la « crise migratoire », et mars 2016, au lendemain du démantèlement de la zone sud du bidonville de Calais.

Olivier Favier a passé trois ans au contact des migrants ; il a réuni des entretiens, des reportages, des portraits, des analyses… qui décrivent à la fois les traversées des uns et des autres, les lois européennes, les conditions d'accueil à Calais et ailleurs...

On ne trouvera pas dans ce livre d'invitation à la pitié. Dès la première chronique, écrite en octobre 2013, Olivier Favier a voulu placer le lecteur du côté de celui qui part, afin de faire entendre tout ensemble des raisons et des rêves, des souffrances et du courage. Les migrants lui ont raconté leur vie et leur exil, dans une rue de Calais, sur une péniche à Conflans, dans l'annexe de l'église Saint-Bernard à Paris ou dans un bar clandestin de Rosarno. Au fil de ces récits, on traverse l'Himalaya à pied, le Sahara accroché à un pick-up, la Méditerranée en furie à bord de canots de fortune. On découvre, médusé, comment des êtres humains ont dû défier la mort, et souvent à plusieurs reprises, dans le seul espoir d'une vie meilleure.

Dans Paris, sixième ville la plus riche du monde, en septembre 2014 un campement de fortune s’est érigé au milieu d'un boulevard, dans l'indifférence presque générale.

En mars 2016, aux portes de l’Angleterre, Olivier Favier a rédigé ses dernières chroniques au moment où la moitié d'un bidonville de plusieurs milliers d'habitants était rasée au sol par les autorités.

Il a constaté pendant ces trois années passées aux côtés des migrants, combien accueillir dignement des êtres humains qui ont fui la guerre, la dictature, la misère, n'était pas une évidence communément partagée.

Clairsemé de photographies de l’auteur, ce livre à l’écriture sensible et mordante offre un regard lucide et sans concession sur les migrations et les conditions d’accueil en France de ceux qui ont tout quitté dans l’espoir d’une vie nouvelle.

 

11/02/2018

Vernissage exposition des gravures de Serge Marzin le dimanche 11 février 2018 à 17h30

thumbnail_l'arbre de la bodhicitta.jpgEt pour terminer ce WE en beauté nous vous proposons de venir partager le verre de l'amitié ce dimanche 11 février 2018 à partir de 17h30 pour le vernissage de notre nouvelle exposition de gravures intitulée "Nature Secrète"

Serge Marzin, artiste peintre graveur-buriniste habitant St Pol de Léon, nous fait le plaisir d'exposer ses œuvres sur nos murs pour un mois. L'artiste sera présent, l'occasion d'échanger sur son travail et cette technique magnifiquethumbnail_ILE WRAC'H.jpg

"un parcours artistique en semeur de trait, traduit par l'insatiable passion de l'incision burinée..." Plus d'informations sur le travail de l'artiste à l'adresse suivante
http://buriniste29.blogspot.fr/

 

10/02/2018

Nouveau KULA de livres à l'autre rive le samedi 17 février 2018... Un Breizh Kula quoi!!!

Nous vous invitons à participer à notre nouveau Kula de livres de l'Autre rive!! ....

Vous avez un livre, ou des ta,s qui ne vous parlent plus et qui encombrent vos étagères alors venez les changer pour en ramener des qui vous parlent et qui vont pouvoir encombrer lesdites étagères ainsi libérées ... Nouveau Kula de livres ce samedi 17 février 2018 toute la journée, à partir de 11h00 jusque plus tard dans la soirée...

Mais au fait c'est quoi ce truc là??? ça nous vient de Mélanésie (la porte à coté quoi!) sur le principe de la redistribution sans autre profit que la circulation des biens..vraiment étrange... j'ai essayé kula 2.jpgd'expliquer à mon banquier préféré qui s'est suicidé, le pauvre... j'ai renoncé!!! C'est donc un moment où chacun peut apporter les livres qu'il souhaite faire circuler (tous les livres, tous les publics, toutes les langues...des beaux, des moches, des petits et des gros..) et où chacun peut embarquer les livres qui l'intéressent (même s'il n'en met pas lui-même en circulation). Sans intention d'échange ou de troc donc (car déjà notion de valeur la-dedans).

Vous allez donc faire un gros tas de vos livres et piocher dedans..l'importance et la qualité du choix ne dépendra donc que de vous...ça va durer toute la journée....vous passez quand vous voulez à partir de 11h00 avec vos dix cartons de bouquins ou avec votre seul livre de poche (voire sans rien du tout!!). Bref l'acte gratuit est à l'ordre du jour ce samedi 17 février 2018 à l'Autre Rive!!!

Vous mettez donc tout le monde dans la voiture, le chien aussi...belle-maman et beau papa éventuellement!!!! N'oubliez pas les gamins pour ceux et celles qui en ont, vous chargez à mort le coffre avec vos paquets de livres et vous venez faire ici le plein de littérature avant de repartir heureux et satisfaits vers de nouvelles aventures.. Et après avoir bu un coup, bien entendu!!!

Que demander de plus ?

"Mieux vaut un bon Kula qu'un mauvais autodaffé!!!!" (dicton des Monts d'Arrée)

kula1.jpeg

03/02/2018

Un livre, un pays, le notre, trois amoureux qui nous en parlent...à l'autre rive le samedi 10 février 2018 à 18h00

 

On a donc décidé de démarrer cette année 2018 en beauté....

bellec2.jpgParce que ce qu'on vous propose ce samedi 10 février ça n'est pas rien.... Ils seront trois... Trois pour qui cette terre où nous plongeons nos bottes c'est autre chose que du Lonely Planet... Trois talents qui, chacun dans son registre, nous parlent de ce pays et nous font toucher du doigt le pourquoi, décidément et malgré tout, nous sommes toujours là et pas mécontents d'y être, avec ça!

Un auteur d'abord. Ses mots nous font tressaillir car ils sont justes... je pense que nous tous qui vivons de ce côté ci de la planète nous avons tous ressentis ce ça!!! Ce moment indicible où dans l'air, dans la lumière, dans le paysage qui nous regarde, il y a ce quelque chose qui nous dit que là, à cet instant et à cet endroit, vous y êtes... Enfin... Rien d'autre à en dire... c'est là! Le pays a eu cet effet sur nous et sur Hervé Bellec aussi, apparemment.... et il sait tellement bien nous le dire avec ses mots couchés sur le papier... il aime ça Hervé Bellec, coucher les mots, qui le lui rendent bien... et ligne après ligne, livre après livre, on assiste à la naissance d'une véritable oeuvre avec des textes qui sont, parfois d'une fulgurance magnifique... Bref on aime et je crois que nous ne sommes pas les seuls si j'en crois le nombre de ses livres qui s'évadent d'ici...

Mais c'est pas que... Hervé dans son errance en KB est accompagné d'un autre amoureux du pays, qui, par son coup de plumes ou de pinceau, par son trait, sait mettre en valeur cet indicible dont je parle plus haut... le coeur caché des choses, des paysages, des ambiances, des gens... qui sait traduire par le dessin ce qui habite là! Ce qui, inextricablement, et au delà des apparences, résiste et s'adresse à ce qui est en nous... Alain Goutal dans un registre ici, dans ce livre, qui renforce encore la parole de Bellec....

Et pour couronner le tout, on va s'achever à coup de notes de musique...de celle qui flotte dans le coin, au creux des vents et du murmure de l'eau qui coule... la voix de ceux qui entrainent dans la ronde... Une guitare en l'occurence... celle de Soïg Siberil, le complice qui, déjà et à plusieurs reprises ici même, a su traduire Hervé Bellec à coup de solfège. Et ça fait mal!!

Bref, pas besoin ce soir là d'aéroport pour décoller vers nos horizons intérieurs.... simplement des mots qui seront dits par Hervé Bellec lui-même, les dessins d'Alain Goutal pour accompagner les mots et la musique de soïg Sibéril pour nimber le tout de sa légèreté.... et un verre à la main, aussi, pour se donner une contenance, bien sûr!!!

Ce sera ce samedi 10 février 2018 à partir de 18h00...

On pourra bien sûr se faire dédicacer ce livre (et les autres aussi) à partir de 17h00 et aussi, bien après la lecture proprement dite.. Si vous l'avez déjà acheté ailleurs, n'hésitez pas à l'amener .... on s'en fout!

 bellec 3.jpg

 

 

 

02/02/2018

Nouveau cycle de formation sur les encens: Deuxième séance: la Grèce antique, avec Anne Raffin samedi 10 février 2017 à 14h00

Après les celtes et leurs fumigations très particulières, Anne Raffin nous emmène cette fois-ci du côté de la Grèce antique

IMG_4035.JPGLa Grèce: divination et sommeil du Temple

La civilisation grecque est sans doute celle qui nous a laissé le plus grand nombre d’écrits sur les plantes, les fumigations et les encens.

Introduits assez tardivement, les encens prennent très rapidement une place prépondérante dans le quotidien et, de Théophraste à Lactance en passant par les Pythagoriciens, chacun y va de ses recommandations.

Plus qu’aucune autre civilisation, les Grecs nous ont laissé un véritable trésor médical à base de fumigations, en particulier avec le Sommeil du Temple.

Passés maîtres dans l’art de la divination, en particulier avec la Pythie de Delphes, les Grecs ont été des spécialistes des encens divinatoires.

Parfums de mastic, de labdanum, le mystérieux sommeil du Temple et les fleurs seront au programme... Iris, ambre jaune, oliban nous parlerons des parfums et des routes commerciales de la Grèce, sans oublier quelques mots sur la naissance de la médecine et de l'astrologie...


Ce sera donc ce samedi 10 février 2018 à 14h00

Cet atelier dure 3h, avec une partie découverte et une partie réalisation d'encens.
Vous apprendrez à créer vos propres encens et repartirez avec ce que vous aurez fabriqués au cours de cette séance (pas plus d'une tonne par personne...)

Coût : 20 euros / personne

Minimum de participants : 4, max : 12.
Inscription préalable au 0298997258 ou en envoyant un mail à lautre-rive@hotmail.fr (ne seront pris en compte que les inscriptions validées au niveau de l'autre rive...merci de ne pas réservez si vous ne pouvez pas venir, vous privez d'autres du plaisir d'apprendre)

IMG_4036.JPG

Anne Raffin qui possède une formation d'aromatologue et de fabrication de cosmétiques naturels, a pris le temps d'étudier cette substance, son histoire, ses origines diverses, sa signification et son utilisation à travers le temps et les différentes cultures, l'Egypte, la Mésopotamie, la Grèce, l'Inde, le Japon et autre monde Celte....

Cet atelier est le deuxième d'un cycle de formation qui se déroule à l'Autre Rive sur l'année

Retenez d'ores et déjà vos dates pour les autres séances:  

                    - samedi 24 mars 2018: Le Japon

                   - samedi 21 avril 2018: les Amériques (Nord et Sud)